Baguettes magiques

Quand Maitre Elvin Jones vous explique son art, c’est si simple, si simple…

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 3 octobre 2009
Réagir
Qobuz

Le 18 avril 2004, le plus grand batteur de jazz de (si, si, si) tous les temps s’éteignait. Elvin Jones n’était évidemment pas QUE le « batteur de Coltrane » mais tout simplement le plus révolutionnaire de tous… Frère cadet du pianiste Hank Jones et du trompettiste Thad Jones, il expose ici posément son génie. Simplement impressionnant.



 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters