Baby Beverly

Toute petite déjà, la grande soprano Beverly Sills savait plus que pousser la chansonnette…

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 27 juillet 2012
Réagir
Qobuz

L’immense soprano colorature, particulièrement associée au répertoire français et au bel canto italien, fut on ne peut plus précoce. Dès l'âge de trois ans, Beverly Sills se produit à la radio américaine et, à sept ans, apprend le chant avec Estelle Liebling, son unique professeur. Sills chantera d'abord de la musique populaire dans les cabarets de New York, avant de faire ses débuts à l'opéra en 1947, à Philadelphie, dans le rôle de Frasquita dans Carmen. La suite est entrée bien évidemment dans la légende. Retour donc à l’enfant prodige de Brooklyn, en 1938 plus exactement, dans un obscure court métrage intitulé Uncle Sol Solves It où elle entonne (à seulement huit ans !) le Bacio de Luigi Arditi.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters