Alexandre Tharaud, le maître-chanteur

Le 26 mai, Alexandre Tharaud jouera au Théâtre de la Ville des pièces pour piano solo écrites en écho à douze tubes des années 70 à nos jours.

Par Marc Zisman | Concerts, festivals et tournées | 2 mai 2012
Réagir
Qobuz

On le connait chez Chabrier et Mozart, chez Satie et chez Scarlatti, chez Chopin et chez Rameau. Et ailleurs aussi. Mais pour ce récital parisien du samedi 26 mai, à 17h, au Théâtre de la Ville, Alexandre Tharaud s’offre une séance de vagabondage au pays de la musique contemporaine et de la chanson ! Intitulé PianoSong, cette commande de Musique nouvelle en liberté, MC2 Grenoble et Opéra-Théâtre de Saint Etienne réunira douze œuvres signées Gérard Pesson, Oscar Strasnoy, Boris Filanovsky, Régis Campo, Vincent Bouchot et Thierry Pécou. Douze pièces pour piano solo écrites en écho à douze tubes des années 70 à nos jours.

En guise de prélude et de clôture, Tharaud jouera India Song de Carlos Alessio, qui commence par ces mots : « Chanson, toi qui ne veux rien dire… » De Barbara à Michael Jackson, en passant par Henri Salvador ou Madonna, cette création est l’occasion pour le pianiste français de réunir dans un même programme « deux genres qui ne se parlaient plus beaucoup… et qui me passionnent tous deux : la musique contemporaine et la chanson ».

Il n’a pas de piano chez lui, vénère Barbara, passe de Kagel à Rameau voire Chopin et travaille avec François Morel, Bartabas ou Juliette… Bien connu pour ses enregistrements du répertoire français de toutes époques, de Chabrier (merveilleux enregistrements Arion) à son exploration presque systématique du répertoire de Marcelle Meyer (Couperin, Rameau) chez Harmonia Mundi, Alexandre Tharaud témoigne d'une liberté, d'une justesse de ton et de phrasé qui touchent et convainquent, sur scène comme au disque. Il possède ce qui tenait tant à cœur à Couperin : le goût, qui n'est autre que « l'instinct cultivé »

Le site officiel d’Alexandre Tharaud

Écoutez notre rencontre-podcast avec Alexandre Tharaud

Le site du Théâtre de la Ville

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters