TechnHorowitz, Rubinstein, Argerich, Pollini...

Membre de Cabaret Contemporain et Magnetic Ensemble, l'Italien Fabrizio Rat livre une techno brutale mais originale et travaillée...

Par Rémi Collaveri | Vidéo du jour | 2 juillet 2017
Réagir
Qobuz

Fabrizio Rat est un nom original. Mais pas autant que sa manière de composer sa musique. Armé d’un piano à queue bricolé et de boites à rythmes Roland, il propose une acid techno efficace, complétée par des riffs hypnotiques au piano. En plus de ce mélange particulier (qui rappelle les travaux de Francesco Tristano), ce Turinois, Parisien d’adoption, rajoute sa patte dans son instrument classique : du scotch ou de la patafix viennent modifier ou étouffer le son des cordes du piano ouvert ! Membre de Cabaret Contemporain et Magnetic Ensemble, il avait signé deux EP (La Machina sorti chez Optimo Trax en 2016 et Technopiano chez les Espagnols Involve Records en 2017) et publie son premier album sur Blackstrobe Records, label du grand Arnaud Rebotini.

Intitulé The Pianist, il réunit huit morceaux portant tous le nom d’un illustre pianiste classique (Arthur Rubinstein, Radu Lupu, Vladimir Horowitz, Martha Argerich…). Fabrizio Rat vient ici marteler les touches de son instrument acoustique de manière très répétitive et rend ainsi ses compositions complètement hypnotiques, voire oppressantes. Les kicks et les hi-hat très caractéristiques de la Roland TR-808 (ou TR-909 selon les live) sont utilisés à merveille. Il en est de même pour le séquenceur Roland TB-303 sur ses sonorités acid, plus qu’efficaces. Une techno brutale mais originale et travaillée, qui plaira aux clubbeurs comme aux curieux des innovations musicales.





Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters