Aux Champs avec Christian Zacharias

Le 27 novembre au Théâtre des Champs-Elysées, le pianiste allemand jouera Haydn, Schumann et Debussy.

Par Marc Zisman | Sur Scène | 14 novembre 2008
Réagir
Qobuz

Pianiste mais également chef d’orchestre, Christian Zacharias se produira sur la scène du Théâtre des Champs-Elysées, jeudi 27 novembre. Ce soir là, il offrira au public parisien de l’avenue Montaigne un récital composé de la Sonate en fa majeur Hob. XVI:29 et la Sonate en ut majeur Hob. XVI:24 d’Haydn, Humoresque en si bémol majeur op. 20 de Schumann, Six préludes (extraits du Livre I des Douze Préludes), Les Collines d’Anacapri, Des pas sur la neige, Les sons et les parfums... La sérénade interrompue, La Cathédrale engloutie, Minstrels de Debussy.

Né en Inde à Jamshedpur le 27 avril 1950, Zacharias commence à étudier le piano avec Irène Slavin et Vlado Perlemuter à Paris. Il gagne le Concours de Genève en 1969 et le Concours Van Cliburn en 1973. Deux ans plus tard, il remporte le premier prix du Concours Ravel à Paris et débute une carrière internationale en récital dans les grandes capitales européennes et en concert avec les plus grands orchestres et chefs d’orchestre. Christian Zacharias se produit en musique de chambre avec le Quatuor Alban Berg, le Quatuor Guarneri, le Quatuor à cordes de Leipzig, avec Heinrich Schiff et Frank Peter Zimmermann.

En 1992, le pianiste fait ses débuts en tant que chef d’orchestre avec l’Orchestre de Suisse Romande. Suivent aussitôt des invitations à diriger l’Orchestre symphonique de Bamberg, l’English Chamber Orchestra, le Scottish Chamber Orchestra et l’Orchestre philharmonique de Dresde. En 2000, il fait ses débuts aux Etats-Unis à la tête de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, puis il dirige lors du festival Mostly Mozart à l’Avery Fischer Hall de New York, ainsi qu’avec le National Symphony de Washington et l’Orchestre symphonique de Seattle.

En septembre 2000, Christian Zacharias est nommé Directeur artistique et Chef principal de l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Il est invité à diriger l’Orchestre symphonique de Göteborg pendant la saison 2002-2003. Au cours de la saison 2005-2006, il fait ses débuts de chef d’orchestre avec l’Orchestre philharmonique de New York, la Staatskapelle de Dresde et l’Orchestre de la Radio de Cologne (WDR), retourne au Festival de Tanglewood. Il dirige l’Orchestre de Chambre de Lausanne pour La Clémence de Titus au Grand Théâtre de Genève, sa première à la direction d’un opéra. Il a également dirigé outre-Atlantique les orchestres du Minnesota, de Philadelphie, les orchestres symphoniques de Cincinnati, Boston ou Toronto.

Le site officiel de Christian Zacharias

Le site officiel du Théâtre des Champs-Elysées

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters