Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Le Festival Pablo Casals se souvient...

C’est dans les Pyrénées-Orientales qu’aura lieu la 62ème édition du Festival Pablo Casals entre le 26 juillet et le 13 août.

Par Tiphaine de Belloy | Sur Scène | 29 juillet 2014
Réagir
Qobuz

C’est au cœur de la superbe Abbaye bénédictine Saint Michel de Cuxa et d’Eglises romanes du Conflent que se tiendra la 62ème édition du Festival Pablo Casals. Fondé en 1950 par le chef et violoncelliste Pablo Casals, ce festival naît de la volonté de ses amis d’entendre de nouveau en concert l’artiste espagnol volontairement exilé face au régime franquiste. En ce centenaire de la première guerre mondiale, l’édition 2014 réunira bon nombre de compositeurs contemporains des deux grandes guerres. Conférences, rencontres, projection de films encadreront ce riche moment musical. Le Quatuor Talich fêtera également son anniversaire en huit concerts. Depuis cinquante ans, les artistes s’attachent à représenter l’art musical tchèque aussi bien que le grand répertoire.

Le 26 juillet l’Europe des Lumières sera célébrée à travers des œuvres de Rousseau, Cimarosa, Haydn, Paisiello ou encore Mozart avant que le 27, l’amitié franco-américaine ne soit fêtée avec entre autres artistes Milhaud, Messiaen, Young ou encore Gershwin. La musique du monde sera le cœur des soirées du 29 et 30 juillet qui abolira les frontières avec Bao Lao de Tiet, la Danse des Apsaras de Tomasi ou encore Nam nai de Thien Dao le premier jour suivi d’Albeniz et sa Suite espagnole, Granados et ses Danses espagnoles ou encore Gerhard et son Etude sur El Cant dels Ocells. Les compositeurs de l’est seront à l’honneur le 1er et 2 août avec entre autres le Quatuor Talich.

Quatuor Talich - © Bernard Martinez


Rares sont les compositeurs femmes dont les compositions ont été retenues par l’histoire. Trois d’entre elles seront mises sous les feux des projecteurs le 4 août pour une soirée baptisée « Lady First » pour l’occasion. Le festival s’associe aux commémorations et le vendredi 8 août les festivaliers se verront plonger à 17h dans « L’Europe des ténèbres » 1913-1918. Ce concert réunira des œuvres de Debussy et de Berg datant de ces années noires ainsi que deux compositeurs mort lors de la Première guerre : le français Albéric Magnard et l'allemand Rudi Stephan. Puis « L’Europe de la folie » de 1938-1945 avec Strauss, Hindemith et Chostakovitch et le tchèque Gideon Klein, déporté en Pologne où il meurt neuf jours après avoir achevé son trio à cordes clôturera la soirée. Parmi de nombreux autres concerts, on notera la présence de «Nouveaux talents, concerts de l’académie » le 13 août, permettant à de jeunes artistes internationaux de se perfectionner en musiques de chambre. Le dernier jour du festival sera consacré à Casals et ses contemporains avec des œuvres de Prokoviev, Webern, Fauré, Strauss ou encore Brahms.

Réservation sur le site du Festival Pablo Casals

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters