Votre panier est vide

Catégories :
Bancs d'essai

I.AM.D V200 : un amplificateur tout numérique plein de punch et agréable à écouter !

Par Philippe Daussin |

Les amplificateurs tout numérique, dit FDA pour Full Digital Amplifier, ont indéniablement un très fort pouvoir attracteur si l'on en croit les nombreux échanges qui leur sont consacrés sur les forums, ou encore les bancs d'essai dont ils sont l'objet et qui suscitent de nombreux commentaires. Pour rester dans la mouvance, Qobuz a choisi de vous présenter le modèle I.AM.D V200.

Inutile de chercher le site de la marque I.AM.D, il n'y en aurait pas, même si cela peut sembler aujourd'hui un peu incongru. Cela n'empêche pas à l'amplificateur tout numérique V200 d'exister mais rend impossible de le situer facilement au sein d'éventuelles autres réalisations de la marque.

Internet nous permet cependant de découvrir que cet amplificateur, dont nous allons vous proposer le banc d'essai de la version avec carte WiFi et entrée analogique, est également disponible dépourvu de ces éléments.

Par ailleurs, il existe une alimentation traditionnelle (utilisant un transformateur), référencée LPS200, qui peut se substituer au bloc secteur à découpage livré d'origine avec le V200 afin de lui fournir un courant de meilleure qualité.

Ce petit amplificateur tout numérique, d'une taille comparable à celle de la plupart des réalisations équivalentes d'autres marques, délivre une puissance de 2 x 65W/8 Ω, et sa liaison WiFi est un plus qui nous paraît bien intéressant pour streamer sa musique, y compris avec l'application Qobuz, depuis un smartphone ou une tablette, en Airplay pour iOS et avec BubbleUPnP sous Android, mais en 16 bits à 44,1 kHz dans les deux cas.


Présentation

Le boîtier de l'amplificateur I.AM.D V200 est entièrement réalisé en aluminium brossé anodisé noir, et sa présentation, sobre et fonctionnelle, inspire confiance.


La mise en marche se fait par un bref appui sur la touche située sur la gauche de la façade, une pression maintenue alors que l'appareil est en marche déconnecte les enceintes et envoie les signal sur la prise casque qui se trouve sur la face arrière.

Le petit afficheur OLED, disponible en blanc ou en bleu, indique si le signal est envoyé sur les enceintes ou sur le casque (ligne du haut), le réglage de volume, de 000 à 138 par pas de 2 (ligne du milieu), et l'entrée sélectionnée (ligne du bas et toutes les lignes durant quelques secondes après la sélection) avec la fréquence d'échantillonnage.

Le récepteur des signaux infra rouge de la télécommande prend place entre cet afficheur et la commande de volume qui sert également de sélecteur de source après une pression en son centre. Sur la télécommande, les touches "CH" et "EQ" correspondent respectivement à une sélection ascendante ou descendante de la source, tandis que la touche "MUTE", en déconnectant les enceintes, fait passer les signaux sur la prise casque.

Connectique

A l'arrière de l'amplificateur V200 on trouve trois entrées numériques, USB B pour un ordinateur, S/PDIF coaxiale et optique, ainsi que la prise d'antenne pour le récepteur WiFi, auxquelles on peut ajouter une entrée analogique sur prise Jack 3,5 mm.


La prise coaxiale pour l'alimentation qui se présente sous la forme d'un bloc secteur est située tout à droite, avec la prise casque au standard Jack 3,5 mm au dessus (pas vraiment l'emplacement idéal), et les borniers pour les enceintes prennent place sur sa gauche.

Réalisation

Un grand circuit imprimé occupe la totalité de la surface du boîtier du V200 et plusieurs petites cartes sont même piquées dessus.


A l'arrière ce sont deux prises Jack 3,5 mm qui prennent place sur deux petits circuits, l'une étant dédiée à un casque d'écoute, et l'autre étant l'entrée analogique auxiliaire dont les signaux sont numérisés sur 24 bits à 96 kHz par un convertisseur analogique numérique (ADC) Burr-Brown PCM1803.


A l'avant, l'encodeur optique occupe aussi une petite carte, tandis que la carte WiFi vient prendre place au-dessus du circuit d'interface USB, un modèle CMedia CM6631A, et du micro contrôleur de gestion d'origine STC.


On peut voir une partie du micro contrôleur STC sur cette vue de l'alimentation où trône un gros condensateur électrochimique de 1800 μF/35V monté à proximité de l'amplificateur. On trouve également un convertisseur à découpage XL2596 et trois régulateurs LD1117 de 3,3V.


Un processeur PWM Texas Instruments TAS5548 prend place non loin du dissipateur sous lequel se trouve l'amplificateur à découpage TAS5614LA, fabriqué par Texas Instruments également. De l'autre côté de ce dissipateur se trouvent les cellules de filtrage des signaux issus de l'amplification à découpage, ainsi qu'un autre condensateur de 1800 μF/35V et un relais de puissance assurant la connexion avec les borniers pour les enceintes.


Masqué par le dissipateur thermique et se trouvant à côté du relai bleu, l'amplificateur pour le casque est un modèle TPA6138A2 de Texas Instruments. Il délivre une puissance de 40 mW dans 32 Ω avec une alimentation de 3,3V et intègre une pompe de charge lui permettant de générer une tension négative à partir de son alimentation positive, sortant ainsi des signaux référencés au 0V ne nécessitant pas l'usage de condensateurs électrochimiques de liaison avec le casque.

Ecoute

Un premier point à aborder d'entrée, le réglage de volume. En effet, s'il nous est arrivé de rencontrer des amplificateurs dont il était très difficile de régler le volume tant celui-ci manquait de progressivité, la puissance arrivant très tôt, ici c'est le contraire, et comme cela nous a surpris, nous ne voudrions pas que d'éventuels acquéreurs pensent que leur appareil est en panne, car il nous a fallu arriver pas loin de la centième position sur cent trente huit pour commencer à bien réveiller nos enceintes Triangle Antal Anniversary, la lecture étant effectuée sur PC avec Foobar2000 en mode KS.

Mais une fois qu'il les a réveillées, l'amplificateur V200 ne se fait pas prier pour montrer ce dont il est capable et il nous a en particulier offert une fort belle restitution sonore de divers titres de l'album Chaleur Humaine de Christine and the Queens, pleine de chaleur, d'ampleur et de respiration avec une restitution claire et nette de la voix de la chanteuse. On ne note pas de dureté, en particulier dans les aigus, même en poussant le volume et le registre grave est ferme et puissant mais pas envahissant.

Aucun souci non plus avec les titres Northstar et Silent Space de l'album Tale Of Us dont l'amplificateur V200 se plait à restituer les graves tectoniques avec aisance et ce jusqu'à des niveaux sonores pas raisonnables du tout et sans montrer signe d'essoufflement.

Moins tonitruante et plus riche spectralement que Tale Of Us, la version orchestrée de Jour de noces à Troldhaugen de Grieg se pare d'une belle palette de couleurs et les petites touches sont bien mises en valeur, comme le tintement du triangle. On notera aussi un bon suivi de la dynamique sans que l'on note de dureté lors des forte et une bonne restitution du piano sur toute sa tessiture.

L'écoute de ce même morceau via la liaison WiFi, recevant par Airplay depuis l'application Qobuz sur un iPad, n'a pas révélé de différence de qualité sonore, tandis qu'avec l'amplificateur pour casque la restitution sonore se révèle correcte mais un peu appuyée.

Pour terminer, à l'écoute d'extraits de l'album Vespri per l'Assunzione di Maria Vergine de Vivaldi par Rinaldo Alessandrini dirigeant le Concerto Italiano, restituée avec la vivacité et le sel qu'on lui connaît, la numérisation des signaux arrivant sur l'entrée analogique auxiliaire nous a semblé plutôt très bonne.

Pour conclure, ce petit amplificateur tout numérique proposant de plus une liaison WiFi ainsi qu'une entrée analogique se révèle agréable à l'écoute en se montrant à la fois puissant et dynamique sans accentuer les traits.

Spécificités Techniques
Utilisation WiFi
Contact


Nos remerciements à Audiophonics pour le prêt du I.AM.D V200.

Capacités de lecture

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com