Douze ans seulement !

Avant d’être la star qu’il est aujourd’hui, Vadim Repin fut logiquement un jeune virtuose. Très jeune même…

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 25 mai 2009
Réagir
Qobuz

« Il est tout simplement le meilleur, le plus parfait violoniste que je n'ai jamais entendu. » Cette formule de Yehudi Menuhin a le mérite d’être claire et carrée quand à l’évocation du cas Vadim Repin. Pour son nouvel album chez Deutsche Grammophon, le violoniste de Sibérie s’est attaqué au Concerto pour violon et au Double Concerto (avec l’excellent Truls Mørk !) de Brahms. Retour en arrière, lorsque l’intéressé n’avait que... douze ans !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters