Vladimir Feltsman à Pleyel

Le pianiste américain d’origine russe sera sur la scène de Pleyel le 13 octobre aux côtés du LSO dirigé par Gergiev.

Par Marc Zisman | Sur Scène | 8 octobre 2008
Réagir
Qobuz

Certes le London Symphony Orchestra sera sur scène… Certes l’immense Valery Gergiev tiendra la baguette… Certes c’est le Concerto n°2 de Prokofiev que le public pourra déguster… Mais ce lundi 13 octobre, la salle Pleyel accueillera également un immense pianiste : Vladimir Feltsman.

Artiste d'une grande profondeur et de très grand talent, Feltsman est reconnu aujourd'hui comme l'un des musiciens les plus imaginatifs et intéressants de notre époque. Il est régulièrement l'invité des plus grands orchestres aux Etats-Unis et se produit dans les salles et les festivals les plus prestigieux du monde.

Durant la saison 2008/2009, Feltsman jouera le Concerto pour piano n°2 de Prokofiev au Lincoln Center à New York, puis à Chicago et à Paris au côté du London Symphony Orchestra, sous la direction de Valery Gergiev ; il se produira avec le New Jersey Symphony Orchestra, avec l'Orchestre de Paris et avec le New World Symphony Orchestra dirigé par Michael Tilson Thomas ; il fera également des concerts avec l'Orchestre Symphonique de Singapour et l'Orchestre Philharmonique de St Petersbourg, dirigé par Yuri Temirkanov. Il a participé durant l'été 2008 à plusieurs festivals dont Ravinia, Aspen et La Jolla. Il a participé au concert d'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin, diffusé en direct à travers le monde. Il a donné également des récitals à New York et à Chicago.

En 2007/2008, il a joué, entre autres, les concertos de Bach et de Schnittke au Carnegie Hall, les deux concertos de Brahms à Seattle et a donné des récitals à New York, Detroit et Saratoga. En avril, Vladimir Feltsman est retourné dans sa ville natale, Moscou, pour y donner un concert événement pendant lequel il a joué des concertos pour piano de Mozart, Beethoven et Rachmaninov, et ce, en une nuit seulement.

La saison 2006/2007 fut très riche. Feltsman a joué l'intégral des sonates de Mozart sur le pianoforte Walter, construit à cette occasion pour lui par Paul McNaulty, et l'a donnée en cinq concerts au Mannes School of Music et au New School's Tisch Center. Il a également dirigé un Cosi fan Tutte dans le prestigieux Théâtre Marinsky de St Petersbourg en décembre 2006. Puis il a été réinvité à se produire au Carnegie Hall dans le concerto pour la main gauche de Ravel avec l'Orchestre National de Radio-France sous la direction de Myung Whun Chung ; ainsi qu'au Pittsburgh Symphony pour y interpréter le Premier concerto de Chostakovitch sous la direction de Vassily Sinasky. Il reçu une autre réinvitation de la part du Singapore Symphony pour y interpréter le Troisième concerto de Rachmaninov sous la direction de Okko Kamu et fut amené à jouer, avec le Yomuiri Nippon Orchestra, le Deuxième concerto de Brahms sous la direction de Yuri Temirkanov.

Durant l'automne, Feltsman s'est produit en Corée et à Singapour avec le St Petersburg Philharmonic sous la direction, à nouveau, de Temirkanov. En outre, il s'est produit en récital à Tokyo, Osaka, Seattle, New York, La Jolla, Phoenix, Kansas City, Aspen, Philadelphia et Fresno et a joué le 2ème concerto de Brahms avec le Festival Casals Orchestra à San Juan, Puerto Rico au mois de février 2007.

Le répertoire de Vladimir Feltsman s'étend du baroque au XXème siècle. Il s'est beaucoup spécialisé dans la musique de Bach et a donné des séries de concerts qui ont réunies les œuvres majeures pour piano du compositeur, entre 1992 et 1996, au Tisch Center For Performing Arts au 92nd Street Y à New York. Son projet le plus récent, Masterpieces of the Russian Underground, comprend un panorama sans précédent pour piano et musique de chambre de quatorze compositeurs russes allant de Chostakovitch aux compositeurs contemporains, et fut présenté par la société de musique de chambre du Lincoln Center en janvier 2003 avec un immense succès.

Vladimir Feltsman a été aussi bien le directeur artistique de ce projet que l'interprète principal de la plupart des œuvres présentées pendant la série de trois concerts. Au programme, des créations d'œuvres contemporaines de compositeurs d'Amérique du Nord qui ont également été présentées à Portland, en Oregon et Tucson ainsi qu'à Arizona à l'Université d'Arizona.

Né à Moscou le 8 janvier 1952, Feltsman donne son premier concert à 11 ans avec l'Orchestre Philharmonique de Moscou. En 1969, il entre au Moscou Tchaikowsky State Conservatory of Music et étudie le piano avec Jacob Flier. Il étudie également la direction aux conservatoires de Moscou et de Saint Petersbourg. En 1971, il remporte le Grand Prix du Concours International Marguerite Long, à Paris, qui sera suivi d'un grand nombre de tournées en Union Soviétique, en Europe et au Japon.

En 1979, à cause de son désaccord vis à vis de l'idéologie soviétique et du contrôle rigide du gouvernement pour les arts, Vladimir Feltsman essaie de quitter l'Union Soviétique et demande un visa d'exil. Il fut alors immédiatement interdit de toutes sortes de concerts publics. Après huit ans de lutte et d'exil artistique, on lui accorde le droit de quitter l'Union Soviétique. Dès son arrivée aux Etats Unis en 1987, Feltsman a été accueilli à la Maison Blanche, aux Etats Unis, où il donna son premier concert. La même année, il fit ses débuts au Carnegie Hall et il fut alors reconnu comme l'un des plus grands pianistes de la scène américaine.

Partageant la grande tradition du piano, il devient essentiel à Vladimir Feltsman, qui a la Distinguished Chair of Professor of Piano a la State University de New York, New Paltz, d'enseigner à la Mannes College of Music à New York City. Il est le fondateur et Directeur artistique de l'International Festival-Institute « Piano Summer at New Paltz » où il enseigne aux étudiants tous les aspects multiples du piano et fait venir des musiciens du monde entier.

Devenu citoyen des Etats-Unis en 1995, Vladimir Feltsman qui vit à New York a enregistré pour Sony Classical, Music Heritage Society et Camarata, Tokyo qui incluent six albums d'œuvres de Bach, les cinq dernières sonates de Beethoven, des œuvres de Schubert, Chopin, Liszt, Brahms et Messiaen, ainsi que des concertos de Bach, Chopin, Tchaïkovski, Rachmaninov et Prokofiev. Camerata a édité ses exécutions des Premier et Deuxième concertos de Brahms avec l'orchestre de la Radio de Cologne sous la direction de Hans Vonk.

Le site officiel de Vladimir Feltsman

Le site officiel de la salle Pleyel

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters