Votre panier est vide

Catégories :
Bancs d'essai

Quloos QA690 : Test amplificateur numérique

Par Philippe Daussin |

Test Quloos QA690 : Découvrez l'amplificateur numérique de la marque Quloos à l'aide de notre banc d'essai Qobuz réalisé par nos amateurs du son. Si l'amplificateur tout numérique Quloos QA690 n'a pas opté pour la taille micro comme nombre de ses homologues c'est pour que son solide boîtier puisse embarquer une alimentation à découpage bien adaptée à sa puissance très élevée et aussi une électronique de traitement évoluée.

Contrairement à de nombreuses marques chinoises, ShenZhen QLS Electronic Technology Co.,Ltd( Quloos ) se consacre à la recherche et au développement de produits audio numérique Hi-End.

Parmi les réalisations audio Quloos on trouve le QA860, un lecteur de musique numérique sédentaire fonctionnant également en DAC S/PDIF, le QA661, un autre lecteur de musique numérique sédentaire disposant d'une entrée USB B pour ordinateur, le QA360MOD étant pour sa part un lecteur audio numérique portable, le QA730U, un bridge USB B vers S/PDIF et I2S, le QA690, un amplificateur tout numérique qui sera l'objet de ce banc d'essai, et le tout nouveau QA890, un DAC USB et S/PDIF disposant de sorties audio stéréo standards et symétriques.

La présentation de ces appareils est aussi sérieuse que leur réalisation technique sur laquelle le constructeur ne semble pas faire de paranoïa puisqu'il en publie de nombreux visuels, ce sérieux nous étant également apparu de manière on ne peut plus claire !


Présentation

Réalisé en aluminium massif en finition noire, l'amplificateur avec DAC Quloos QA690 donne pour le moins une impression de sérieux et de solidité. Un interrupteur à bascule situé dans la partie gauche de la façade permet la mise en marche. Au milieu, un affichage indique, en grands chiffres bleus bien visibles, à gauche, l'entrée sélectionnée (numérotée de 1 à 5), et, à droite le volume de 00 à 78, qui se règle par le bouton de droite, lequel, par pressions successives, permet de choisir séquentiellement la source.


La télécommande, quant à elle, est plus explicite et appelle les entrées par leurs noms, chacune ayant droit à sa propre touche. On y trouve également deux touches de volume qui servent aussi pour le réglage des graves et des aigus lorsque l'on a préalablement pressé la touche correspondante, ainsi que deux touches pour la balance (R et L, naturellement...) et une touche de mute (coupure du son). Les actions de ces dernières touches sont visualisées dans la partie droite de l'afficheur.

A l'arrière, l'embase secteur est un modèle avec terre qui intègre un porte fusible. Trois entrées S/PDIF (une optique et deux coaxiales) sont présentes aux côtés d'une entrée stéréo analogique sur prises Cinch et d'une entrée USB3 de type B. Les prises pour les enceintes, qui peuvent accueillir du fil dénudé ou des fiches banane, sont isolées. Attention cependant, les bornes moins véhiculent des signaux et ne sont donc pas reliées à la masse.


Réalisation

L'intérieur du boîtier du Quloos QA690 n'est pas encombré et une partie du fond est occupé par l'alimentation qui est un modèle à découpage pouvant fournir 9,7A sous 36V qui provient du spécialiste Mean Well et est intégré dans un châssis métallique fermé.


La carte USB utilise un processeur XMOS 8U6C5 compatible avec les signaux PCM jusque 32 bits à 384 kHz et DSD. On remarquera que le +5V du bus USB est filtré par une cellule composée de trois selfs et d'un condensateur de 1500 μF et que c'est une horloge de précision utilisant un circuit intégré ICS661 fabriqué par Integrated Device Technology qui génère les fréquences de synchronisation avec les fichiers échantillonnés à x 44,1 kHz et x 48 kHz à partir d'un unique quartz à 27 MHz. On est donc en présence d'une carte USB qui semble plus sophistiquée que la moyenne.


Le bus I2S extrait des signaux USB par le processeur XMOS parvient ensuite sur l'autre carte où l'on trouve un convertisseur analogique numérique Wolfson Microelectronics WM8782 qui numérise sur 24 bits à 192 kHz les signaux analogiques en provenance de l'entrée stéréo. On y trouve aussi un récepteur S/PDIF Cirrus Logic CS8416 (24 bits à 192 kHz) prenant en charge l'entrée optique et les entrées coaxiales. Ces dernières ne sont pas chargées par des transformateurs d'isolement mais par une résistance et une self.


Sur l'autre partie de cette carte on peut découvrir son alimentation générée à partir de la tension du bloc situé au fond du boîtier par un convertisseur abaisseur à découpage Texas Instruments TPS54140, suivi d'un condensateur électrochimique de filtrage de 6800 μF/25V en parallèle duquel prend place un condensateur à film de 100 nF/400V chargé de le découpler en haute fréquence. On trouve également trois régulateurs ajustables Linear Technology LT1965 à faible drop out (la régulation est assurée même si la différence entre les tensions d'entrée et de sortie est faible) alimentant séparément des parties distinctes de l'électronique, ainsi que de nombreux condensateurs à montage en surface de 220 μF.


Un multiplexeur 74VHC157 se charge d'aiguiller les signaux provenant des différentes entrées vers un convertisseur de taux d'échantillonnage Asahi Kasei AK4137 qui va recalculer les signaux entrants, quel que soit leur échantillonnage, sur 32 bits et ce jusqu'à une fréquence de 768 kHz, ce qui n'est probablement pas le cas ici, les amplificateurs à découpage utilisés, des TAS5624 de Texas Instruments n'acceptant pas cette fréquence d'échantillonnage, ces amplificateurs pouvant délivrer 2 x 160W/4Ω se trouvant sur la carte prenant place au même niveau que l'alimentation et à laquelle il ne nous a pas été possible d'accéder.


Ecoute

L'amplificateur avec DAC Quloos QA690 est très puissant et il n'a pas été nécessaire de pousser le volume pour obtenir un niveau sonore confortable pour l'écoute avec nos enceintes Triangle Antal Anniversary à l'impédance proche de 4Ω (à 15 ou 16 c'est déjà très bien, à 25 ça commence à bien pousser) et nous avons pu avec celui-ci apprécier un restitution claire et riche du titre How To Fall In Love de l'album Size Isn't Everything des Bee Gees lu avec le nouveau Desktop Qobuz.


On notera que cette restitution laisse nettement transparaître l'utilisation de conversion de taux d'échantillonnage par l'éclairage des zones médium et aiguë dont la musique des Bee Gees tire visiblement avantage en étant encore plus lumineuse, tout comme elle pourra aussi donner de l'éclat à des enceintes si celles-ci se montrent un peu ternes. On se réjouira aussi de la très bonne tenue des graves (amplification numérique oblige), le titre Heart Like Mine baignant dans une lumière ondulant au rythme de solides vagues de basses. Et comme le constructeur a eu la bonne idée de proposer des réglages de graves et d'aigus via la télécommande, on pourra éventuellement adapter la restitution à ses goûts ou à ses envies.

C'est d'ailleurs ce que nous avons fait à l'écoute de la nouvelle et très belle version de la Symphonie Héroïque de Beethoven par Michael Sanderling dirigeant la Dresdner Philharmonie (version Hi-Res 24 bits à 96 kHz). C'est avec les aigus réglés sur -3 (et le volume à 25) que nous avons vibré au rythme du fougueux Allegro con brio initial dont les cordes et les cuivres avaient ainsi retrouvé un naturel un peu malmené par la conversion de taux d'échantillonnage.

Nous avons même accentué légèrement les graves (+2) afin de donner encore plus d'assise à la restitution lors des interventions des violoncelles et des pizzicati des contrebasses sans que cela affecte la clarté globale de cette reproduction offrant par ailleurs une image sonore se déployant aisément dès que le volume sonore l'y autorise.


Passé 20 au volume, et en laissant le réglage Bass à 0, ça commence à décoiffer très grave avec le titre North Star de l'album Tale Of Us aux basses fréquences cataclysmiques et continues qui ne mettent à aucun moment à mal l'amplificateur Quloos QA690 qui ne demande qu'à envoyer les décibels et n'oublie pas pour autant de bien faire ressortir les quelques autres sonorités moins percussives émaillant ce titre.

En conclusion, cet amplificateur tout numérique puissant et réalisé avec beaucoup de sérieux et offrant une restitution sonore à la clarté plus ou moins modulable selon ses goûts, est un élément de choix pour constituer le cœur d'un système hi-fi de qualité de format traditionnel adapté à la restitution de musique dématérialisée.

Caractéristiques
Site constructeur
Contact

Capacités de lecture


Nos remerciements à Audiophonics pour le prêt du Quloos QA690.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com