Edifier S2000 Pro : de belles enceintes amplifiées adaptables à vos envies sonores !

On peut avoir envie d'enceintes amplifiées compactes modernes disposant d'entrées numériques et analogiques, voire d'une liaison Bluetooth aptX, qui bénéficient d'un aspect relativement classe et offrent une restitution sonore de qualité tout en restant financièrement abordables. C'est ce que propose la marque Edifier avec son modèle S2000 Pro.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 22 novembre 2018
Réagir
Qobuz

Le fabricant chinois Edifier offre un large choix d'enceintes multimédia destinées à l'utilisation avec un ordinateur ou avec des appareils mobiles, deux barres de son et un système d'enceintes surround, des petites enceintes mono et stéréo Bluetooth portables, des enceintes design, mais aussi tout une gamme d'enceintes compactes se connectant en Bluetooth, en USB, ou encore les deux, disposant aussi d'entrées analogiques, les tarifs de ces réalisations étant des plus compétitifs.

Certaines de ces enceintes compactes bénéficient de présentations classiques, tandis que d'autres se présentent avec une esthétique plus raffinée (parfois librement inspirée de produits existants), comme c'est le cas pour le modèle S2000 Pro qui va être l'objet de ce banc d'essai.

Cette enceinte Edifier S2000 Pro est donc un modèle actif disposant d'entrées numériques et analogiques, et aussi d'une liaison Bluetooth aptX, techniquement assez évolué, utilisant par exemple un tweeter de type plan et une électronique assez sophistiquée intégrant entre autres deux processeurs de signal audio, et bien sûr, des amplificateurs de puissance, à raison d'un amplificateur pour le haut-parleur de grave-médium et d'un autre pour le tweeter, ceci pour pour chaque enceinte.


Présentation

Pour ceux qui s'intéressent à la Hi-Fi depuis un moment, nous sommes persuadés que le visuel ci-dessous de l'enceinte Edifier S2000 Pro devrait rappeler des souvenirs, à savoir les enceintes italiennes Sonus Faber Concertino Bookshelf commercialisées au milieu des années 90.


Bon, on peut avoir plus mauvais gout et cela permet à ces petites enceintes d'en jeter et de se présenter sous un aspect cossu qui ne ferait pas deviner leur tarif plutôt démocratique. Mariant agréablement un coffret couleur noir satiné et des flancs en bois, l'enceinte S2000 Pro se présente avec une façade inclinée qui permettra de la poser sur un support de faible hauteur du fait du rayonnement des haut-parleurs vers le haut, ceux-ci pouvant être masqués, très légèrement, par un cache au dessin recherché et agréable.

Le visuel est celui de l'enceinte de droite et c'est elle qui intègre toute l'électronique dont on peut voir la connectique et les réglages sur la vue ci-après, ainsi que l'évent d'accord du haut-parleur de grave, tandis que dans le bas de la façade se trouve une petite fenêtre masquant le récepteur infra rouge des signaux de la télécommande et laissant transparaître l'affichage de la source sélectionnée.


En haut à gauche, sur la plaque technique, on peut voir l'encodeur optique de réglage de volume qui sert également de sélecteur de source par pression centrale. Sous celui-ci deux potentiomètres avec position centrale crantée permettent de diminuer ou d'augmenter indépendamment les aigus et les graves.

Une télécommande très design double les commandes (sauf les graves et les aigus), et en ajoute d'autres, comme le mute, et la possibilité de choisir entre quatre égalisations (Monitor, Dynamic, Classic et Vocal) et aussi les commandes de lecture/pause et sauts de plage en Bluetooth.

On dispose sur ce panneau de deux entrées numériques S/PDIF (coaxiale et optique) et de deux entrées analogiques stéréo, une standard sur prises Cinch et une en signaux symétriques sur prises XLR. Enfin, une prise DIN cinq broches à 180° (dont on pensait que la dernière était exposée dans le musée de la Hi-Fi en Allemagne...) véhicule les signaux amplifiés de la voie gauche vers l'enceinte gauche via un cordon de cinq mètres de longueur.

Réalisation

Ne serait-ce que par son poids respectable pour un modèle compact, cette enceinte Edifier S2000 Pro laisse présager un coffret très sérieusement réalisé. En effet, celui-ci utilise des panneaux de médium de 22 mm d'épaisseur (très rare !) munis de renforts dans les angles et sur lesquels sont vissées les deux joues latérales en bois massif. On aperçoit également l'évent d'accord du boomer partiellement muni de mousse afin de limiter les bruits d'air.


On peut découvrir les deux haut-parleurs, dont le boomer de 148 mm de diamètre (donnée constructeur) utilise une membrane en polypropylène et est puissamment motorisé par une ferrite blindée de 10 cm de diamètre sur laquelle est collé un morceau de matériau amortissant (laine de polyester visiblement) que nous n'avons pas voulu décoller.


Quant au tweeter, il s'agit d'un modèle à membrane plane en kapton de type isodynamique (la bobine, en forme de spirale est imprimée sur celle-ci), protégée par un petit grillage et dont l'avant est muni d'une pièce de phase et de dispersion ainsi que d'un petit pavillon dopant son rendement et améliorant la dispersion des aigus. On peut voir sur la vue d'ensemble que ce tweeter est également puissamment motorisé.


Hormis l'alimentation, fixée sur le fond du coffret de l'enceinte, l'électronique est rassemblée sur une unique carte dont nous avons pu réaliser une vue malgré les torons de fils qui tiraient dessus en tous sens.


Il y a pas mal de monde sur cette carte, commençons donc par la partie droite, en partant du haut où l'on peut voir le module Bluetooth aptX équipé d'une puce CRS8645. Juste en dessous, un amplificateur opérationnel double à faible bruit Texas Instruments TLC2272 en technologie LinCMos™ (CMos linéaire) qui va référencer au 0V les signaux différentiels issus de ce module Bluetooth.

Presque en bas, en grande partie cachée par un gros paquet de fils (mais visible ici) la puce de conversion analogique numérique Burr-Brown PCM1804, acceptant les signaux différentiels, qui va numériser sur 24 bits à 192 kHz les signaux symétriques analogiques provenant des entrées XLR, tandis que ceux provenant des entrées Cinch seront numérisés sur 24 bits à 96 kHz par un PCM1802, Burr-Brown également.

Dans la partie centrale, en haut, on trouve les composants de l'alimentation, dont un convertisseur continu-continu Alpha & Omega Semiconductor AOZ1210 et deux régulateurs LD1117A, puis, un peu plus bas sur la droite, le micro contrôleur de gestion de l'électronique, un modèle STMicroelectronics STM32F071.

Toujours dans la partie centrale, on peut voir, en bas, une interface audio numérique Burr-Brown PCM9211 qui gère les deux entrées S/PDIF, mais assure aussi la commutation des bus I2S provenant des PCM1802 et PCM1804, mais aussi des signaux analogiques issus du module Bluetooth qui sont numérisés en interne.

Au-dessus de ce PCM9211, deux codec (codeur-décodeur) TLV320AIC3254 intégrant un mini DSP (processeur numérique de signal) prennent en charge les signaux venant du PCM9211 et gèrent l'aiguillage des fréquences vers les boomer et tweeter des deux enceintes, ainsi que l'option sonore Dynamic activable depuis la télécommande.

Enfin, dans la partie gauche, on peut voir les trois amplificateurs à découpage Texas Instruments TAS5754 qui traitent les signaux issus des DSP, leurs cellules de filtrage composées d'une self et d'un condensateur de 680nF, ainsi que six condensateurs de 2200 F/25V placés sur l'alimentation. Ces amplificateurs vont alimenter séparément le boomer (les deux TAS5754 situés en haut, fonctionnant en pont, un amplificateur par boomer) et le tweeter de chaque enceinte (amplificateur se trouvant en bas).

Ecoute

Pour nos tests d'écoute, nous avons utilisé un streamer Icy Box IB-MP401 Air relié en numérique à l'entrée optique de l'enceinte Edifier S2000 Pro, ce streamer étant piloté depuis un smartphone Android par BubbleUPnP avec l'application Qobuz, le mode d'égalisation choisi étant Monitor (aucune action sur la réponse en fréquences) et les réglages de grave et d'aigu au dos de l'enceinte étant en position centrale (sans effet).

A l'écoute de divers titres de l'album Le Mariage de Figaro (Highlights) paru chez Naxos, on peut remarquer que ces enceintes offrent une restitution générale d'une bonne clarté et d'une très bonne intelligibilité sur les voix, et féminines en particulier, la voix de basse nous paraissant moins profonde qu'elle ne l'est normalement, même en changeant d'égalisation, tout en se montrant également d'une très bonne définition.

Musique faisant aussi intervenir les voix et les chœurs, mais empreinte de gravité et utilisant un orchestre beaucoup plus fourni que celui de Mozart, la cantate Alexander Nevsky de Prokofiev par le Russian State Symphony Orchestra dirigé par Dmitry Yablonsky a été restituée avec conviction, la fameuse Bataille sur la glace particulièrement riche en timbres et en envols orchestraux offrant un spectacle sonore bien épique et en cinémascope, tandis que The Field of the Dead sont déplorés par le chant de la mezzo soprano Irina Gelahova restitué avec de la profondeur, suivi par le chant de victoire des choeurs, un peu appuyés à notre goût lors de L'entrée d'Alexander Nevsky dans Pskov (mais corrigeable en diminuant un peu l'aigu à l'arrière de l'enceinte droite).

Pour rester dans la gravité, le titre qui a donné son nom à l'ultime album, You Want It Darker, de Leonard Cohen, se voit restituer lui aussi avec une voix présente et bien définie, mais à laquelle une intervention sur le réglage de grave s'avère nécessaire pour lui apporter ses résonances quasi caverneuses et retrouver ainsi une atmosphère véritablement darker. L'activation de l'égalisation Vocal améliore encore la restitution dont la densité devient alors très prenante.

Toujours en gardant les mêmes réglages concernant le grave et l'aigu et l'égalisation Vocal, mais en utilisant cette fois la liaison Bluetooth aptX, l'enceinte S2000 Pro nous offre une fort belle restitution du titre How To Fall In Love de l'album Size Isn't Everything des Bee Gees, avec des graves denses et profonds enveloppant bien les voix des chanteurs qui semblent bien convenir à ces enceintes, offrant également une image sonore d'une belle ampleur. Le titre qui suit, Omega Man, avec ses graves percutants et continus, met bien en valeur les bonnes capacités de ces enceintes à restituer des graves fermes et tendus.

Pour conclure, ces enceintes Edifier S2000 Pro, hormis leur esthétique très réussie, bénéficient d'une très sérieuse réalisation et offrent de bonnes prestations sonores que l'on pourra adapter au mieux à ses gouts ou au type de musique écoutée grâce aux divers réglages dont elles disposent.

Spécifications
Manuel d'utilisation
Site Edifier en français
Site constructeur
Contact

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters