Alela Diane, divine en scène

En mai, quelques jours après la sortie de son nouvel album Wild Divine, la chanteuse folk californienne Alela Diane donnera trois concerts à Strasbourg, Paris et Lille.

Par Max Dembo | Sur Scène | 19 avril 2011
Réagir
Qobuz

En mai, Alela Diane promènera son nouvel album Alela Diane & Wild Divine sur les routes de France le 8 à Strasbourg, le 9 à Paris (la Cigale) et le 10 à Lille.

Lorsque les effluves du folk austère mais habité de son Pirate’s Gospel ont flotté dans les cieux de Nevada City, en Californie, chacun sut qu’Alela Diane ne serait pas une éphémère fée acoustique de plus…

Cet organe haut placé, haut scandé même, à la diction revendicatrice, avançant sur un fil acoustique virginal irradiait l’ouïe. Étonnamment, ce premier opus ne fut pas le fruit d’une aventure solitaire pour la jeune Californienne mais un travail élaboré avec son père.

En 2009, To Be Still, son deuxième album, confirma la grâce de cette petite musique inouïe aussi bien enracinée dans le folk nu, la country cotonneuse que le gospel en apesanteur. Dans les configurations minimalistes, l’univers d’Alela Diane décuple ses forces et ses mélodies portées par cette voix à vif et une simple guitare.

Le site d’Alela Diane

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters