Flûte d’hiver

Du 16 au 26 décembre, La Flûte enchantée de Mozart dirigée par Jean-Christophe Spinosi à la tête de l’Ensemble Matheus, mise en scène par William Kentridge et interprétée par Sandrine Piau, Topi Lehtipuu et Markus Werba s’installera sur la scène parisienne du Théâtre des Champs-Elysées.

Par Clotilde Maréchal | Concerts, festivals et tournées | 12 décembre 2011
Réagir
Qobuz

L’Ensemble Matheus dans la fosse avec Jean-Christophe Spinosi à la baguette et William Kentridge à la mise en scène : La Flûte enchantée de Mozart s’installe pour les fêtes de Noël au Théâtre des Champs-Elysées à Paris : vendredi 16 à 19h30, dimanche 18 à 15h, mardi 20 à 19h30, jeudi 22 à 19h30, dimanche 25 à 15h et lundi 26 à 19h30. Plus qu’alléchante, la vision du plasticien sud-africain du chef d’œuvre de Mozart ! L’été dernier déjà, les aficionados d’art lyrique purent goûter à Aix-en-Provence à l’univers totalement à part de Kentridge avec sa mise en scène du Nez de Chostakovitch.

Côté voix, cette production réunira Topi Lehtipuu (Tamino), Sandrine Piau (Pamina), Markus Werba (Papageno), Emmanuelle De Negri (Papagena) et Jeanette Vecchione (la Reine de la Nuit).

Avec l’Ensemble Matheus qu’il a fondé ou en tant que chef invité, Jean-Christophe Spinosi se produit en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, où il a fait ses débuts au Carnegie Hall de New York en 2008 et au Symphony Hall de Boston en 2009. Il aborde quatre siècles de répertoire jusqu’au contemporain avec le même engagement. Il dirigera ainsi Daphnis et Chloé de Ravel, Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy, Serse de Haendel, la Symphonie de Chambre de Chostakovitch et la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak (avec le New Japan Philharmonic à Tokyo), le Requiem de Fauré, le Triple Concerto de Beethoven, dont il tient également la partie soliste au violon, ou Les Sept dernières paroles du Christ de Haydn avec le Quatuor Matheus dont il est le premier violon.

Ses collaborations avec de nombreux artistes sont souvent l’occasion d’amitiés musicales privilégiées (Marie-Nicole Lemieux, Philippe Jaroussky, Natalie Dessay, Cecilia Bartoli…).

Ses succès en tant que chef invité entraînent de nombreuses réinvitations : il travaille ainsi très régulièrement avec de nombreux orchestres, dont le Radio Sinfonie-Orchester Frankfurt, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, le Scottish Chamber Orchestra ou le New Japan Philharmonic à Tokyo.

Avec l’Ensemble Matheus, Spinosi offre déjà une belle discographie comprenant notamment des opéras inédits de Vivaldi (La Verità in cimento, Orlando furioso, Griselda et La Fida Ninfa), ainsi que le Stabat Mater et Nisi Dominus avec Philippe Jaroussky et Marie-Nicole Lemieux (chez Naïve). Il a également enregistré pour EMI-Virgin Classics Heroes.

Le site de l’Ensemble Matheus

Le site du Théâtre des Champs-Elysées

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters