Châtelet : plus Broadway que jamais

La saison 2010-2011 du Théâtre du Châtelet accueillera Show Boat, My Fair Lady, Plácido Domingo ou bien encore Valery Gergiev.

Par Marc Zisman | Sur Scène | 3 mai 2010
Réagir
Qobuz

Depuis qu’il en a pris la direction, Jean-Luc Choplin a fait du Théâtre du Châtelet une salle à part, imposant un style de programmation original et parfois osé. La saison 2010-2011 marquera le retour du ténor espagnol Plácido Domingo et du maestro russe Valery Gergiev, et offrira une fois de plus du théâtre musical « façon Broadway »…

Hier maison d'opéra, le Théâtre du Châtelet, qui a orienté sa programmation vers des formes plus populaires depuis 2006, attire chaque saison, selon l’AFP, 300.000 spectateurs, pour un budget de 26 millions d'euros, dont plus de 17 apportés par la Ville de Paris.

La première scène de la ville de Paris honorera son histoire en ouvrant cette cinquième saison de Jean-Luc Choplin, avec Show Boat de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, un musical présenté dans ce même Théâtre du Châtelet dès 1929 sous le titre Mississipi.

Autre grand titre de Broadway, My Fair Lady de Frederic Loewe résonnera lui aussi au Châtelet. Après le succès de A Little Night Music cette saison, Stephen Sondheim, grand maître du genre, sera de nouveau à l'honneur au printemps avec Sweeney Todd, filmé il y a quelques années par Tim Burton.

En janvier 2011, le chef baroque Jean-Christophe Spinosi continuera (après Norma) d'œuvrer dans le bel canto avec un Barbier de Séville de Rossini venu du Teatro Real de Madrid dans la production d’Emilio Sagi.

Gergiev viendra avec ses troupes (orchestre, chœur et ballet) du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg pour donner en première française deux pièces de son compatriote contemporain Rodion Chédrine, le ballet Le Petit cheval bossu et l'opéra Le Vagabond ensorcelé.

Après d'étonnantes Vêpres de la vierge de Monteverdi en 2008, le plasticien russe Oleg Kulik s'illustrera de nouveau dans le domaine de l'oratorio mis en scène avec Le Messie de Haendel.

Enfin, le Théâtre du Châtelet accueillera la création française d'Il Postino du Mexicain Daniel Catan d'après le film éponyme de Michael Radford. Plácido Domingo, le Cyrano d'Alfano sur la même scène en 2009, tiendra le rôle de Pablo Neruda dans cette coproduction entre l'Opéra de Los Angeles, qu'il dirige, le Theater an der Wien et le Châtelet.

Le site du Théâtre du Châtelet

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters