Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Hal David est mort

Considéré comme l’un des plus grands paroliers de l’histoire de la musique populaire américaine de l'après guerre, Hal David, qui brilla notamment en s'associant à Burt Bacharach, s’est éteint à 91 ans.

Par Marc Zisman | Chers disparus | 3 septembre 2012
Réagir
Qobuz

Hal David est décédé à Los Angeles, samedi 1er septembre, des complications d'un accident vasculaire. Le grand auteur compositeur américain était âgé de 91 ans. C’est dans le tandem qu’il format avec Burt Bacharach que l’art de David brilla, des années 50 aux années 70, avec des chefs d’œuvre tels Raindrops Keep Fallin' On My Head, What The World Needs Now Is Love, I Say A Little Prayer, Walk On By ou bien encore What's New Pussycat pour n’en citer que quelques-unes...

Hal David composait de manière « simple, concise et poétique - faisant signifier beaucoup avec le moins de mots possibles et toujours au service de la musique », a déclaré le président de la Société américaine des compositeurs et des auteurs (ASCAP) Paul Williams dans un communiqué.

La liste de celles et ceux ayant enregistré les merveilles signées David/Bacharach est sans fin, de Beatles à Sinatra en passant par Dionna Warwick, Aretha Franklin, les Carpenters, Dusty Springfield, BJ Thomas, Gene Pitney, Tom Jones, Jackie DeShannon ou bien encore Barbra Streisand. Certaines de leurs chansons ont été utilisées dans plusieurs films, notamment Alfie, Casino Royale et Butch Cassidy et le Kid. Cette dernière partition, Raindrops Keep Fallin' on My Head (revisitée chez nous par Sacha Distel sous le titre Toute la pluie tombe sur moi), a été récompensée d'un Oscar en 1969.

Au début des années 70, Bacharach et David se sont séparés, le second collaborant par la suite avec d'autres compositeurs, comme John Barry et Albert Hammond, avec lequel il a écrit le tubesque To All The Girls I've Loved Before. Plus tard, Hal David deviendra très actif dans la défense des droits d'auteurs des musiciens. Il présidera notamment l'ASCAP. Il a été intronisé au Songwriters Hall of Fame et a reçu de nombreuses récompenses, dont le Igor Novello Award de l'Académie britannique des paroliers, compositeurs et auteurs.

Né à New York le 25 mai 1921, Hal David entame sa carrière de parolier dès les années 40, notamment pour Sammy Kaye et Guy Lombardo. Il travaille avec Morty Nevins des Three Suns pour des chansons qui apparaitront dans le film Two Gals and a Guy d’Alfred E. Green en 1951, avec Janis Paige et Robert Alda.

Six ans en plus tard, en 1957, David fait la connaissance d’un confrère nommé Burt Bacharach chez Famous Music dans le légendaire Brill Building de New York. Le binôme signe sa première collaboration cette même année, The Story of My Life enregistré par la satr country Marty Robbins. Perry Como décrochera un hit avec leur Magic Moments. La machine Bacharach/David est alors lancé et produira tout au long des années 60 et 70 un nombre ahurissant de tubes qui marqueront la musique populaire américaine.

Portées par les voix de Dionne Warwick, les Carpenters, Dusty Springfield, B. J. Thomas, Gene Pitney, Tom Jones ou bien encore Jackie DeShannon, ces nombreuses chansons s’intitulent Raindrops Keep Fallin' on My Head, This Guy's In Love With You, I'll Never Fall In Love Again, Do You Know The Way To San Jose, Walk On By, What the World Needs Now Is Love, I Say A Little Prayer, (There's) Always Something There To Remind Me, One Less Bell To Answer et Anyone Who Had A Heart.

Avec John Barry, Hal david signera l’impeccable We Have All The Time In The World chanté par Louis Armstrong en 1969 pour la bande originale du James Bond Au service secret de sa Majesté. Et avec Paul Hampton, David livrera le standard country Sea Of Heartbreak popularisé par Don Gibson.

En 2011, Hal David et Burt Bacharach recevront le Gershwin Prize for Popular Song attribué par la Bibliothèque du Congrès, la première fois qu’une équipe de songwriters est récompensée par ce prix prestigieux.

Le site d’Hal David

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters