Votre panier est vide

Catégories :
Bancs d'essai

RHA Dacamp L1 : un DAC nomade intégrant deux amplificateurs pour casque !

Par Philippe Daussin |

Premier DAC réalisé par la marque britannique RHA, le Dacamp L1 ne fait pas dans la demi-mesure si l'on peut dire, puisqu'il utilise deux puces de conversion numérique analogique et s'équipe aussi de deux types d'amplification, une standard pour une utilisation avec un casque standard, et une symétrique pour une utilisation avec un casque symétrique !

Née en 2011, la jeune marque britannique RHA (Reid Heath Acoustics) ne proposait jusqu'à une date récente que des réalisations dans le domaine de l'écouteur intra auriculaire. Ces écouteurs ont d'ailleurs acquis une bonne réputation et bénéficient d'une réalisation très sérieuse.

Courant 2016, RHA a affiché des visées plus ambitieuses en présentant un convertisseur numérique analogique ainsi que deux écouteurs à bande passante ultra large , les CL750 et CL1 Ceramic, ce dernier utilisant des transducteurs en céramique, dans une conception à deux voies, et montés dans des coques en céramique haute densité moulées par injection, des petits bijoux dont le tarif ne laisse aucun doute quant au positionnement haut de gamme.

Ces écouteurs CL1 offrent la particularité d'être livrés avec un cordon détachable muni d'une prise jack 3,5 mm pour une utilisation avec la plupart des amplificateurs pour casque et aussi d'un cordon spécifique équipé d'une prise mini XLR quatre broches lui permettant de fonctionner en mode symétrique (amplification en pont) avec le convertisseur numérique analogique Dacamp L1 qui va faire l'objet de ce banc d'essai. Celui-ci se déroulera cependant, pour la partie écoute, de manière classique, sur la sortie Jack 3,5 mm standard avec notre casque Oppo PM-3, la sortie symétrique étant spécifique au fonctionnement avec les écouteurs CL1.


Présentation

On ne va pas dire que le Dacamp L1 a un boîtier blindé mais c'est pour le moins du très solide avec un aspect global et un poids très rassurants. C'est ainsi que la molette de réglage de volume, massive et inspirant une grande confiance, se voit placée en retrait dans la face avant entre les deux prises casque, l'une au classique standard Jack 3,5 mm, l'autre, de type mini DIN quatre broches, permettant l'utilisation d'un casque ou d'écouteurs bénéficiant de la connectique appropriée pour un fonctionnement en mode symétrique (ou ponté) des deux transducteurs.


En face arrière on trouve deux prises Jack 3,5 mm, celle de gauche permet de récupérer des signaux stéréo à niveau ligne et pourra servir à alimenter une entrée auxiliaire d'amplificateur. Celle de droite est une prise combinée analogique optique acceptant aussi bien des signaux stéréo analogiques provenant d'une source nomade ou autre, que des signaux numériques S/PDIF issus d'un lecteur de CD ou de DVD, la détection analogique ou numérique étant automatique.


Un connecteur micro USB permet le raccordement à un ordinateur tandis qu'un iPhone ou un iPad sera directement branché à la prise USB A compatible. Le choix de l'entrée se fait par un petit sélecteur à glissière. Sur le côté on trouve les réglages de grave et d'aigus (-3dB à +9dB) ainsi que le réglage de gain.

Réalisation

Le Dacamp L1 se compose d'une structure interne en plastique où sont intégrés tous les composants, circuit électronique, connectique rapportée et les commandes. Celle-ci est enchâssée dans une solide coque en aluminium massif usiné fixée par quatre vis à pas métrique prenant place dans des inserts métalliques, donc assurant un maintient efficace et gardant une totale efficacité en cas de démontage.


On peut voir que le potentiomètre de volume est muni d'une roue dentée en prise avec celle dont est munie la molette permettant le réglage du volume sonore, le maintien et la rotation de cette molette étant assurée par la plasturgie. Les réglages des graves, des aigus et du gain ne sont pas confiés à des potentiomètres mais à des encodeurs rotatifs dont la position (parmi douze pour les graves et les aigus, et quatre pour le gain) est détectée par le micro contrôleur qui agit en conséquence sur l'électronique.


La face cachée du circuit du Dacamp L1 offre une densité de composants particulièrement élevée, parmi lesquels un micro contrôleur Atmel STM-32F100. Un autre gros circuit prend place à proximité, à savoir le processeur USB XMOS 8U6C5 qui va extraire le bus I2S nécessaire au fonctionnement des puces de conversion numérique analogique ES9018K2M se trouvant sur sa droite, à raison d'une par canal.


Le circuit ES9018K2M du fabricant américain ESS fait partie de la série Sabre 32 Référence et utilise la technologie propriétaire Hyperstream qui recalcule toutes les données entrantes sur 32 bits à fréquence d'échantillonnage élevée. Il accepte les signaux PCM jusque 32 bits à 384 kHz et DSD jusque 11,2 MHz.

On trouve ensuite un quadruple amplificateur opérationnel OPA1664 à hautes performances (très faible distorsion et bruit) de la série Soundplus de Texas Instruments qui va filtrer les signaux différentiels (de même amplitude mais variant en sens inverse) issus des ES9018K2M. Deux circuits de réglage électronique de volume NJW1194 fabriqués par la Japan Radio Company (JRC) dosent ces signaux différentiels filtrés pour les envoyer vers les amplificateurs pour casque.

Il y a en effet deux sections pour l'amplification pour casque. Celle destinée à un casque traditionnel utilisant un retour commun pour les deux transducteurs, et donc une prise Jack à trois broches (ici en 3,5 mm de diamètre), fait appel à un circuit intégré dédié apparemment d'origine Texas Instruments.

Pour la sortie casque symétrique, ou pontée, on trouve deux amplificateurs opérationnels Texas Instruments N5532 chargés d'amplifier les signaux, tandis que ce seront quatre buffers BUF634 de Burr-Brown qui fourniront le courant aux transducteurs. Donc, si il est fort probable que le son de cette sortie diffère de celui de la sortie classique puisque le schéma ainsi que les composants utilisés sont différents.

Ecoute

Après avoir chaussé notre casque Oppo PM-3, nous avons débuté nos écoutes avec la Symphonie N°9 de Beethoven dans l'interprétation pleine de fougue de Gustavo Dudamel dirigeant le Simon Bolivar Symphony Orchestra of Venezuela.

Les deux premiers mouvements, que nous avons écoutés, remuants mais un peu sombres, sont particulièrement bien servis par le Dacampl L1 qui en donne une restitution très vivante et bénéficiant de l'apport d'une touche de lumière, pas désagréable du tout, procurée par le traitement Hyperstream. On pourra éventuellement accentuer celle-ci, ou, au contraire, la modérer un peu, avec le réglage d'aigu, l'effet des correcteurs se montrant assez dosé et ne dénaturant pas la restitution.

Avec la récente version de la Symphonie Alpestre de Richard Strauss, enregistrée par le Bavarian Radio Symphony Orchestra sous le direction Mariss Jansons, le Dacamp L1 en met plein les oreilles avec les multiples couleurs de l'orchestre qui sont à la fête et sa puissance est restituée sans peine avec des niveaux confortables. Bref, on se régale sans se poser de questions.

A l'écoute des titres Northstar et Silent Space de l'album Tale Of Us, il ne nous a pas été nécessaire de toucher au réglage de gain qui était sur la position MD (moyen) car cette position permettait de combiner à la fois la progressivité et la possibilité d'atteindre des niveaux sonores se montrant plus que suffisants. Il faut dire que ces deux titres sont de véritables pousse-au-crime et qu'à aucun moment il n'ont fait s'essouffler ce Dacamp L1 qui les a restitués avec toute l'énergie nécessaire et avec une clarté, si l'on peut dire, et une excellente tenue, même à niveau très élevé où nous n'avons pas non plus ressenti d'oppression après un certain temps à ce régime soutenu. Bref une restitution nette et très solide.

En conclusion, le Dacamp L1 de RHA est une belle réalisation, sérieuse et offrant des résultats sonores de très bonne tenue et dotée de réglages qu'on trouve rarement sur ce genre d'appareil. Il est également doté d'une sortie symétrique qui pourra être utilisé avec les écouteurs haut de gamme CL1 de la marque.

Spécifications
Site RHA

Capacités de lecture

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com