Le Festival de Chaillol : quand la musique s'invite à la montagne

Le Festival de Chaillol aura lieu du 19 juillet au 12 août ; niché aux pieds des Alpes il propose une programmation orientée sur la tradition orale et les musiques populaires.

Par Isabelle Couillens | Concerts, festivals et tournées | 9 juillet 2012
Réagir
Qobuz
Informations pratiques

Dates : du 19 juillet 2012 15:14 au 12 août 2012 16:14

Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur

Département : Hautes-Alpes (05)

La 16e édition du Festival de Chaillol se tient du 19 juillet au 12 août 2012 près de Gap dans les Hautes-Alpes. L'année passée, la programmation était axée sur le thème de l'anniversaire, à l'occasion des 15 ans de l'événement. Pour 2012, Michael Dian, le directeur du festival, a concocté un programme où les traditions orales et les musiques populaires sont les centres d'intérêts. L'objectif : faire tomber les idées reçues à leur sujet et prouver que loin d'appartenir au folklore, elles sont érudites et complexes et traduisent les procédés de création fondamentaux.

Les concerts avec le baryton Laurent Naouri accompagné au piano par Manuel Rocheman, pour un hommage à Bill Evans font partie des temps forts du festival ainsi que la prestation tout en improvisation du pianiste François Rossé avec le tambouriniste Carlo Rizzo. Le spectacle A bout de souffle du saxophoniste Joël Versavaud qui interprète Bach et Hersant est également un événement tout comme les jeunes de l'ensemble Cbarré réunis derrière Sébastien Boinqui joueront du Ohanna et l'œuvre de François Meïmoun.

Cette année, Chaillol sera le lieu pour découvrir plusieurs créations, comme celle du français François Meïmoun et du Palestinien Ahmad Al-Khatib, ou encore le beau travail de l’Argentin Alfonso Pacin. Autre inspiration argentine de qualité, celle du compositeur Alejandro Schwartz, avec Como un tren.

Autour de la programmation, de nombreuses activités liées à la musique et à la culture locale sont organisées. Catherine Peillon, fondatrice de Empreinte Digital, propose une conférence sur l'histoire de son label le 23 juillet. Des rencontres littéraires sont animées par Dina Dian avec différents invités à chacune des dates durant toute la période du festival. Les visiteurs pourront également s'essayer aux danses traditionnelles ou à l'occitan, à des ateliers de chant chorale ou débattre lors de tables rondes.

A l'origine de ces événements, il y a des montagnes et des artistes passionnés désireux de transmettre leur art. Né dans la vallée du Champsaur, au cœur du village de Saint-Michel de Chaillol, le Festival de Chaillol s'est développé en épousant amoureusement les reliefs du pays gapençais.

Les concerts ont lieu dans différents sites de la région pour éviter la concentration des représentations sur un même lieu. Il propose une itinérance musicale, qui invite à la découverte de son patrimoine naturel et architectural. Ce sont douze lieux qui sont mis à contribution, dont les châteaux de Montmaur et de Tallard, le museum de Gap, la Tour de la Bâtie-Neuve, le Jardin de la Providence et de nombreuses églises dont celles du Hameau Saint-Michel à Chaillol, de Saint-Maurice-en-Valgaudemar et de Veynes.

En outre des concerts sont donnés en plein air, lors des "Balades Musicales" qui sont de petites randonnées organisées dans la montagne sur accompagnement de musique, de figures virtuoses d'une acrobate ou du récit des temps anciens. Une manière de savourer le paysage autrement. Imaginées par Alexandre Sauvaire, elles transportent le spectacle dans un amphithéâtre naturel, ancré dans la faune et la flore locale. Ces promenades ont lieu le samedi 4 et le dimanche 5 août, à partir de 9h. Il faudra donc être matinale pour profiter de ce moment d'évasion.

Écoutez notre podcast avec Michaël Dian, le directeur du festival

Consultez également notre page de programmation du festival de Chaillol

Site du festival de Chaillol

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters