Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

MiniDSP HA-DSP : programmez la réponse sonore de ce DAC avec ampli casque grâce à son puissant DSP et auquel nous décernons un Qobuzissime !

Ce n'est vraiment pas un DAC avec amplificateur pour casque comme les autres que ce modèle miniDSP HA-DSP. En effet, celui-ci est équipé d'un processeur numérique de signal qui peut être programmé par l'utilisateur grâce à un logiciel qui va permettre de modifier de nombreux paramètres et quasiment jouer à l'ingénieur du son !

Par Philippe DAUSSIN | Bancs d'essai | 10 juin 2018
Réagir
Qobuz

La compagnie miniDSP, née en 2009 et installée à Hong Kong, partage la même équipe d'ingénieurs passionnés (dont l'un de nos compatriotes) que la compagnie DSP4YOU spécialisée dans les plateformes à base de processeurs numériques de signaux (DSP), et ceci dans de nombreux domaines d'applications.

Parmi ceux-ci, bien sûr, l'audio, dont les réalisations couvrent aussi certains besoins des Hifistes (pointus ajouterons-nous) avec des DAC (dont le modèle HA-DSP, objet de ce banc d'essai) et aussi des processeurs audio, que des amateurs de kits auxquels la marque proposent des miniDSPkits qui n'ont rien à voir avec ce que l'on entend généralement par le terme kit et sont de véritables réalisations High-Tech de haute volée.

Pour tout dire, nous ne nous attendions pas à une telle débauche de technologie de traitement par DSP d'un fabricant mise au service de l'audio en sollicitant le prêt du DAC HA-DSP, et surtout que l'acquéreur d'un appareil miniDSP puisse lui-même agir sur de nombreux paramètres de la restitution sonore et que la marque propose également des kits DSP ouvrant de véritables boulevards aux amateurs de la chose disposant de connaissances appropriées.


Présentation

L'habit ne fait pas le moine dit le proverbe, mais on serait loin de se douter que se cache une technologie très évoluée dans ce boîtier qui ne paie pas de mine et se présente de manière très sobre.


Complètement sur la gauche de la façade prend place le bouton de volume discrètement moleté avec interrupteur en fin de course et qui servira donc à mettre en marche et arrêter le DAC. Puis viennent quatre diodes bleues qui indiquent le mode de fonctionnement du DAC, sachant que celui-ci dispose de quatre mémoires de paramétrage de son DSP, d'un mode bypass de toutes les corrections programmées. La sélection se fait par la touche située à côté de la prise casque au standard Jack 3,5mm, et la validation par un maintien de quelques secondes.

L'illumination simultanée des LEDs 2 et 3 indique la lecture d'un fichier DSD qui se fait automatiquement pourvu que le player le lise en mode natif, et le processeur de signal est alors contourné (ce qui est logique puisque qu'un flux DSD sur 1 bit ne peut être traité par un DSP qui travaille généralement sur 32 bits).

A l'arrière, le DAC HA-DSP dispose d'une entrée Jack 3,5mm combinée analogique-optique, c'est-à-dire qu'on pourra lui relier un smartphone par exemple avec un cordon équipé de deux prises Jack mâles 3,5mm ou encore un cordon optique dont l'une des pries est au format jack ou utiliser un cordon Toslink standard avec un adaptateur vers Jack optique 3,5mm, les signaux, numériques ou analogiques, étant reconnus automatiquement. Le petit interrupteur doit être laissé sur la position 2 et le constructeur ne parle pas de la fonction de la prise USB A.


Réalisation

Sur la face supérieure du circuit du DAC HA-DSP prennent place la batterie (Lithium Ion 3300 mAh), les connecteurs, le poussoir de sélection et l'interrupteur arrière, les guides de lumière pour les LED, ainsi que quelques composants présentant une certaine hauteur.


C'est sur la face inférieure de ce circuit qu'est rassemblée la grosse artillerie High-Tech, à commencer par celui-qui donne une partie de son nom à ce DAC, le DSP (ou processeur numérique de signal, Digital Signal Processor en anglais), en l'occurrence un modèle Analog Devices ADSP‐21489 cadencé à 400 MHz, la grosse bête se trouvant à côté du processeur USB XMOS xCore-200. C'est ce DSP qui va traiter les signaux numériques selon les quatre configurations d'usine ou celles définies et stockées par l'utilisateur.


Sur la gauche de ces circuits se trouve la partie alimentation qui fait appel à un convertisseur continu continu Linear Technology LTC3675 qui fournit aux composants actifs de la carte les diverses tensions dont ils ont besoin.


La charge de la batterie, quant à elle, fait appel à un circuit intégré spécialisé Texas Instruments BQ25895 (en haut au milieu sur le visuel ci après). Dans l'angle supérieur droit se trouve un inverseur de tension qui fabrique du -5V à partir du +5V afin que les amplificateurs opérationnels et l'amplificateur pour casque puissent être alimentés en tensions symétriques et éviter ainsi d'avoir à utiliser des condensateurs de liaison qui peuvent colorer les signaux et limiter la bande passante dans le grave en ce qui concerne surtout la liaison entre le casque et son amplificateur.


Dans le bas de la photo, les signaux analogiques entrant par la prise Jack située en face arrière passent par un filtre passe-bas construit autour d'un amplificateur opérationnel JRC2068 (New Japan Radio Company) pour éviter les phénomènes de repliement de spectre (antialiasing) avant d'être numérisés sur 24 bits par un convertisseur analogique numérique Asahi Kasei AK5386.

Le décodage des signaux numériques est assuré par une puce ES9018K2M du constructeur américain ESS. Celle-ci utilise deux technologies propres à ESS, le processus HyperStream™ qui recalcule sur 32 bits à haute fréquence tous les signaux numérique entrant, quelle que soit leur fréquence, ainsi que le Time Domain Jitter Eliminator,


Les signaux sont ensuite débarrassés des résidus de conversion par deux filtres construits autour d'amplificateurs opérationnels à très faible bruit Burr-Brown OPA1632 puis confiés à l'amplificateur pour casque TPA6120A2 Texas Instruments.

Utilisation, écoute

A l'écoute, avec notre casque Oppo PM-3, et en prenant soin de contourner le DSP, le DAC HA-DSP sait se montrer d'une grande douceur et suivre avec bonheur les inflexions de la musique lorsqu'on lui demande de restituer par exemple la Messe brève N°7 de Gounod par le Capella Musica Seoul, restituant la beauté et la ferveur des chœurs fusionnant avec l'accompagnement d'orgue en ne faisant plus qu'un.

Avec le grand orchestre, un peu plus remuant, le mouvement final, Allegro con fuoco de la Symphonie Manfred de Tchaikovsky par le Melbourne Symphony Orchestra dirigé par Oleg Caetani, c'est bien une restitution pleine de feu qui nous est offerte par le HA-DSP, avec une dynamique bien suivie et une large bande passante où les interventions des cymbales et percussions métalliques ne métallisent que ce qu'elles doivent, même dans la reprise finale du thème de Manfred où elles s'expriment sans retenue avant de laisser les accords du grand orgue entrer grandiosement pour annoncer la rédemption du héros. Tout cela est bien rendu et mériterait que le rendement de notre casque Oppo PM-3 soit meilleur pour en profiter plus encore.

Toujours dans les mêmes conditions, le HA-DSP nous offre également une restitution de qualité du célébrissime Penny Lane de l'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (Deluxe Edition) des Beatles où tout est bien en place et apporte son lot d'émotions, et de nostalgie.

Pour ce qui est de l'utilisation du DSP, nous nous sommes livrés à un paramétrage basique, une égalisation sur deux bandes de fréquences, et nous avons relevé la courbe de réponse en tiers d'octave de bruit blanc (téléchargeable en pièces jointes) sur notre système de reproduction sonore avec le logiciel pour Android RTA Audio Analyzer, une première fois sans correction, puis avec cette égalisation que nous avons programmée et dont nous détaillons ci-dessous la procédure.

- La page d'accueil de l'application HA-DSP.


- Après avoir cliqué sur Connect, une fenêtre indique qu'un appareil a été détecté et la connexion est établie.


- Si on veut appliquer les corrections aux deux canaux simultanément, on clique sur la chaîne qui devient verte tandis que les maillons se ferment l'un sur l'autre.


- Avec l'égaliseur, on choisit d'atténuer le niveau autour de la fréquence de 30 Hz.


- Simultanément on augmente le niveau autour des 1000 Hz et on va mémoriser le paramétrage dans le DAC.


- Un message d'avertissement signale que les configurations du DAC vont être changées.


- La programmation du DSP est en cours.


- La programmation du DSP est terminée.


Ci-dessous, les relevés d'analyses RTA en tiers d'octave par l'application Android RTA Audio Analyzer, sans correction à gauche, avec égalisation miniDSP à droite. On voit bien sur le relvé de droite que la réponse en fréquences s'est légèrement creusée dans la zone 32-64 Hz alors qu'elle accuse un léger gain dans la zone 500-1000 Hz, comme sur la courbe d'égalisation affichée lors du paramétrage.


Au-delà de l'adaptation à ses goûts de la réponse en fréquences, on peut également se servir du logiciel miniDSP pour corriger les effets de l'acoustique du lieu d'écoute sur la restitution sonore, notre exemple le montre bien, mais avec des connaissances et un paramétrage poussés on doit pouvoir obtenir de corrections plus fines en jouant sur les autres paramétrages disponibles.

Pour conclure, au delà d'un DAC avec amplificateur pour casque offrant de fort bonnes performances sonores, on dispose avec le HA-DSP et son processeur numérique de signal programmable par l'utilisateur, d'un système avec lequel on peut adapter le rendu sonore à son goût, et mieux encore, améliorer et optimiser celui du lieu d'écoute, tâche habituellement réservée à des appareils spécialisés et situés dans une autre gamme de tarif. Bien vu et Qobuzissime !

Caractéristiques techniques
Manuel de l'utilisateur (en anglais)
Aides en ligne (cliquer sur Support sous les visuels)
Site miniDSP
Contact


Nos remerciements à Audiophonics pour le prêt du miniDSP HA-DSP.

Capacités de lecture

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

https://www.audiophonics.fr/fr/ampli-casquepreampli-amplificateur-casque-mobile/minidsp-ha-dsp-dac-amplificateur-casque-dsp-sharc-usb-xmos-es9018k2m-p-12205.html

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters