Festival de Fénétrange : voyage sensoriel entre Lorraine et Italie

Cette année encore, le Festival de Fénétrange fait voyager vos oreilles et votre palais dans une suite de rencontres, authentiques, surprenantes, raffinées... Et pour cette édition 2013, direction l'Italie !

Par Alice Contensou | Concerts, festivals et tournées | 11 août 2013
Réagir
Qobuz

Depuis sa création à la fin des années 70, le festival de Fénétrange affirme sa place à contre-courant, choisissant ses artistes au coup de coeur et par souci de cohérence, quitte à s'inscrire en marge de nombreux festivals. Les jeunes talents y sont accueillis à bras ouverts et y font leurs premières armes. On y croise aussi quelques pointures qui se laissent charmer par l'atmosphère paisible et intimiste du festival.

Cette année, musiciens et cuisiniers se réunissent autour du thème del'Italie, ou plutôt des Italies. Italie baroque, Italie classique, Italie au vin sucré, Italie aux desserts raffinés...

Parmi les temps forts de la saison, on compte notamment la performance d?Edouard Ferlet, pianiste de talent qui écume les festivals pour rencontrer son public. Il présentera notamment son projet Think Bach. Ce virtuose nous montrera sa façon de rénover les grands classiques, en abandonnant toute posture d?admiration intimidée, pour au contraire s?aventurer à improviser autour de ce géant qu?est Bach.

Edouard Ferlet ? © Jean-Baptiste Millot pour Qobuz.com


Autre pianiste, autres ?uvres, autre style : Bertrand Chamayou a lui aussi répondu présent à l?appel lancé par le festival. Il y interprétera Liszt au cours d?une soirée très romantique? et italienne, car il ne faut pas oublier que Liszt affectionnait tout particulièrement ce pays.

C?est une autre vedette, la contralto Marie-Nicole Lemieux, qui se produira aux côtés d?un ensemble d?excellence, l?Orchestre Baroque de Venise. Une association d?exception pour une soirée lyrique dans la plus pure tradition du festival.

Les spectateurs auront aussi le plaisir d?entendre Hopkinson Smith, luthiste d?exception. Sa notoriété internationale n?empêche pas une grande simplicité : cherchant toujours à être proche de son public, il honorera le festival de sa présence pour y jouer notamment John Dowland. Un tour d?Europe qui mettra l?Italie à l?honneur, comme il se doit en cette édition 2013.

Hopkinson Smith ? © Jean-Baptiste Millot pour Qobuz.com



Dimanche 11 août
21h : Mirabassi Trio (en coproduction avec le festival "Au Grès du Jazz")
Menu spécial festival chez les hôteliers-restaurateurs de La Petite-Pierre.

Lundi 12 août
21h : Edouard FERLET (piano), en coproduction avec le festival "Au Grès du Jazz" - autour de Think Bach

Dimanche 1er septembre
11h : Hopkinson SMITH (luth) ? voyage à travers l?Europe de John Dowland
12h : Dégustation de desserts baroques italiens par Agnès Piatkowski.

Samedi 07 septembre
20h : Bertrand CHAMAYOU (piano), Jonathan FOURNEL (piano), Orchestre National de Lorraine, Jacques Mercier (direction)
- Frédéric Chopin : 2°concerto en D mineur
- Carl Maria von Weber : Konzerstück pour piano et orchestre op 79
- Franz Liszt : Totentanz S.126, ?uvre pour piano et orchestre.
22h : Lunch dînatoire par Martine Holveck.

Dimanche 15 septembre
11h : Didier SANDRE (récitant), Aline ZYLBERAJSCH (pianoforte), Jean-Gabriel SAINT-MARTIN (baryton) - Casanova, une création du Festival de Fénétrange
13h : Dégustation de grands crus et de fromages italiens affinés par la maison Cyrille Lorho, Meilleur Ouvrier de France.

Samedi 28 septembre
18h : Marie-Nicole LEMIEUX (contralto), Orchestre Baroque de Venise, André MARCON (direction)
- Antonio Vivaldi : Symphonie en C majeur de l?opéra Il Giustino, RV 717 / Concerto en C majeur pour soprano, cordes et basse continue / Concerto en D majeur pour violon, cordes et basse continue RV 212.
- Francesco Geminiani : Concerto grosse in d minor « La Folia » d?après A.Corelli Op Vn12).
20h : Lunch dînatoire par Daniel Trichies.

Samedi 05 octobre
19h : Yossif IVANOV (violon), Julien QUENTIN (piano)
- Giuseppe Tartini : Sonate « Le trille du diable »
- L.Van Beethoven : Sonate n°1 en ré majeur op 12n°1
- Eugène Ysaye : Sonate n°3, « Ballade » pour violon seul »
- Niccolo Paganini : Capriccio op.1, n°13 et n°14
- Piotr Llitch Tchaikovsky : Valse Scherzo
- Camille Saint-Saëns : Introduction & Rondo Capricioso.
21h : Dîner gastronomique en compagnie du lycée hôtelier de Dieuze et d?un grand chef italien.

Dimanche 06 octobre
10h : Messe du festival à la collégiale St Rémy : traditionnelle dans l'histoire du festival, concélébrée par l'abbé Jérôme Petitjean, elle associe musique et liturgie.

Consultez le site officiel du festival.

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters