Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Icy Box IB-MP401 Air : Qobuzissime pour ce petit streamer 24 bits/96 kHz offrant une restitution sonore d'une grande pureté !

Le streamer Icy Box IB-MP01 Air est le seul composant audio commercialisé par la société allemande Raidsonic dont le gros du catalogue est constitué de produits péri informatiques. Visiblement choisi avec grand soin par Raidsonic dans la production chinoise, ce streamer offre une qualité de fabrication irréprochable, une utilisation aisée et des qualités sonores qui nous ont enthousiasmés.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 8 mai 2016
Réagir
Qobuz

C'est au hasard de nos pérégrinations sur Internet que nous avons découvert cet élégant petit streamer Icy Box IB-MP401 Air, et comme les indications données par le constructeur, en particulier l'utilisation d'une puce de conversion numérique analogique Wolfson WM8918, nous laissaient à penser que la qualité sonore serait très probablement au-rendez-vous, et que, de plus, celui-ci disposait d'une connectique intéressante (sortie numérique optique et connecteur USB A pour brancher un support de stockage USB), il n'en fallait pas plus pour que nous nous laissions tenter par l'essai de ce streamer.

Ce qui nous a un peu étonnés, comme nous l'avons précisé dans le chapeau, et sans que cependant cela nous effraie, c'est que ce petit streamer faisait un peu vilain petit canard perdu au milieu d'appareils péri informatiques, mais au final cet Icy Box IB-MP401 Air s'est révélé être un cygne au chant magnifique auquel nous avons décerné notre récompense Qobuzissime.


Présentation

Avec son boîtier entièrement en aluminium brossé aux arêtes supérieures légèrement biseautées et verticales en quart de rond, et même si son dessin reste d'une relative simplicité, le streamer IB-MP401Air ne manque pas d'une certaine classe et affiche une touche de luxe qui se fait rare sur ce genre de produits audio.


Deux petites LED prennent place derrière une discrète fenêtre oblongue située en bas de la façade, celle de gauche, verte, indiquant que l'appareil est sous tension et celle de droite s'illuminant en rouge lorsqu'une connexion WiFi est établie.

L'alimentation se fait par la prise micro USB se trouvant à l'arrière du boîtier et l'embase pour l'antenne WiFi surplombe cette prise. On pourra réinitialiser le streamer en utilisant un trombone pour avoir accès, via l'orifice ménagé à cet effet, au poussoir situé sur le circuit.


La sortie audio se fait sur une prise Jack 3,5 mm stéréo (sur laquelle peut également être connecté un casque) et on dispose d'une sortie numérique S/PDIF optique pour une éventuelle utilisation avec un DAC externe. Une prise USB A permet le branchement d'une clef USB pour lire les fichiers audio numérique qui y sont stockés.

Réalisation

Le circuit imprimé principal accueille la connectique, l'alimentation, divers composants passifs ainsi que les deux LED d'indication d'état, et, montée sur un connecteur multibroche,la carte réseau dont on peut voir, masqué en grande partie par une étiquette d'identification, le processeur réseau WiFi Qualcomm Atheros AR9331.


Sur l'autre face de cette carte WiFi se trouvent une mémoire SDRAM de marque Zentel, une mémoire FLASH Winbond W25Q128FV ainsi que le convertisseur numérique analogique WM8918 fabriqué par Wolfson.


Le WM8918 est compatible avec les signaux audio numérique jusque 24 bits à 192 kHz et dispose d'une pompe de charge générant une tension négative symétrique de sa tension d'alimentation, ce qui permet de référencer les signaux à la masse et évite d'interposer des condensateurs de liaison entre ses sorties et celles du boîtier. A noter que sa sortie ligne stéréo adopte la même structure que sa sortie casque stéréo et pourra donc être utilisée sans problème avec un casque de 16 ou 32 Ω.

Utilisation, écoute

Le streamer Icy Box IB-MP401 Air pourra être utilisé avec Airplay sur un système Apple, auquel cas on sera limité aux fichiers en qualité CD (16 bits à 44,1 kHz) et il suffira de choisir IcyBox dans les choix Airplay offerts.

En cas d'utilisation avec un smartphone ou une tablette sous Android, il faudra que ceux-ci disposent du DLNA ou qu'on installe BubbleUPnP ou un logiciel similaire, et la lecture de fichiers audio jusque 24 bits à 96 kHz sera alors possible.

Avec Android il faut lancer, le cas échéant, BubbleUPnP et choisir IcyBox comme lecteur, puis Qobuz dans Cloud.


On entre ensuite ses identifiants pour accéder à son compte Qobuz.


Comme il n'y a pas d'application spécifique pour le streamer Icy Box IB-MP401 Air, il faut, pour lire les fichiers sur une clef USB branchée sur son entrée USB A, repasser par le menu de configuration en lançant son navigateur et entrer 10.1.1.1, puis choisir Gestionnaire de fichiers.


USB-disk apparait alors avec l'indication de sa capacité utilisée et de sa capacité libre.


Après avoir cliqué sur USB-disk les dossiers qui y sont stockés sont listés.


Après avoir choisi un dossier, les pistes qui y sont contenues sont affichées.


On choisit ensuite le ou les fichiers à lire en les ajoutant à la queue de lecture et BubbleUPnP est alors lancé si ce n'est déjà fait.


Concernant la qualité sonore, celle-ci est d'une pureté et d'une transparence qui laisse totalement s'exprimer la musique que l'on écoute et le mérite en revient à la puce de décodage numérique analogique Wolfson WM8918 (utilisée sans post filtrage) et que nous avions déjà rencontrée utilisée de la même manière dans un autre petit streamer, lui aussi récompensé d'un Qobuzissime. Comme quoi les mêmes causes conduisent aux mêmes effets.

Vu les qualités sonores de cette puce, nos écoutes ont exclusivement été réalisées depuis la sortie analogique du streamer, et à vrai dire, nous ne voyons pas vraiment l'intérêt d'utiliser sa sortie numérique avec un DAC externe puisque c'est alors ce dernier qui va imprimer son empreinte sonore à la restitution (ce fait nous a d'ailleurs été reproché sur un forum bien connu).

Donc c'est un véritable délice d'écouter ses musiques préférées au travers du streamer Icy Box IB-MP401 Air mais si l'on peut attendre de celui-ci une quasi extase avec de bons enregistrements il saura révéler les mauvaises prises de son avec autant de talent, c'est le revers d'une restitution sonore pure et transparente.

C'est ainsi qu'on se délecte sans réserve de l'Adagio de la sublime version du Concerto pour violon de Brahms par Itzhak Perlman et le Chicago Symphony Orchestra dirigé par Carlo Maria Giulini où l'orchestre et le soliste déploient un chant d'une beauté à pleurer et où l'on écoute la musique, rien que la musique et où l'on sent se dresser la chair de poule à l'apparition des premières notes du soliste.

Et que dire de la restitution du Bist du bei mir, BWV508, Clavier-Buchlein III de l'album Ave Maria (Sacred Arias and Choruses) (entendu dans le film Joyeux Noël) qui emplit divinement l'espace de la voix céleste de la soprano. Superbe.

Très belle restitution, fine et pleine de délicatesse avec des voix subtiles et des accords de guitare doux, de l'Intro de l'album Des ombres et des lumières (Deluxe) de Fréro Delavega, bref, très prenant.

Terminons par une écoute au casque, même s'il peut paraître incongru de brancher sur le streamer Icy Box IB-MP401 Air un casque Oppo PM-3 qui vaut plus de dix fois son prix, mais ce qui compte, ce sont les résultats sonores, et là, avec les titres North Star / Silent Space du groupe Tale Of Us, on n'est pas du tout déçu et les étages d'amplification de la puce WM8918, même s'ils ne peuvent prétendre égaler la puissance d'un amplificateur pour casque dédié, sont suffisamment vaillants pour animer le casque Oppo PM-3 jusque dans les fréquences les plus graves de ces titres sans donner signe d'essoufflement et en conservant de la clarté à la restitution.


En conclusion, que de louanges, allez-vous penser, mais depuis que nous testons des DAC et autres systèmes apparentés, ce sont toujours ceux où les signaux audio numérique et analogiques qui en découlent subissent le strict minimum en matière de traitement qui nous procurent les plus grandes joies auditives et le streamer Icy Box IB-MP401 Air en fait indéniablement partie, et peut-être même est-il le meilleur streamer que nous ayons entendu, aussi mérite-t-il amplement un Qobuzissime !

Données techniques
Manuel d'utilisation (en anglais)
Icy Box IB-MP401 sur site Raidsonic

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters