Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

QIBUZ / Lundi 20 octobre 2014

Indiscrétions, confidences, relectures, révélations et news : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

Qibuz Lundi | 20 octobre 2014
Réagir
Qobuz





Erykah Badu, à vot’ bon cœur m’sieurs, dames !

Ça ne paye plus trop la chanson de rue, hein… Pour preuve Erykah Badu qui s’est amusée à pousser la chansonnette, incognito, en plein Time Square il y a dix jours. Certes, la soul sister aurait pu faire bien mieux mais bon… Personne ne l’a reconnu et le butin de sa prestation a totalisé… trois dollars et soixante cents !






Cecilia B ou Cecilia S ?

A l’occasion de la parution de son nouvel album St. Petersburg, Cecilia Bartoli est présente depuis une semaine dans tous les médias. Télé, web (regardez ci-dessous son interview pour Qobuz), radio et presse, la mezzo-soprano romaine n’a pas lésiné sur les moyens et sur sa capacité à répondre à toutes les questions. Sur France Info, elle était l’invité de Philippe Vandel qui, dans un lapsus magistral, l’a appelé… Cecilia Sarkozy ?!?!? Cecilia Bartoli a explosé de rire avant de déclarer : « Pas encore ! »






Nashville en deuil

Paul Craft est décédé à Nashville le 18 octobre 2014. Auteur-compositeur de Nashville ayant écrit les paroles de chansons notamment popularisées par Ray Stevens, Mark Chestnutt, Alison Krauss, les Eagles ou bien encore Linda Rondstadt, il était âgé de 76 ans. Craft avait été intronisé au Country Hall of Fame, après avoir été nommé à de nombreuses reprises au fil des années. Le défunt était une vraie tronche puisque membre de Mensa, un groupe de personnes possèdant un quotient intellectuel supérieur à 98% de la population. Parmi ses chansons les plus célèbres, on retrouve Hank Williams, You Wrote My Life, Dropkick Me, Jesus (Through the Goalposts of Life) mais aussi Brother Jukebox, chanté par Mark Chesnutt, et It’s Me Again, Margaret, gros tube de Ray Stevens.








Bono, les yeux dans les yeux

Un caprice de star ? Pas vraiment…. Bono affirme que les lunettes fumées qu’il ne quitte jamais sont liées au glaucome dont il souffre depuis vingt ans. Une maladie qui peut rendre les yeux plus sensibles à la lumière. Le chanteur de U2 a déclaré à la BBC qu’il recevait de bons traitements et qu’il devrait se tirer de cette affaire… Bono en a également profité pour s’excuser d’avoir imposé de force le nouvel album de U2, Songs Of Innocence, dans le compte iTunes de plus de 33 millions de personnes ! Le chanteur a dit qu'Apple avait voulu faire quelque chose de nouveau mais qu’«il semble que les gens ne croient pas au père Noël».






Le retour de la vengeance du vinyle

En Angleterre, les ventes de vinyles vont atteindre leur meilleur niveau depuis près de 20 ans ! Selon l'Official Charts Company, ces ventes portées par les derniers albums des Arctic Monkeys et de Jack White notamment atteignent près de 800.000 microsillons noirs écoulés depuis début 2014 ! Plus que les 780.000 ventes de 2013 ! Et si la tendance se poursuit jusqu'en décembre, le chiffre pourrait dépasser le million d'exemplaires, meilleur chiffre annuel depuis 1996 où 1.083.206 vinyles avaient été vendus… Cette année, AM des Arctic Monkeys, déjà la meilleure vente de 2013, garde la première place. Juste derrière on trouve le Lazaretto de Jack White suivi de Definitely Maybe d'Oasis. Led Zeppelin occupe trois des dix premières places du classement. Figurent également dans les dix meilleures places du classement qui ne compte qu'un seul album sorti en 2014, le mythique Dark Side Of The Moon de Pink Floyd en huitième position. Pour le seul mois de septembre 2014, 112.000 vinyles se sont vendus alors que 2007 constituait un plus bas dans les ventes avec 205.000 exemplaires écoulés.






Marc Marder primé

Le compositeur Marc Marder a reçu le Prix France Musique-Sacem de la musique de film 2014 pour la musique du film de Rithy Panh, L’Image manquante. La remise du prix a eu lieu le 10 octobre à la salle Pleyel. Marder a reçu une commande de Radio France qui sera créée et interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Radio France en 2015.






Philharmonie : quand Paris renégocie…

Paris souhaite renégocier le prêt consenti par la Société Générale à l'association Philharmonie de Paris pour la construction de l'édifice. Après avoir remis en cause le règlement des surcoûts des travaux et sa contribution au budget de fonctionnement, Bruno Julliard, adjoint chargé de la culture, a annoncé le 16 octobre que la ville allait engager des discussions pour renégocier le prêt pour le financement des travaux de la Philharmonie dont l’inauguration est toujours planifiée au 14 janvier 2015. D’un montant de 152,5 millions d’euros, ce prêt avait été consenti par la Société Générale à l’association Philharmonie de Paris, maître d’ouvrage du projet, et non à la municipalité. Cette différence de débiteur a un coût : l’association contractant en 2009 un emprunt sur 17 ans à un taux de 5,186% face à un taux d’intérêt qui aurait été de 3,5% pour la ville de Paris. Comme les Ecologistes, les élus UMP dénonçaient eux aussi ce « montage financier » destiné, selon eux, à dissimuler l’endettement réel de la municipalité parisienne. En se portant garante de l’emprunt, Paris verse une subvention annuelle de 15 millions d’euros. Selon Nathalie Kosciusko-Morizet, cette somme fut présentée en décembre 2013 comme une subvention exceptionnelle, et non comme un engagement pluriannuel pris jusqu’en 2028. Evalué à 380 millions d’euros, le coût final de la Philharmonie est partagé entre la région (20 millions), la ville (158 millions) et l’Etat.






Manhattan Transfer sans voix

Tim Hauser est décédé le 16 octobre d’une crise cardiaque. Le fondateur de Manhattan Transfer était âgé de 72 ans. La formation vocale new-yorkaise avait lancé un premier album au début des années 70, et a par la suite connu beaucoup de succès avec des titres comme Operator et The Boy From New York City. Le groupe a remporté plusieurs Grammy Awards, tant dans la catégorie pop que dans celle de jazz. Sorti en 1985, l’album Vocalese avait même été nominé dans douze catégories ! Le quatuor était complété par Alan Paul, Janis Siegel et Cheryl Bentyne, qui avait remplacé Laurel Masse en 1978. Tim Hauser avait formé Manhattan Transfer en 1969 avec Erin Dickins, Marty Nelson, Gene Pistilli et Pat Rosali. Le quintette s’était plus tard séparé et Hauser avait déniché certains des nouveaux membres alors qu’il était chauffeur de taxi à New York.






Accord entre The Orchard et Naïve

Naïve et The Orchard ont annoncé la signature d’un accord mondial de distribution digitale, à l’exclusion de la France. Dans un communiqué, Patrick Zelnik a déclaré que c’était « pour Naïve une avancée considérable dans le domaine de la distribution digitale sachant que The Orchard, dont le siège est à New-York, dispose d’un réseau de 25 bureaux dans le monde, ce qui lui confère une présence de premier plan dans ce domaine, assurant par là même à Naïve une taille critique nécessaire pour développer son exposition sur les plateformes numériques du monde entier ». L’éclectique écurie de Naïve comprend notamment Asa, Accentus, Baptiste Trotignon, Femi Kuti, M83, Marianne Faithfull et Rinaldo Alessandrini… De son côté, Brad Navin, PDG de The Orchard, a ajouté : « Accueillir Naïve au sein de notre communauté de labels du monde entier est un pas en avant stratégique qui va étendre la portée de nos deux marques. Nous sommes ravis de venir soutenir les efforts marketing et commerciaux de Patrick et ses équipes avec nos bureaux du monde entier pour réussir de grands succès ensemble ».






Niqab, ni Traviata !

Selon l’AFP, l'Opéra Bastille a demandé à une spectatrice au visage voilé de quitter les lieux en pleine représentation. L’incident qui s’est déroulé le 3 octobre dernier lors d’une représentation de La Traviata a poussé le Ministère de la Culture à préparer une note de consigne… Assise derrière le chef d'orchestre, la femme avait un voile clair lui couvrant aussi la bouche et le nez. « On m'a alerté au cours du deuxième acte », a précisé à l’AFP le directeur adjoint de l'Opéra de Paris, Jean-Philippe Thiellay, rappelant que la loi de 2011 interdit de se masquer le visage dans l'espace public. Il raconte que « certains choristes ont indiqué qu'ils ne voulaient pas chanter » si une solution n'était pas trouvée. Un contrôleur « lui a dit qu'il y avait en France une interdiction de cette nature, lui a demandé soit de découvrir son visage, soit de quitter la salle. Le monsieur a demandé à la dame de se lever, ils sont sortis. Cela a duré peu de temps, ça s'est passé de manière fluide, il n'y a eu aucun incident », précise Thiellay… Le Ministère de la Culture indique de son côté qu'une note est en cours de rédaction afin de rappeler la consigne à suivre aux théâtres, musées et autres établissements publics sous sa tutelle. « Nous avons jugé utile d'informer de l'état du droit l'ensemble des établissements publics relevant du ministère », explique-t-on au ministère, « afin de faire respecter le droit, harmoniser les réactions et prévenir les difficultés ». La loi votée fin 2010 dispose que « nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage », sous peine de 150 euros d'amende et/ou d'un stage de citoyenneté…



Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters