Catégories :

Advance Paris WTX-StreamPro : Qobuzissime et Qobuz en Hi-Res pour ce lecteur réseau !

Compatible multioom avec Qobuz en Hi-Res, le streamer WTX-StreamPro d'Advance Paris dispose de fonctionnalités avancées pour un appareil de ce gabarit, comme une entrée USB A pour brancher un dispositif de stockage USB ou encore une entrée stéréo analogique dont on peut diffuser le contenu vers d'autres appareils compatibles avec l'application Advance Playstream.

Par Philippe DAUSSIN | Bancs d'essai | 15 octobre 2018
Réagir
Qobuz

La marque française Advance Paris est un acteur dynamique et incontournable sur le marché de la Hi-Fi et propose tout une gamme de réalisations performantes et au rapport qualité prix très affuté grâce à une fabrication chinoise.

Après le micro streamer WTX-Microstream particulièrement compact et se branchant directement sur les prises Cinch d'une entrée auxiliaire d'ampiificateur, le constructeur propose depuis quelque temps le WTX-StreamPro dans un format de petit élément Hi-Fi et disposant de fonctionnalités plus nombreuses, comme par exemples une prise casque en façade et une entrée analogique stéréo.

Le WTX-StreamPro se pilote depuis l'application Advance Playstream, disponible pour iOS et Android, cette dernière étant, hélas, toujours buguée et pénalisant les utilisateurs de ce système d'exploitation. On notera que les appareils de la marque iEAST utilisent la même partie réseau que celle des appareils Advance Paris et que l'application iEAST Play est la version originelle, customisée pour l'occasion, de l'application Advance Playstream.

Partons maintenant à la découverte de ce WTX-StreamPro d'Advance Paris que nous allons vous présenter en l'examinant sous toutes les coutures.


Présentation

Avec son épaisse façade en plexiglas fumé, son bouton de mise en marche placé en bas à gauche de celle-ci et sa discrétion de bon goût, la présentation du streamer WTX-StreamPro ne manque pas de rappeler, à l'échelle près, celle de série Smart du constructeur dont nous avions testé l'amplificateur Smart AX1 récompensé par un Qobuzissime.


La LED du récepteur de la télécommande infra rouge prend place sur la droite de la touche de mise en marche, puis viennent trois LED témoins bleues, indiquant, dans l'ordre, la liaison Wifi, la liaison Bluetooth (avec le dongle Bluetooth aptX/AAC X-FTB01), toutes deux clignotant en absence d’appairage puis fixes ensuite, et enfin l'entrée ligne. Le bouton de sélection séquentielle de source se situe sur la droite de ces LED, juste avant la prise casque au standard Jack 3,5 mm. La télécommande donne accès à des commandes non disponibles en façade, comme le mute, le réglage de volume ou encore les sauts de plage avant et arrière et la déconnexion du Bluetooth ainsi que l'appairage WPS.

Connectique

La connectique du WTX-StreamPro est plutôt riche pour ce type d'appareil, d'autant plus que celui-ci n'est pas bien gros. L'alimentation se fait via une prise mini USB sur laquelle on raccorde le bloc secteur fourni et on trouve au-dessus le connecteur spécifique pour le récepteur Bluetooth aptX X-FTB01 et en dessous de celui-ci le bouton poussoir pour lancer un appairage WPS.


Viennent ensuite deux sorties numériques S/PDIF, coaxiale et optique, une prise USB A pour lire les fichiers audio numérique stockés sur un support amovible, clef ou disque dur USB, la prise RJ45 pour le réseau Ethernet, doublée par une liaison Wifi. Enfin, une sortie stéréo analogique à niveau variable côtoie une entrée analogique stéréo.

Réalisation

Pas de place de perdue dans le petit boîtier du streamer WTX StreamPro et même plus puisqu'une carte de connexion pour accueillir le module Bluetooth aptX optionnel X-FTB01 est montée au-dessus de la carte principale. Comme on peut le voir sur le visuel, la carte Wifi et Ethernet, montée sur support, est un modèle Linkplay A31 équipée d'une puce Mediatek MT7688A compatible 24 bits à 192 kHz et délivre les signaux audio numérique sous forme de bus I2S, donc pouvant être exploités directement par la puce de conversion numérique analogique. Cette carte gère aussi l'entrée USB A.


Le visuel ci-dessous permet de découvrir l'ensemble des composants situés sur la carte principale, en particulier ceux qui étaient masqués par la carte réseau et l'interface pour le module Bluetooth aptX. A l'emplacement de la carte réseau on trouve un transmetteur S/PDIF Cirrus Logic CS8406 (24 bits à 192 kHz) qui va permettre de disposer des fichiers streamés sur les sorties numériques coaxiale et optique si on veut utiliser un DAC extérieur.


Un circuit d'interface numérique Asahi Kasei AK4113 cadencé à 12,228 MHz assure la commutation entre les signaux audio numérique provenant de l'interface Bluetooth et ceux provenant de la carte Ethernet et les aiguille vers le convertisseur numérique analogique, un modèle 24 bits à 192 kHz WofsonWM8740. Celui-ci sort des signaux différentiels en tension qui sont ensuite référencés au 0V par deux amplificateurs opérationnels doubles à faible bruit NJM4580 fabriqués par JRC (New Japan Radio Company) avant d'être nettoyés par un filtre actif lui aussi construit autour d'un NJM4580, comme l'amplificateur pour casque, situé à droite sur le visuel, qui utilise également une puce de ce type. Tous ces JM4580 sont alimentés en tensions symétriques.

Juste au dessous on trouve le relai qui commute l'entrée analogique vers le processeur audio AP8064 MVSilicon (Shanghai Mountain View Silicon) qui numérise ceux-ci sur 16 bits afin qu'ils soient transmis sur le réseau par la carte Ethernet. Ce processeur AP8064 fonctionne avec un quartz à 32,768 kHz (appelé quartz horloger car c'est la fréquence employée dans les montres et horloges à quartz) ce qui permet de programmer des temps d'utilisation dans l'application de contrôle du WTX-StreamPro. Dans l'angle supérieur droit du visuel on peut voir le convertisseur continu continu utilisé dans l'alimentation, un TPS54328 fabriqué par Texas Instruments, ainsi que toute une batterie de condensateurs électrochimiques de filtrage.

Ecoute

Nos écoutes ont commencé avec le WTX-StreamPro raccordé à notre Sony UDA-1 pilotant nos enceintes Triangle Antal Anniversary.

Ainsi, la cantate Alexander Nevsky de Serge Prokofiev a été restituée avec toute sa gravité et sa grandeur tout en offrant une bonne lisibilité dans cette masse orchestrale la plupart du temps imposante où se joignent à l'occasion des chœurs non moins imposants. Si la bataille sur la glace culmine dans la gravité avec un rendu sans faille du WTX-StreamPro qui restitue les moindres nuances orchestrales de la sombre introduction précédant la bataille, comme le tumulte de celle-ci et laisse exploser le chromatisme triomphant des trompettes symbolisant le début de la charge des Chevaliers Teutoniques par les troupes d'Alexandre Nevsky. Il en va de même pour le tableau final, L'entrée d'Alexandre Nevsky dans Pskov où l'on peut noter la légèreté et la finesse des cymbales et des diverses percussions discrètes, comme les maracas, faisant suite à la liesse entonnée par les chœurs et aussi pour le rappel très atténué du thème des trompettes de La Bataille sur la Glace restitué lui aussi avec toute la légèreté souhaitable.

Quant à la très belle version de la Suite de Karelia de Sibelius dans l'interprétation de l'Orchestre Philharmonique de Berlin dirigé par Herbert von Karajan, le WTX-StreamPro en tire toute la quintessence et restitue avec bonheur les ambiances des trois extraits, que ce soit la gradation de L'Intermezzo baignant dans un hallo orchestral d'une belle densité, en passant par la Ballade à l'atmosphère douce, planante, apaisante, quasi religieuse, et se terminant par un Alla Marcia on ne peut plus entrainant et brillant des milles feux des cuivres et du scintillement du triangle superbement rendus par ce streamer qui sert à merveille cette Suite de Karelia particulièrement bien enregistrée.

Lus depuis une clef USB (dont l'application Advance Play Stream liste les fichiers audio par titres et non par dossiers), et écoutés sur la prise casque avec notre Hifiman Sundara, les très beaux titres des Bee Gees How To Fall In Love et Heart Like Mine de l'album Size Isn't Everything des Bee Gees sont restitués dans toute leur beauté avec une présence, et surtout une aération de premier ordre avec un casque. Rien ne manque à la restitution, profondeur et chaleur des graves, accompagnement précis et très belles voix ne manifestant aucun excès (pas toujours facile avec les Bee Gees). L'excellente restitution sonore ressentie en écoute sur enceintes est largement confirmée et nous devons dire que nous avons aussi été épatés par les performances sonores de l'amplificateur NJM4580 qui se montre par ailleurs assez puissant !

Nous vous proposons aussi, si vous le souhaitez, de découvrir une large série de captures d'écran de l'application Advance Playstream pour iOS, dont l'utilisation est assez aisée et le graphisme très agréable, en suivant ce lien (captures réalisées dans le cadre du banc d'essai du WTX-Microstream).

En conclusion, nous sommes heureux de récompenser ce streamer Advance Paris WTX-StreamPro, réalisation de conception française, d'un Qobuzissime pour son utilisation aisée et ses excellents prestations sonores. Mais que cela ne nous empêche pas, une fois encore, de réclamer une application pour Android totalement fonctionnelle !

Spécifications
Guide de démarrage rapide
Site Advance Acoustic
Contact

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters