QIBUZ / Lundi 30 septembre 2013

Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non?

Qibuz Lundi | 30 septembre 2013
Réagir
Qobuz






Bertrand Cantat, un comeback sondé

Selon un étrange sondage BVA / Le Parisien Aujourd'hui en France, plus de trois Français sur quatre qui connaissent Bertrand Cantat en ont une mauvaise opinion, mais ils sont quand même près de six sur dix à trouver normal qu’il puisse reprendre sa carrière après avoir purgé sa peine. Cette enquête d’un niveau peu élevé est publiée alors que l’ancien chanteur de Noir Désir, condamné à huit années de prison pour le meurtre de Marie Trintignant et libéré en 2007, fait son retour au disque, aujourd’hui, avec la publication d’un single, Droit dans le soleil, extrait d'un album qui sortira le 18 novembre. La chanson est en fait publiée sous le nom de Détroit, groupe que Cantat a conçu avec Pascal Humbert, ancien membre de Passion Fodder et de 16 Horsepower.






Christophe Honoré à l’opéra

Du cinéma à l’opéra il n’y a qu’un pas. Un pas franchi par Christophe Honoré qui abordera l’art lyrique à Lyon, à partir du 12 octobre, avec Dialogues des carmélites de Francis Poulenc. « La pièce est à l'origine un scénario de Georges Bernanos pour le cinéma, et Poulenc est un compositeur qui a beaucoup influencé la comédie musicale », précise Serge Dorny, directeur de l'Opéra de Lyon. « C'est un opéra presque cinématographique », ajoute Honoré. Datant de 1957, l’œuvre de Poulenc est basée sur l’histoire (vraie) des carmélites de Compiègne, arrêtées et guillotinées en 1794. Selon l’AFP, le réalisateur des Chansons d’amour a choisi de raconter l'histoire « depuis aujourd'hui. C'est ce que j'ai toujours fait, par exemple dans La Belle personne », sa version contemporaine de La Princesse de Clèves. Après six mois d'immersion dans la mise en scène de ce premier opéra, Christophe Honoré s'attaque au montage de son prochain film sur les Métamorphoses d'Ovide, pour 2014.

Watch more Christophe Honoré videos on Frequency





Willie sort du lit

L’état de santé de Willie Nelson semble s’être suffisamment amélioré pour que la star country ait pu se produire en concert samedi dernier à Nashville. Le chanteur avait été contraint d’annuler sa participation au Southern Ground Music & Food Festival et de reporter trois autres concerts en début de semaine après que ses médecins lui eurent conseillé de prendre du repos pendant une semaine afin de favoriser la guérison d'une épaule blessée…






Bowie chez Vuitton

Ses affaires avaient bien repris avec le succès de The Next Day, son album paru en début d’année, elles vont même financièrement encore plus s’améliorer… En effet, David Bowie lâche cette fois-ci la musique pour la publicité. Il est l’égérie d’une nouvelle campagne Louis Vuitton intitulée L'Invitation au Voyage aux côtés d’Arizona Muse. Le spot qui a été filmé l’été dernier à Venise devrait être diffusé avant la fin de l’année…






Une vraie reformation des Kinks ?

Ray Davies a répondu à son frère Dave qui avait déclaré dans une interview accordée au mensuel américain Rolling Stone qu’une reformation des Kinks était envisageable pour célébrer les 50 ans du groupe. Dans les colonnes du magazine britannique Uncut, il a déclaré qu’il avait eu écho de ces propos. « Oui, on m’a parlé de cet article, même si je ne l’ai pas lu. J’ai vu Dave il y a quinze jours et il a évoqué cette idée de tournée. Je lui répondu OK mais je te rappelle que c’est toi qui disait que ça ne se produirait jamais… » Ray Davies a jouté : « Je ne sais pas quelle surprise l’année prochaine nous apportera. Et attendons de voir si la prochaine fois que je croiserai Dave, il sera aussi poli ».






Soutien aux gays russes devant le Met Opera

Selon le New York Times, un concert au Metropolitan Opera de New York a été interrompu par un manifestant protestant contre les lois russes contre les homosexuels. Au moment où les lumières se sont éteintes pour laisser place à Eugène Onégine de Tchaïkovski, le contestataire a crié que le président Vladimir Poutine devait cesser sa «guerre contre les gais russes». L'homme s'est ensuite adressé aux vedettes russes de la soirée, Anna Netrebko et Valery Gergiev, leur lançant que leur «silence tue les gais russes». Certains spectateurs ont tenté de le faire taire. Des agents de sécurité ont demandé à quatre manifestants de quitter les lieux. A l’extérieur de la salle, d'autres manifestants brandissaient une banderole sur laquelle on pouvait lire Soutenons les gais russes.





Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

À découvrir autour de l'article

À lire sur David Bowie

À lire sur Ray Davies

À lire sur Détroit (Bertrand Cantat, Pascal Humbert)

À lire sur Willie Nelson

À lire sur Noir Désir

À lire sur The Kinks

À lire dans la rubrique Blues/Country/Folk

À lire dans la rubrique Chanson française

À lire dans la rubrique Classique

À lire dans la rubrique Diction

À lire dans la rubrique Electro

À lire dans la rubrique Enfants

À lire dans la rubrique Jazz

À lire dans la rubrique Film

À lire dans la rubrique Musiques du monde

À lire dans la rubrique Pop/Rock

À lire dans la rubrique Soul/Funk/R&B

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters