L’avis du Ry

Plus engagé que jamais Ry Cooder fustige l’Amérique puritaine…

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 21 septembre 2012
Réagir
Qobuz

Pour le grand public, Ry Cooder ne serait QUE l’homme des B.O. de Paris Texas et de Buena Vista Social Club… Les autres savent bien que ce guitariste songwriter hors pair est bien plus que cela. L’un des ambassadeurs les plus passionnants des musiques roots du continent américain, le blues en tête. Mais aussi un passeur, un explorateur même. Ry Cooder a croisé le fer avec Captain Beefheart et les Stones, a joué la carte world avec l'Afrique (Ali Farka Touré), Cuba (Buena Vista Social Club), avec l'Inde aussi (Vishwa Mohan Bhatt) ou bien encore l'Irlande (les Chieftains). Un CV bluffant accouchant de projets passionnants et jamais de fusion artificielle... Avec sa dernière livraison parue il y a quelques semaines, Election Special, véritable manifeste contre la chaste Amérique, c’est une sonnette d’alarme que Ry Cooder tire. Une vraie bataille contre les politiciens puritains. A 65 ans passés, il a produit lui-même l’album et écrit toutes les chansons. Un disque sur lequel il chante et joue de la mandoline, de la guitare, de la basse et son fils, Joachim, de la batterie.

Watch Guitarist Ry Cooder on PBS. See more from Tavis Smiley.

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters