Advanced Sound Alpha : un casque planar au diaphragme mystérieux !

Les grands constructeurs de casques d'écoute proposant des modèles à membrane plane, ou planar, sont assez rares. Ce créneau reste donc un terrain où certains petits constructeurs récents s'ingénient à développer des réalisations variant plus ou moins autour d'un même principe connu de longue date, comme c'est ici le cas pou le modèle Alpha de la marque Advanced Sound

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 3 janvier 2019
Réagir
Qobuz

Comme nous le disions, Advanced Sound est une marque jeune qui a commencé ses activités en 2015 et possède actuellement à son catalogue un peu plus d'une vingtaine de produits, dont deux casques, des écouteurs, un DAC miniature sous forme de cordon avec une prise USB et une prise Jack 3,5 mm, ainsi que divers accessoires.

Pour ses deux casques, les modèles Alpha, objet du présent banc d'essai, et GT-R, la marque a choisi d'utiliser la technologie planar où la bobine est imprimée sur une membrane plane très légère et baigne dans un champ magnétique délivré par des aimants placés en face d'elle. Parcourue par la modulation provenant d'un amplificateur pour casque, la membrane (parfois appelée diaphragme) va donc se déplacer de manière identique sur la totalité de sa surface (déplacement isodynamique), contrairement à un haut parleur électrodynamique.


Présentation

Pour bien souligner son positionnement parmi les réalisations de haut de gamme, le casque Advanced Sound Alpha est livré dans un coffret recouvert de tissu synthétique cousu, accompagné de son cordon tressé de belle qualité, apparemment en Teflon, et d'un second jeu de coussinets.


Sa présentation couleur noire est classique et ne cherche pas le tape-à-l’œil. Les matériaux utilisés sont de bonne qualité, acier pour les pièces subissant des efforts mécaniques ou encore la grille de protection de face arrière des oreillettes, la coque de celles-ci ainsi que leur façade démontable étant en résine injecté. Le casque Advanced Sound Alpha est un modèle de type ouvert imposant avec ses oreillettes de grand diamètre équipées de larges et profonds coussinets en cuir synthétique (type protein leather), de forme légèrement dissymétrique (un peu plus haut à l'arrière qu'à l'avant) et qui entourent bien les oreilles en n'exerçant pas une pression élevée.

Les coussinets du second jeu sont moins profonds, rapprochant donc les transducteurs des oreilles, et la couronne en contact avec la tête est en tissu et non en cuir synthétique comme l'autre paire de coussinets.


Réalisation

La conception mécanique est classique avec un arceau ressort en acier auto réglable sous lequel prend place le bandeau serre-tête en cuir synthétique glissant librement sur une pièce élastique maintenue par deux brides solidaires de l'arceau. Les cardans en acier permettent la mise à plat des oreillettes et offrent une grande liberté dans l'axe vertical et suffisante dans le plan horizontal pour s'adapter à la morphologie de la tête à proximité des oreilles. L'ensemble est simple, bien conçu et ne devrait pas poser de problème de fiabilité.


Les membranes des transducteurs planar font 80 mm de diamètre et la surface occupée par la grecque (bobine) conductrice imprimée représente une surface d'environ 70 x 50 mm2, soit 35 cm2. Par comparaison un transducteur classique circulaire de 50 mm de diamètre offre une surface d'environ 20 cm2, et un de 40 mm, environ 13 cm2.


Si l'on compare cette bobine imprimée à celle qui équipe le diaphragme du casque GT-R de la marque, on remarque que les zones correspondant aux espaces entre les aimants comprennent non pas des conducteurs parallèles mais des petits créneaux (si l'on peut dire) les emplissant.


De prime abord, nous avons pensé que cela permettait d'obtenir des longueurs plus importantes de conducteurs parcourues par le courant modulé provenant de l'amplificateur et, selon le principe physique qui veut que la force appliquée à un conducteur parcouru par un courant et baignant dans un champ magnétique soit égale au produit de ce champ magnétique par la longueur de ce conducteur et du courant le parcourant, soit F = B x L x i, le fait d'augmenter la longueur du conducteur augmente la force à laquelle il est soumis.

Cependant nous n'avions pas une vue totale de la grecque et n'étions pas certains que ces créneaux étaient en continuité des pistes rectilignes. Nous nous sommes donc décidés à tenter un démontage des transducteurs... qui s'est bien passé et qui nous a permis de découvrir les deux faces du diaphragme dont on peut voir ci-dessous une vue partielle des grecques imprimées sur chaque face.


Ces images nous laissent perplexes. En effet, sur la face frontale, les grecques en forme de créneaux sont totalement isolées électriquement (en électronique on dit qu'elles sont en l'air) et il ne peut donc y avoir le moindre courant qui y circule. Vis-à-vis du champ magnétique, on ne saurait dire comment elles se comportent.

Sur l'autre face, on remarque que c'est le même conducteur qui adopte la structure de deux peignes imbriqués, et ce dans toutes les zones qui sont reliées entre elles et semblent être connectées à la masse. Là encore il ne peut y avoir de circulation de courant dans celles-ci et nous ignorons totalement comment elles peuvent se comporter par rapport au champ magnétique.

En tous cas, s'il y a une raison à ces structures, nous ne la connaissons pas, tout au plus pouvons-nous émettre l'hypothèse qu'elles sont peut-être faites d'un matériau ferromagnétique (devenant un aimant sous l'influence d'un champ magnétique) et pourraient alors avoir une influence. Mystère donc.

Ecoute

Les quelques casques de type planar que nous avons eu l'occasion de tester dans cette rubrique se sont toujours montés très performants dans le grave, c'est l'un des points forts de cette technologie, et globalement, à quelques nuances près, relativement homogènes sur l'ensemble du spectre sonore, montant pour certains à des fréquences dépassant de loin les capacités de l'oreille humaine.

On commencera donc avec nos titres références pour l'évaluation des capacités d'un élément dans le grave, North Star et Silent Space de l'album Tale Of Us. Rien à redire pour la précision et la profondeur de la restitution sonore avec ce casque Advance Alpha piloté par notre amplificateur pour casque en classe A NuForce HA-200 dont nous ne sommes cependant pas parvenus à sortir le maximum de puissance pour insuffisance de niveau en entrée.

Nous sommes donc passés à l'écoute de ces mêmes titres sur un lecteur audio numérique Cayin i5 et c'est après avoir obtenu des niveaux sonores pas raisonnables du tout que quelques saturations ont commencé à se faire entendre, mais avant cela, dans l'ensemble la restitution était loin de virer à la bouillie sonore et toutes les informations, dans quelque partie du spectre où elles se trouvent, restaient clairement identifiables, avec une présence supérieure à l’habitude pour celles qui se trouvent dans les registres plus élevés. Cela correspond d'ailleurs à la bosse que l'on constate sur la courbe de réponse en fréquence relevée par le constructeur.

L'écoute de l'album Vespri per l'Assunzione di Maria Vergine de Vivaldi par Rinaldo Alessandrini dirigeant le Concerto Italiano, confirme cette mise en avant de la zone révélée par la courbe de réponse et se traduit par une présence accentuée de certaines voix et chœurs, ce qui n’entache en rien les autres points forts de cette interprétation de l'œuvre de Vivaldi, comme les très belles couleurs des ses instruments anciens ou encore la vivacité des attaques des cordes que nous aimons tant, en mentionnant une sensation d'aération et d'espace très bonne pour une restitution au casque, mais c'est un un modèle ouvert, donc plus propice qu'un modèle clos à de bons résultats dans ces domaines.

En écoutant ces mêmes morceaux avec le second jeu de coussinets réduisant la distance entre les transducteurs et les oreilles, nous n'avons pas remarqué de changement tonal de la restitution mais une présence globalement accrue avec pour conséquence une sensation amoindrie d'aération et d'espace sonore.

En conclusion, avec ce modèle Advanced Sound Alpha, nous sommes en présence d'un casque solide et sérieux offrant une large bande passante, de la définition et de l'aération, ainsi qu'une mise en avant d'une partie du spectre sonore qui mettra bien certaines voix en valeur.

Spécifications
Site constructeur

Nos remerciements à Son-Vidéo.com pour le prêt du casque Advanced Sound Alpha.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters