Little Simz, petite mais musclée

Le deuxième album choc de la charismatique rappeuse londonienne adoubée par Lauryn Hill et Kendrick Lamar...

Par Charlotte Saintoin | Vidéo du jour | 21 mars 2019
Réagir
Qobuz

Toujours sur son propre label, Little Simz sort GREY Area avec une pochette digne des studios Harcourt. La petite pousse droit et ce troisième album s'élève encore à un autre niveau. Depuis A Curious Tale of Trials + Persons, où la Londonienne de 21 ans appelaient les femmes à « être des rois (Women can be kings) » sur Persons), Simbi Ajikawo a pris de l'assurance.

Après avoir été adoubée par Lauryn Hill et Kendrick Lamar puis collaboré avec les deux, assuré les premières parties de Gorillaz, Simz a rapidement atteint la cour prisée des meilleures rappeuses du moment. Sur des prods très instrumentales exclusivement signées Inflo, entre effusions jazz (Flowers), beats brumeux et synthés vaporeux (101 FM) et l'opulence lyrique (flûtes, piano et cordes) d'un Offence, Simz multiplie les featurings : Chronixx sur le reggae moelleux de Wounds, Little Dragon sur Pressure, la révélation R&B Cleo Sol pour le refrain suave de Selfish ou encore Michael Kiwanuka sur Flowers.

Tous les feats et toutes les prods fleuries de GREY Area tranchent avec le flow dur mais précis de Little Simz et lui offre le meilleur terrain d'expression possible. Luxuriant et accessible. Un coup de maître.




ECOUTEZ GREY AREA DE LITTLE SIMZ SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters