Convertisseur ou lecteur réseau, amplificateur, enceintes : qui pour mieux entendre la différence ?

Par Philippe Daussin | Qobuz & Vous | 25 février 2018
Réagir
Qobuz

Nos lecteurs et abonnés nous font confiance, cela nous fait plaisir, aussi, cette rubrique, qui vous est destinée, sert aussi de lieu d'échange entre vous et nous, et aussi entre vous dans un esprit d'entraide et de coopération.

C'est au courrier d'un abonné que nous répondons aujourd'hui dans nos lignes, en le priant de nous excuser pour le délais.

Bonjour,

Ma configuration actuelle est la suivante :

- sonos connect

- ampli anglais à lampe audio , modèle "classic"

- enceintes françaises linear Speaker années 80.

- Qobuz flac

Sur Qobuz, la différence entre MP3 et Flac est perceptible, mais pas exceptionnelle non plus. Je m'interroge donc sur la configuration matérielle. Quel en est le point faible ?

Si c'est le connect, suffit-il de le remplacer par un autre convertisseur? Votre article (https://www.qobuz.com/fr-fr/info/hi-res-guide/les-cingles-de-la-hi-fi/lecteurs-reseau-et-autres178300) suggère différents convertisseurs à de prix différents. Entre bon son et inutilité marketing, vers ou s'orienter ?

Convertisseurs ou lecteurs réseau ? Que penser du Bluesound que vous recommandez parmi d'autres, de Marantz ou Pioneer (ça nous ramène aux 70's) comparé au Lumïn à 2500 €.

Si c'est l'ampli, je n'ai pas d'approche a priori sinon que le classique "chaud" à lampe (remis en cause, j'ai lu) me convient bien et ce qu'on appelle le son anglais plutôt aussi.

Si ce sont les enceintes, alors là, je n'ai pas cherché depuis longtemps...

Je reviens chez Qobuz autant pour le son que le rédactionnel. Mais alors, il faut l'écart qualité. Merci de votre aide.

Une question annexe : pas de problème pour piloter le sonos à partir de l'appli Spotify. En revanche, l'appli Qobuz ne le trouve pas spontanément. Quelle manip ai-je manqué ?

Bien cordialement.


Notre réponse

Bonjour et merci pour votre courriel,

Commençons par le début, qui concerne la différence entre MP3 et FLAC qu vous trouvez "perceptible, mais pas exceptionnelle non plus". Vous vous questionnez donc sur votre configuration matérielle.

Les télé diagnostics ne sont pas chose aisée, surtout lorsqu'il s'agit de restitution sonore.

Pour le Sonos Connect, il s'agit d'un appareil pionnier si l'on peut dire, mais pour cela limité dans ses capacités de streaming à la qualité CD, c'est-à-dire 16 bits à 44,1 kHz (voir cet article). Cependant, nous pensons que sa partie conversion numérique analogique est de bonne qualité et qu'il est peu probable que ce soit celle-ci qui amenuise la différence entre MP3 et FLAC.

Il est évident que des lecteurs réseau plus récents, comme le Bluesound Node 2, ou encore le Lumïn, que vous citez, sont plus adaptés aux conditions de streaming actuelles, en particulier pour la lecture de fichiers audio numérique en Hi-Res, que ce soit depuis un serveur en réseau (NAS) ou encore lorsqu'on dispose d'un abonnement Qobuz Sublime+.

Concernant les tarifs des appareils, ceux-ci ne sont pas selon nous, représentatifs d'une qualité sonore, mais sont plus liés aux conditions et à la qualité de fabrication, aux volumes produits, ou encore au type de distribution, et aussi à des paramètres plus subjectifs comme la notoriété d'une marque ou même le public visé. De plus, la qualité sonore est elle-même un paramètre très subjectif, chacun ayant évidemment ses goûts propres. En ce qui nous concerne, c'est la neutralité, donc le respect des timbres, et plus généralement que la restitution sonore paraisse authentique, que nous apprécions le plus.

Ce n'est visiblement pas votre cas puisque vous aimez le son chaud des tubes (et c'est votre droit le plus absolu), mais celui-ci n'est peut-être pas le plus à même de mettre au mieux en évidence les différences entre un album codé en MP3 et ce même album codé en FLAC, car le son chaud des tubes est en effet, et peut-être le savez-vous, dû à l'ajout de distorsion par les tubes, des harmoniques paires qui sonnent agréablement mais enrichissent la restitution sonore, gommant ainsi la finesse et l'aération d'un album FLAC par rapport à sa version MP3.

Nous venons, afin d'écrire cet article, d'écouter le second mouvement de la Symphonie N°8 de Dvořák en FLAC et en MP3, et comme vous, nous ne parlerons pas de différence exceptionnelle, mais contrairement à vous, nous dirons que c'est plus que perceptible, nous dirons que la différence est nette et qu'une partie de la richesse musicale de l’œuvre est clairement passée à la trappe avec le codage MP3, la psycho acoustique ayant ses limites, et le MP3 n'ayant pas pris comme musique de référence pour sa mise au point une œuvre pour grand orchestre.

Quant à la découverte du Sonos par l'application Qobuz, nous ne comprenons pas très bien car c'est l'application Sonos Controller qui intègre Qobuz.

Cordialement.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters