Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Dynavox PKV-800 : un amplificateur pour casque nomade petit, pas cher et offrant de très bonnes performances sonores !

S'il peut être parfois considéré comme un accessoire, l'amplificateur pour casque nomade n'est est pas un, c'est un élément actif pouvant changer la restitution sonore de manière plus que notable. C'est bel et bien le cas de ce modèle Dynavox PKV-800, vendu quelques dizaines d'euros (le prix d'un accessoire en effet) et qui offre de très bonnes prestations sonores raccordé à une source de qualité.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 9 novembre 2018
Réagir
Qobuz

La marque Dynavox est d'origine allemande et elle propose toute une gamme d'appareils électroniques Hi-Fi d'entrée de gamme, amplificateurs transistorisés et à lampes, casques d'écoute et amplificateurs pour ceux-ci (dont le modèle PKV-800 objet de ce banc d'essai), des ensembles complets ainsi que des câbles.

Mais cette société distribue également des éléments permettant de réaliser par soi-même des enceintes acoustiques (haut-parleurs, filtres, connectique, pointes de découplage...), l'Allemagne étant un pays où les hobbyistes Hi-Fi sont nombreux et actifs.

Découvrons maintenant ce petit amplificateur pour casque Dynavox PKV-800 qui nous a très agréablement surpris par son électronique intelligente permettant d'obtenir à partir d'une alimentation peu élevée des puissantes assez importantes sans recourir à l'amplification symétrique (pas toujours justifiée selon nous, en voici la preuve), ainsi que par ses très bonnes prestations sonores, et ceci à prix tout doux.


Présentation

D'une taille relativement petite, l'amplificateur pour casque Dynavox PKV-800 se présente dans un boîtier réalisé dans un profilé d'aluminium anodisé noir à l'aspect assez anguleux mais que nous trouvons agréable aussi bien visuellement que du point de vue de la préhension.


Sa façade possède en sa partie centrale une zone en renfoncement qui accueille, en le protégeant, le bouton moleté servant à la mise en marche et au réglage de volume, tandis qu'on entrera le signal à amplifier sur la prise Jack 3,5 mm marquée In située sur la gauche de cette façade et le casque, naturellement, sera branché sur la prise Out qui se trouve à droite. L'axe du bouton de volume est ceint d'une couronne en plastique s'illuminant en bleu à la mise sous tension, en rouge lorsque la batterie est en charge et l'appareil hors tension, et des deux couleurs lors de la charge appareil sous tension.


Sur la face arrière, dans une zone en léger retrait, se trouvent la prise micro USB qui sert à la charge de la batterie et aussi au fonctionnement du PKV-800 et le sélecteur de gain pour l'amplificateur, bas (Low) ou élevé (High).

Réalisation

Tous les composants de l'amplificateur pour casque Dynavox PKV-800 prennent place sur la face inférieure d'un circuit pas très grand tandis que le potentiomètre de volume, les prises Jack, micro USB, le switch de gain et la batterie d'une capacité de 1000 mAh sous 3,6V occupent la face supérieure.

La tension de +5V en provenance de la prise micro USB est stabilisée à 3,6V par un régulateur ajustable Diodes Incorporated AZ1117C avant d'être utilisée, d'une part pour recharger la batterie, et d'autre part pour fabriquer une tension symétrique de ±5V qui va servir à alimenter les circuits d'amplification pour le casque. C'est un minuscule convertisseur de tension entouré de composants passifs, condensateurs, selfs, et de diodes (C7, R21, D2, etc) qui permet d'obtenir cette tension symétrique de ±5V.

Quant à la tension de la batterie, elle est surveillée par un comparateur réalisé avec un amplificateur opérationnel Texas Instruments LM358 qui va d'une part, allumer la LED rouge lorsque la batterie est en charge et dans le même temps rendre passant le transistor qui va alimenter le circuit de charge de la celle-ci (repère Q2), tandis que la LED bleue témoin de mise sous tension va clignoter (grâce au second amplificateur opérationnel contenu dans le boîtier du LM358 travaillant alors en multivibrateur) en fonctionnement sur batterie lorsque la tension de celle-ci sera top faible, ceci avant de s'éteindre ou de se combiner à la LED rouge si l'on remet la batterie en charge.


Ci-dessous, la vue en gros plan de la partie amplification qui utilise cinq amplificateurs opérationnels à faible bruit NJM4580 fabriqués par JRC (New Japan Radio Company). Le modèle se trouvant seul reçoit les signaux de la source dosés au travers du potentiomètre de volume et va amplifier ceux-ci avec un faible ou fort gain dépendant de la position du switch situé à l'arrière du circuit.


Le courant va être fourni aux deux transducteurs du casque par les quatre autres NJM4580. Le constructeur en utilise deux par canal, dans une structure de suiveur (gain en tension de 1 mais fort gain en courant) dont les sorties des deux amplificateurs internes sont montées en parallèle au travers de résistances de 1Ω, soit quatre sorties pour chaque canal. Cela permet donc de quadrupler le capacité en courant et d'obtenir des puissances élevées, d'autant que ces NJM4580 sont alimentés en ±5V. Une solution intelligente, relativement simple par rapport à une amplification symétrique compliquant l'électronique et la connectique et n'ayant techniquement aucune raison de procurer un son de meilleure qualité que la même amplification travaillant avec un retour par le 0V, et obligeant de plus l'acheteur à se procurer un casque de type symétrique avec le cordon qui va bien, ce qui limite le choix...

L'alimentation en tension symétrique des étages d’amplification de cet amplificateur Dynavox PKV-800 permet également une liaison directe avec les transducteurs du casque, évitant l'emploi de condensateurs électrochimiques pouvant provoquer des colorations du signal et limiter la bande passante dans le grave avec les casques de faible impédance.

Ecoute

Récemment, nous avons testé un appareil dont l'amplificateur pour casque était un amplificateur opérationnel NJM4580 (ou 4560), comme ceux utilisés ici, et nous avons été très agréablement surpris par la très bonne qualité sonore délivré par cette puce pas vraiment développée originellement pour ce rôle.

Et il se trouve que l'association de quatre étages de sortie de NJM4580 montés en parallèle que l'on trouve comme étages d'amplification en courant sur ce Dynavox PKV-800 donne de très bons résultats, tant en qualité sonore qu'en puissance disponible, dépassant de loin celle obtenue avec un seul étage de sortie de NJM4580.

Avec l'album Vespri per l'Assunzione di Maria Vergine de Vivaldi par Rinaldo Alessandrini dirigeant le Concerto Italiano, écouté avec un casque Hifiman Sundara, on a droit a une restitution sonore ample, vive, aérée et précise où ne manque aucun détail de cette interprétation que nous affectionnons particulièrement. On apprécie également la puissance disponible élevée (près de 0,5W dans 32Ω, c'est sympa) qui permet d'atteindre un niveau sonore très confortable sans peine et s'en mettre plein les tympans avec une très bonne lisibilité et sans que l'on note de distorsions audibles sur les forte de l'orchestre, des solistes ou encore des chœurs. Une très bonne performance pour ces amplificateurs opérationnels NJM4580 bien utilisés !

Moment d'intense plaisir musical également à l'écoute du 1er mouvement de la Symphonie N°9 de Dvořák par le NDR Sinfonieorchester dirigé par Krzysztof Urbanski restitué avec toute sa fougue et ses couleurs assez sombres d'où émergent parfois le puissant roulement des timbales dont cet amplificateur Dynavox PKV-800 anime sans la moindre peine les transducteurs du casque Sundara qui en reproduisent tout l'impact avec fermeté et sans la moindre hésitation tandis que les accords des cuivres ponctuant ce mouvement éclairent celui-ci de leurs puissants éclats.

Pour ce qui est du grave, on n'a pas non plus à se plaindre, et bien sûr on a écouté les titres North Star et Silent Space de l'album Tale Of Us et le petit amplificateur Dynavox PKV-800 s'est comporté comme un grand et à la quatrième graduation du volume (sur six) il délivrait déjà une puissance sonore très importante où le niveau des graves, fermes et percutanst, ne gênait en rien la restitution et la perception du reste du message musical, et même en poussant encore le volume, la sensation d'aisance de cet appareil était manifeste. Assez bluffant tout ça !

C'est la semaine de la sortie du biopic du groupe Queen, aussi lançons Barcelona (ce qui permettra de rendre hommage à la fois à Freddie Mercury et à Montserrat Cabbalé, récemment disparue) de l'album Barcelona, qui, là encore, bénéficie des largesses sonores de l'amplificateur Dynavox PKV-800 qui nous en offre une restitution qui s'envole littéralement comme les voix des deux artistes, suivant avec bonheur et sans manifester de dureté leurs prouesses vocales, comme la montée en puissance de l'accompagnement jusqu'à l'explosion finale où les cymbales fendent l'air de leurs puissantes et cinglantes vibrations métalliques.

Une précision pour terminer. Nous avons utilisé pour nos écoutes, et exceptionnellement, un DAC 16 bits à 44,1 kHz «No name» acquis par le rédacteur de ce banc d'essai. Ce DAC utilise quatre puces Philips TDA1387 montées en parallèle et sans post filtrage. Le TDA1387 est un convertisseur numérique analogique multibit évolué datant de 1994 et de type Stereo Continuous Calibration DAC, technologie propre à Philips dont les cinq bits de poids les plus forts sont alimentés par trente deux sources de courant calibrées en permanence, pour se prémunir de toute dérive due à la température ou au vieillissement, tandis que les onze bits de poids plus faibles utilisent une unique source de courant et un diviseur passif.

Pour conclure, bilan très positif pour cet amplificateur pour casque nomade Dynavox PKV-800, équipé d'une électronique intelligente permettant de disposer d'une puissance assez élevée en utilisant un casque standard, et offrant de surcroit de très bonne performances sonores. De plus, au tarif où il est proposé, il n'y a pas à hésiter !

Spécifications
Site Dynavox
Contact


Nos remerciements à Audiophonics pour le prêt du Dynavox PKV-800

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters