A l'aide, s'il vous plait, Qobuz ! #5

Une petite compilation, dans l'esprit Allô Qobuz, de diverses demandes d'aide de lecteurs.

Par Philippe Daussin | Qobuz & Vous | 12 décembre 2016
Réagir
Qobuz

Je craque...

Qobuz m'intéresse, MAIS... - uniquement pour le multicanal - uniquement lié des investissements les plus minimes

Question: serai je le seul ? Je possède un système intégré SONY; lequel fait suite à un Yamaha/Pioneer. La raison du changement étant que le SONY lit (à peu près ?) tout: DVDA, BLR DTS HD MA, et surtout SACD. MAIS le SONY ne traite les sons multicanal QUE SI le support est un disque; ce amène à penser que le traitement se fait dans la partie lecteur.

Donc télécharger du multicanal ne sert à rien; il sera ramené à de la stéréo... Pour "évoluer" vers le dématérialisé multicanal, il faut donc pouvoir entrer le signal dans un pré/ampli qui décode lui même; ou sache recevoir des flux déjà traités. Et y adjoindre une platine SACD-capable si l'on souhaite pouvoir, quand même lire son stock "matérialisée".

Or, si l'on recherche dans le net, on ne trouve rien sauf aux alentours de 1000EUR. Or le SONY lit le SACD pour quelques dizaines d'EUR. Je ne ferai pas l'affront aux "audiophiles" de dire que je ne comprend pas qu'il puisse y avoir une quelconque variation qualitative sur la lecture d'un flux de nature binaire; lequel est bufferisé..., mais cela ne m'est donc pas un problème. Donc mon critère de prix est: quelques dizaines/centaines d'EUR. Idem pour la partie ampli, la pièce de l'installation étant modeste. Le DAC itou; un éventuel ordinateur de récupération etant disponible.

Tout conseil me sera fort utile.

Merci d'avance.


Notre réponse

Bonjour et merci pour votre courrier,

Le sujet de la lecture des fichiers multicanal revient de temps à autre dans notre courrier, et comme le magazine Hi-Res Guide est tenu par un passionné de musique et de reproduction sonore ouvert de longue date aux formats multicanal, et de moins longue date (comme beaucoup) à la musique dématérialisée, la musique dématérialisée en multicanal ne pouvait qu'être sujet d'intérêt pour celui-ci.

Nous avions déjà publié deux articles sur le sujet, mais comme les choses évoluent, de même que l'équipement du rédacteur, nous pourrons apporter des réponses fraîches à notre lecteur.

Normalement, les entrées HDMI des amplificateurs Home Cinema sont en mesure de traiter l'audio multicanal indifféremment de la source, support physique, SACD, Blu Ray, DVD Audio, ou audio multicanal dématérialisée.

Nous avons donc procédé à deux types de lecture en multicanal avec un fichier 5.1 téléchargé sur Qobuz en FLAC.

- Lecture avec Foobar2000 depuis un PC équipé d'une prise HDMI

Pour lire les fichiers en multicanal, on doit installer le lecteur logiciel Foobar2000 et le plugin ATSurround.


La sortie HDMI de l'ordinateur doit être reliée à l'une des entrées HDMI de l'amplificateur Home Cinéma (pour notre part il s'agit d'un pré amplificateur processeur multicanal), et celui-ci doit normalement être reconnu par Windows et apparaître dans la liste des sorties (Output) de Foobar2000 (chemin : Library --> Configure --> Playback --> Output), et c'est bien entendu celui que l'on choisit.


On choisit alors le fichier multicanal que l'on veut lire avec Foobar2000 (chemin : File --> New playList, puis de nouveau, File --> Add Files...) et on recherche le fichier ou le dossier multicanal via l'explorateur de fichiers de Windows, on sélectionne le fichier, ou on ouvre le dossier pour choisir un ou des fichiers que l'on valide ensuite soit directement par un double clic, soit par un clic puis par un autre clic dans la fenêtre Ouvrir.

Une fois le ou les fichiers choisis, on peut lancer la lecture et on doit voir dans la fenêtre en bas à gauche qu'il s'agit bien d'un fichier multicanal que l'on est en train de lire, et on doit avoir du son sur toutes les enceintes !


Au cas où l'entrée HDMI ne serait pas reconnue, ou que son appareil n'en dispose pas, il y a la possibilité d'utiliser un décodeur HDMI Multicanal, comme ce modèle qu'il nous arrive d'utiliser et permet de disposer de sorties analogiques 5.1 en Hi-Res dans la mesure où les fichiers audio numérique multicanal sont en PCM linéaire (cas des fichiers Qobuz) et non en DTS HD Master Audio ou Dolby TrueHD.

Enfin, si l'on ne dispose pas de sortie HDMI sur son PC, il existe des convertisseurs USB vers HDMI mais nous n'en avons jamais utilisé et ignorons donc s'il est possible de s'en servir avec un amplificateur ou un processeur Home Cinema, bien qu'il soit fort probable que oui.

- Lecture depuis la prise USB d'un lecteur Blu Ray Oppo

On peut également utiliser une clef USB sur laquelle sont stockés les fichiers audio numérique multicanal et la brancher sur les lecteurs de Blu Ray Oppo, comme le BDP-103 que nous utilisons, raccordé à un préampli processeur Home Cinema donc.

Sans doute d'autres marques ont-elles des lecteurs de Blu Ray offrant cette possibilité, mais nous n'en avons pas connaissance.

Cordialement.

***

Bonsoir

Connaissez vous le convertisseur HRDDAC de Helixir ? L'avez vous essayé ?

En écoute chez OPUS 51 a Reims nous avons été époustouflés de la qualité du rendu type analogique des fichiers numériques Hi-Res mais aussi CD, Qobuz standard et même MP3.

Hallucination auditive collective ? J'aimerais votre avis éclairé et objectif avant d'investir les 7000 euros.

Je suis équipé d'un ampli ROGUE Audio d'enceintes Audiosolutions 120 d'un DAC Marantz et un streamer Bluesound.

Merci de vos conseils.


Notre réponse

Bonjour et merci pour votre courrier et vos encouragements,

Nous ne connaissons ni n'avons essayé le DAC Helixir HRDDAC et en découvrons l'existence grâce à vous et en avons demandé le prêt pour un banc d'essai.

En attendant, et puisque vous nous demandez notre avis (éclairé et objectif...), nous pouvons déjà étayer celui-ci sur les informations données par le constructeur (qui semble connaître son affaire !).

En premier point, l'utilisation par le HRDDAC de puces de conversion R/2R est réputée donner des résultats sonores exceptionnels, ce que nous avons eu l'occasion de vérifier à l'écoute du DAC-19 du constructeur chinois Audio-GD.

Secondement, le filtre numérique Advanced Natural Digital Filter développé par le constructeur et dédié au système auditif humain est selon celui-ci un élément très important dans le rendu sonore.

Voici ce qu'en dit le concepteur sur cette page du site http://www.magazine-audio.com :

Le système Helixir est conçu autour de l’humain. Il est le fruit de nos études sur le fonctionnement du système auditif humain grâce à l’imagerie médicale (IRM), des neurologues pour interpréter les images, et de 107 volontaires, d’âge très variés.

Il [le DAC Helixir] n’a rien en commun avec les autres DACs du marché, si ce n’est un transformateur d’alimentation. De l’entrée du signal numérique, de sa façon de le capturer, de le traiter, le convertir, de le driver, rien est en rapport à ce qui a déjà été fait. Sa mathématique mise en œuvre est à l’opposé de tout ce qui à été fait ces 30 dernières années, et elle est la seule à être compatible avec le système auditif humain.

Il apparaît clairement dans ces propos que les signaux numériques subissent un processus qui va les transformer, visiblement profondément et d’une manière toute nouvelle, alors, comment les résultats sonores probablement extraordinaires (c'est-à-dire qui sortent nettement de l’ordinaire) qui sont constatés ne seraient-ils pas en mesure de faire croire à une hallucination collective ? Mais c'est le propre du traitement numérique des fichiers audio que de pouvoir procurer des résultats sonores bluffants, époustouflants comme vous dites, sans que ceux-ci soient pour autant le reflet de la vérité sonore.

Nous ne remettons pas en cause les compétences techniques beaucoup plus élevées que les nôtres des concepteurs, dont Helixir, optant pour un traitement numérique des signaux, mais quoi qu'il en soit, pour avoir écouté environ deux cent cinquante DAC, dont des modèles évolués, nous affichons toujours de la méfiance envers les traitements numériques censés tout remettre en question, les écoutes de divers DAC "recalculant" les fichiers audio numérique nous ayant semblé plus enjoliver la réalité musicale que la respecter (ce que l'on pourrait aussi traduire par "c'est trop beau pour être vrai"), tout du moins à nos oreilles de grands amateurs de musique classique.

A contrario, nous avons pu constater que les DAC qui nous ont procuré les joies auditives les plus intenses avec, selon nous, une sensation élevée de vérité musicale, étaient (à de rares exceptions près) des appareils traitant les fichiers audio numérique sous forme native, et allant le plus souvent à l’essentiel avec une électronique assurant la conversion des signaux numériques d'une manière censée procurer une restitution aussi proche que possible de la musique telle qu’elle a été appréciée et mise sous forme numérique par les ingénieurs du son.

Quant au HRDDAC, dont nous n'avons à ce jour pas eu de réponse à notre demande de prêt auprès d'Helixir, il est bien évident que seule la possibilité de l'écouter nous permettrait de pouvoir apprécier l'apport du traitement numérique développé par ce fabricant, mais si vous avez aimé les résultats sonores offerts par ce HRDDAC, il n'appartient qu'à vous de décider si vous avez envie de vous faire plaisir !

Cordialement.

***

Bonjour,

Je suis à la recherche de "petites" enceintes mais de qualité pour mon bureau. J'ai repéré les Audioengine A2+, les Scansonic S3BT et quelques autres mais je n'arrive pas à choisir.

Mon bureau supporte 3 écrans 37 pouces qui occupent toutes la largeur j'ai donc besoin d'enceinte plutôt petites en hauteur (autour de 15 cm). Je travaille sur Macbook Pro. (budget +/- 300€)

J'hésite également avec des enceintes "mono" sans fil (que je pourrais délocaliser en mode terrasse...) mais l'absence de stéréo me fait peur...

Avez-vous des conseils avisés et éclairés sur la perle rare.

Merci d'avance.


Notre réponse

Bonjour et merci pour votre courrier et vos encouragements,

Ayant été récompensées par un Qobuzissime lors du banc d'essai que nous leur avons consacré, les enceintes Audioengine A2+ devraient effectivement être un choix judicieux d'autant que le chapeau de l'article se rapporte tout à fait à l'usage que vous envisagez.

Les Scansonic S3BT paraissent également très intéressantes, mais elles ne disposent pas d'entrée USB B mais d'entrées S/PDIF coaxiale et optique, ce qui obligera à disposer d'un ordinateur équipé d'une sortie numérique de ce type si vous voulez utiliser leur électronique de conversion, ou d'acheter un convertisseur USB vers S/PDIF.

En revanche elles proposent une liaison Bluetooth pour être utilisées à distance, avec, par exemple un smartphone, mais cette liaison ne semblant pas être aptX, la qualité sonore sera limitée dans ce cas.

Quant aux enceintes sans fil (comme la Sonos Play:1, ou la Bluesound Pulse Flex, hors budget), elles peuvent normalement être configurées pour fonctionner en stéréo par leur application de contrôle, et vous permettent de profiter directement de Qobuz pour les deux modèles cités.

Cordialement.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters