Joe Morello est mort

Derrière les futs des tubesques Take Five et Blue Rondo à la Turk, le batteur de jazz Joe Morello, membre du célèbre quartet de Dave Brubeck, s’est éteint à l’âge de 82 ans.

Par Marc Zisman | Chers disparus | 14 mars 2011
Réagir
Qobuz

Joe Morello est mort le 12 mars dans sa maison du New Jersey. Présent sur Take Five et Blue Rondo à la Turk, le grand batteur de jazz, membre notamment du quartet de Dave Brubeck, était âgé de 82 ans.

Né le 17 juillet 1928, Joe Morello qui souffrait d'une cécité partielle depuis sa naissance, avait grandi à Springfield, dans le Massachusetts, où il commença par l’étude du violon dès l’âge de 5 ans. Il joue notamment au sein du prestigieux Boston Symphony Orchestra alors qu’il n’a que 8 ans ! Incapable de lire une partition, il apprendra tout en mémorisant ce qu'il entend. À 15 ans, il rencontre Jascha Heifetz. Estimant alors qu'il ne sera jamais capable d'égaler le jeu du mythique violoniste, Morello décide de changer d'instrument et de s’attaquer à la batterie.

Musicalement doué, Joe Morello est rapidement repéré et intègre diverses formations de jazz et de musique latino. A 20 ans, il s’envole pour New York et travaille avec des pointures du jazz nommées Johnny Smith, Art Pepper, Dizzy Gillepsie, Tal Farlow, Gil Mellé, Stan Kenton, Marian McPartland, Jay McShann ou bien encore Howard McGhee. Il participe au trio de McPartland, puis refuse en 1956 des invitations de se joindre aux big bands de Benny Goodman et Tommy Dorsey, préférant effectuer une tournée de deux mois avec le quartet de Dave Brubeck. Il entre alors dans la légende de la batterie…

Trois années de suite, le célèbre référendum des lecteurs de Down Beat, la Bible américaine du jazz, le consacre batteur de l’année. Morello jouera le temps d’une décennie aux côtés de Brubeck, participant à plusieurs dizaines d'enregistrements, dont celui du fameux Time Out, riche en expérimentations rythmiques.

En 1961, il enregistre un premier album en solo. Par la suite, Joe Morello dirigera diverses formations, enseignera la musique dans le monde entier et sera l'auteur de divers traités de technique instrumentale, notamment New Directions In Rhythm (1963), Master Studies (1963) et Off The Record (1966). Son nom apparait sur près de 200 albums.

Le site de Joe Morello

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters