Du Gainsbourg pour toujours

Serge Gainsbourg, l’Homme à la tête de chou, disparaissait il y a vingt ans ; un anniversaire fêté par tous les arts : film, compilations, documentaires et livres.

Par Isabelle Couillens | Vidéo du jour | 2 mars 2011
Réagir
Qobuz

Il s’est éteint d’une crise cardiaque, le 2 mars 1991 à son domicile à l'âge de 62 ans, mais Serge Gainsbourg n’a jamais été aussi vivant. En 2010, Joann Sfar lui a consacré un film, Gainsbourg, vie héroïque, qui a reçu trois Césars. De son côté Universal a constitué une compilation en vingt albums, Intégrale, où sont placées une vingtaine de titres rares et inédits. En matière de littérature, deux livres sont parus : L’intégrale Gainsbourg de Loïc Picaud et Gilles Verlant, ainsi que Gainsbarre d’Alain Wodrascka. A ceci s’ajoute une exposition de photo à la Galerie Charpentier à Paris, des émissions de télévision, des documentaires et un hommage lors de la cérémonie des Victoires de la Musique sur France 2. Dans le cadre des "essais", à l'occasion de ces commémorations le bassiste Brad Scott et son groupe ont repris et bousculé le répertoire du chanteur dans des versions rock, blues, jazz et même rhythm'n'blues dans un album The Serge Gainsbourg Experience. Pourtant c’est encore lui-même, Gainsbourg le vrai, le seul et l'unique qu’on préfère voir et entendre.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters