Trois soirs avec Laurent de Wilde

En trio acoustique, le pianiste Laurent de Wilde est en concert parisien au Sunside du 28 au 30 août.

Par Marc Zisman | Concerts, festivals et tournées | 18 juillet 2012
Réagir
Qobuz

Mardi 28, mercredi 29 et jeudi 30 août, Laurent de Wilde est en concert parisien au Sunside. Pour ces trois soirs, le pianiste sera entouré de Jérôme Regard à la contrebasse et Laurent Robin à la batterie.

Même s’il n’affectionne guère le mot revenir (« La vie est un voyage ; on ne revient jamais en arrière… »), Laurent de Wilde est revenu récemment au trio pour son nouvel album Over The Clouds. Mais cette configuration qu’il n’avait pas enregistrée depuis six ans, il ne l’a en fait jamais quittée ; ni délaissée…

Piano contrebasse batterie est un triangle incrusté dans son ADN depuis toujours. Comme cette éventuelle schizophrénie electro le jour, jazz la nuit : le cas Laurent de Wilde est heureusement plus complexe que ça… Pour ce nouveau disque, le Parisien né à Washington en 1960 intègre, en filigrane, dans cette configuration traditionnelle, ses récentes escapades électroniques pures et dures avec son complice Otisto 23. D’étonnantes textures au cœur desquelles s’immiscent même des effluves de musiques africaines (une belle reprise de Fela) et où règne un groove souverain.

Bref, Laurent de Wilde cherche toujours et encore, sans jamais faire fléchir son inspiration ni le souffle permanent qui coule de ses doigts depuis la fin des années 80. Et le retrouver régulièrement en trio, comme pour ces trois soirées d’août au Sunside, est un bonheur simple et nécessaire. L’assurance aussi d’entendre un pianiste en mouvement permanent, musicien éclectique et cultivé dont chaque nouvel album rappelle l’importance.

Écoutez notre rencontre-podcast avec Laurent de Wilde

Le site du Sunside

Le site de Laurent de Wilde

Monk écrit par Laurent de Wilde en 1997, disponible chez Folio

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters