Votre panier est vide

Catégories :
Bancs d'essai

S.M.S.L M8 : jusqu'à 32 bit et 384 kHz et DSD64 et 128 pour ce petit DAC au look raffiné !

Par Philippe Daussin |

Boudés par les audiophiles sous leur forme physique de SACD, les fichiers DSD sont en train de faire leur percée dans le monde de la musique dématérialisée et les convertisseurs numérique analogique en mesure de les décoder sont de plus en plus nombreux. Le modèle M8 de S.M.S.L les propose donc à son menu, en mode simple et double (DSD64 et DSD128), et y ajoute la lecture des fichiers DXD, c'est-à-dire des fichiers PCM échantillonnés à 353 et 384 kHz !

Nous avons déjà eu l'occasion de vous présenter les bancs d'essai de deux réalisations S.M.S.L, marque de la société chinoise Shenzhen shuangmusanlin electronics Co, le streamer X3 ainsi que le petit, surprenant, et qobuzissimé, DAC nomade avec amplificateur pour casque M2.

Nous avons donc décidé de continuer à explorer le catalogue de cette marque et allons vous proposer de découvrir au travers de ce banc d'essai un joli petit DAC qui a pour nom M8.

Parfaitement dans l'air du temps, le DAC SM.S.L M8 est capable de décoder les fichiers PCM jusqu'à 32 bit à 384 kHz et DSD à 2,8 et 5,6 MHz sur son entrée USB.

Utilisant une puce ES9018K2M intégrant sept filtres numériques, S.M.S.L permet à l'utilisateur de faire usage de ceux-ci afin d'adapter, dans une certaine mesure, la restitution sonore à son goût.

On pourra également faire évoluer ce DAC M8 en remplaçant son bloc alimentation à découpage d'origine par une alimentation linaire d'esprit audiophile au design adapté.

Notons également qu'il est compatible avec iOS en utilisant un connecteur adapté (USB camera kit Apple) et avec la plupart des appareils fonctionnant sous Android.


Présentation

Sobre et élégant, le convertisseur numérique analogique S.M.S.L M8 se présente dans un habit entièrement réalisé en aluminium usiné dans la masse et anodisé naturel.


Bien que la photo ne permette pas de s'en rendre compte, le S.M.S.L M8 est petit (22 mm de hauteur pour donner une idée) et son afficheur OLED bleu, s'il permet néanmoins une bonne lecture, demande quand même de bons yeux et de se trouver à proximité !

Cet afficheur indique l'entrée en service, la fréquence d'échantillonnage quand le fichier est de type PCM, DSD64 ou DSD128 avec les fichiers DSD, ainsi que le filtre utilisé.

Deux petits boutons en aluminium massif prennent place aux extrémités de la façade. Celui de gauche sert à la mise en marche (pression courte) et à l'activation ou non de l'extinction automatique en cas d'absence prolongée de signal en entrée (pression longue après la mise en marche). Celui de droite permet de choisir l'entrée numérique (appui bref) et de changer de filtre (appui prolongé).

Ces filtres numériques sont au nombre de sept, trois pour les fichiers PCM (Mini, Slow et Fast) et quatre pour les fichiers DSD (fréquence de coupure de 45, 50, 60 ou 70 kHz).

Connectique

Le S.M.S.L M8 dispose d'une entrée numérique compatible avec les signaux PCM jusque 32 bits à 384 kHz et avec les fichiers DSD à 2,8 MHz et 5,6 MHz. Ses entrées S/PDIF coaxiale et optique acceptent les fichiers PCM jusqu'à 24 bits à 192 kHz.


Le signaux analogiques sont disponibles à niveau fixe sur des prises Cinch tandis qu'un connecteur coaxial permet le branchement de l'alimentation 9V.

Réalisation

Toute l'électronique du S.M.S.L M8 est regroupée sur un unique circuit imprimé en bout duquel prend place une petite carte supportant l'afficheur.


Si l'on excepte la petite motte de colle cachant ce qui est très probablement une modification (une glute en langage d'électronicien), la réalisation est soignée et aucun composant n'occupe l'autre face du circuit.


La tension de +9V en provenance de l'alimentation secteur sert à fabriquer deux tensions de +5V, l'une servant aux étages de conversion, l'autre aux circuits de gestion et d'affichage. Toutes deux sont stabilisées par des régulateurs de type 78M05 et on trouve également un régulateur BA033 (3,3V), non visible sur la photo ci-dessous.


Un convertisseur à découpage intégré dans un petit boîtier en plastique estampillé S.M.S.L génère les tensions symétriques de + ou - 12V qui vont servir à alimenter les amplificateurs opérationnels utilisés dans le filtrage analogique des signaux après conversion. Ces tensions sont filtrées par des cellules self-condensateurs afin d'éliminer tout résidu de découpage.

L'interface USB est assurée par un processeur XMOS 8U6C5 possédant huit c?urs travaillant sur 32 bit et acceptant les signaux PCM et DSD.


Cette puce XMOS utilise deux oscillateurs à faible bruit de phase, l'un à 22.5792MHz pour les échantillonnages à 44.1 kHz, 88.2 kHz, 176.4 kHz et 352.8 kHz, et l'autre à 24.576MHz pour les échantillonnages à 48 kHz, 96 kHz, 192 kHz et 384 kHz.

La conversion numérique analogique est confiée à un circuit ES9018K2M Sabre32 du fabricant américain ESS compatible avec les fichiers PCM jusque 32 bit à 384 kHz et DSD. Il utilise la technologie Hyperstream du fabricant ré échantillonnant tous les signaux entrants sur 32 bit, ainsi que l'architecture Time Domain Jitter Eliminator qui, selon le constructeur, élimine tout jitter. Cette puce intègre également les filtres numériques.


Le filtrage analogique des signaux après conversion se fait en mode différentiel et ce sont des amplificateurs opérationnels à très faible bruit Texas Instruments OPA1612 de la série SoundPlus? qui sont utilisés en compagnie de résistances Vishay de type Melf et de condensateurs TDK C0G, des composants passifs de qualité supérieure, ce dont personne ne se plaindra.

La gestion de l'électronique est assurée par un microcontrôleur 12LE5608 du fabricant ST Microelectronics (on peut également voir sur cette vue le régulateur 3,3 V de type BA033).


Ecoute

Avant toute chose, si l'on constate que les constructeurs sont de plus en plus nombreux à proposer des appareils compatibles avec les fichiers audio DSD, on constate également que ceux qui proposent un tutoriel de paramétrage d'un player logiciel tel que Foobar2000 permettant la lecture de ces mêmes fichiers DSD sont plutôt rares.

Nous allons donc remédier à ce manquement et proposer un tutoriel permettant de paramétrer Foobar2000 afin qu'il puisse lire le DSD avec ce convertisseur S.M.S.L M8 tout en souhaitant vivement que les constructeurs et/ou importateurs fassent un effort sur ce point !

- S'assurer préalablement que les plugin foo_out_asio et foo_input_sacd sont présents et procéder également, si nécessaire, à l'installation de Asio proxy

- Pour vérifier aller dans Library et sélectionner Configure puis Components


- Si tout est bon cliquer sur OK, puis aller dans l'onglet Library et sélectionner Configure


- Dans Tools choisir SACD puis Asio Driver Mode : DSD et cliquer sur Apply puis OK


- Retourner dans Library, Configure, sélectionner Playback --> Output --> ASIO, puis dans la fenêtre qui s'est ouverte cliquer sur Add New


- Choisir XMOS USB Audio 2.0 ST 3037 puis cliquer sur OK


- Valider ensuite en cliquant sur Apply puis OK


- Retourner dans Library, Configure, sélectionner Output puis dans Device ASIO : foo_dsd_asio et cliquer sur Apply puis OK


- Les fichiers DSD64 et DSD128 peuvent être lus (l'analyseur de spectre ne doit rien afficher)


A l'écoute on ne peut que constater la très bonne tenue de la restitution sonore procurée par le DAC S.M.S.L M8 et apprécier l'émotion qu'elle laisse librement s'exprimer.

Ainsi, avec l'album Vespri per l'Assunzione di Maria Vergine de Vivaldi par Rinaldo Alessandrini dirigeant le Concerto Italiano, on se laisse emporter par une fort belle reproduction, vive, à la fois assez fine et emplie de plénitude, peut-être un rien flatteuse et avec un médium un peu présent, mais assurément très agréable.

Disposant de l'alimentation linéaire optionnelle S.M.S.L P1, nous avons choisi de mener nos écoutes uniquement avec celle-ci, la restitution nous ayant semblé un rien plus aérée qu'avec l'alimentation livrée d'origine avec le M8.

Rien de flagrant cependant et le M8 fonctionne parfaitement dans sa configuration de base, mais puisque nous avions à disposition cette alimentation P1, il aurait été bête de ne pas l'utiliser d'autant que l'ensemble a une allure bien sympathique même si cela fait grimper un peu la facture. Et puis, nous, les alimentations linéaires, ça nous plait bien !

Précisons également que, parmi les filtres numériques disponibles pour les signaux PCM, nous avons choisi le "Mini" (phase minimum probablement) celui-ci étant plus à notre goût que les deux autres (slow : petit manque d'aération, fast : voix et aigus un peu projetés).

La restitution du titre Chaleur Humaine de l'album du même nom de Christine and the Queens offre une densité très prenante tout en mettant parfaitement en valeur les différentes lignes mélodiques qui se détachent bien les unes des autres avec des graves nets qui n'empâtent pas la restitution.

En DSD64 et DSD128, c'est très bien aussi, la restitution de l'extrait du Magnificat d'Arnesen (fichier de test 2L.no) coule avec une grande ferveur et libère son émotion avec douceur (parmi les fréquences de filtrage proposées, 47, 50, 60 et 70 kHz, c'est cette dernière que nous avons choisie car procurant le meilleur équilibre sonore).

En conclusion, en ayant choisi les filtres à notre goût, en lecture de fichiers PCM comme de fichiers DSD, ce DAC S.M.S.L M8 nous a procuré de beaux moments de plaisir musical et nous ne doutons pas que de nombreux amateurs puissent également trouver leur bonheur dans ce DAC dont la réalisation bénéficie de sérieux et d'un grand soin et auquel on pourra éventuellement adjoindre une alimentation linéaire le transformant en véritable petit DAC audiophile.

Spécifications
M8 datasheet
Site S.M.S.L
Contact (Contact Audiophonics, importateur)

Capacités de lecture


Nos remerciements à Audiophonics pour le prêt du S.M.S.L M8.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com