Votre panier est vide

Catégories :
Bancs d'essai

Advance Acoustic Air 70, enceintes Bluetooth Apt-X® : Qobuzissime certified !

Par Philippe Daussin |

Apt-X®, tiens, ça vous rappelle quelque chose ? Oui, effectivement on a testé récemment un DAC utilisant cette technologie. Mais ça fait déjà un moment qu'Advance Acoustic a mis ses antennes dans le Bluetooth Apt-X®, et les enceintes Air 70 ne sont donc pas un coup d'essai pour cette marque française.

Depuis quelques années déjà, Advance Acoustic, en la personne de Jean-Christian Gesson qui préside à la conception des appareils de la marque, a souvent fait figure de précurseur dans le domaine de la Haute Fidélité où la plupart des acteurs ronronnent le plus souvent sur des acquis plus ou moins traditionnels.

Nous pensons par exemple, et cela ne remonte pas à une époque bien lointaine, à l'intégration d'une interface pour iPod en façade de divers éléments Hi-Fi pour simplifier la vie de l'utilisateur (et aussi la paix des ménages en évitant d'avoir à rajouter un boîtier additionnel et son immanquable liaison filaire, autant d'éléments ne contribuant pas à l'amélioration esthétique d'un intérieur).

On peut également citer l?astucieux système de suppression des ondes stationnaires BSW (Breaking Stationary Wave), mis au point pour la (performante) série d'enceintes Elysée, dont nous avions testé le modèle Elysée 200, le système BSW étant exclusif à la marque.


Plus récemment, courant 2012, Advance Acoustic présentait le WTX-500, un petit boîtier disposant d'un récepteur Bluetooth aptX et se branchant directement sur les prises Cinch d'une entrée auxiliaire d'amplificateur.

Ce boîtier pouvait alors établir une liaison avec toute source émettant selon le protocole Bluetooth aptX et restituer les signaux audio avec une qualité sonore très proche de celle du CD.

L'enceinte Air 70 que nous vous présentons dans ce banc d'essai intègre elle aussi un récepteur Bluetooth aptX ainsi qu'un amplificateur stéréophonique et son alimentation.

C'est donc un système autonome à liaison sans fil ne nécessitant qu'un dispositif émettant en Bluetooth apX (éventuellement en A2DP, mais au prix de la qualité sonore), généralement un smartphone aptX (cible première) ou tout autre dispositif émettant en Bluetooth aptX ( appareils compatibles aptX ), en notant cependant que la seconde enceinte (celle de gauche en pratique) se raccordera de manière classique par fils au bornier haut-parleur de l'enceinte de droite.

Notons que la société Advance Acoustic a développé sa propre certification Airblue qui "a pour objectif d?imposer des spécifications et des caractéristiques techniques qualitatives aux constructeurs de matériels HIFI qui souhaitent, réaliser des appareils audio Haute-fidélité sans fil reliés à des ordinateurs, à des tablettes et à des smartphones."

Le catalogue Advance Acoustic compte comme appareils certifiés Airblue, hormis ce modèle Air 70, les enceintes Air 50 et Air 90 ainsi que diverses électroniques comme le récepteur sans fil aptX WTX 1000.


Présentation

Des enceintes, c'est fait pour diffuser de la musique, donc si leur présentation reste sobre et discrète, ce n'est pas vraiment gênant, sauf si on préfère les exposer que les écouter !

Malgré tout, les Air 70 s'offrent une petite touche de luxe en adoptant des faces supérieure et inférieure en finition (ou imitation) laque piano noire alors que les autres faces du coffret sont garnies de vinyle anthracite légèrement granuleux d'aspect agréable et qu'un cache tendu de tissu noir acoustiquement transparent recouvre entièrement la face avant.

Les flancs sont légèrement galbés, ainsi l'esthétique comme la qualité sonore y gagnent puisqu'en limitant les faces parallèles on évite la formation d'ondes stationnaires, celles-ci étant préjudiciables à une bonne restitution par effet de "coloration".

Les hauts-parleurs et le coffret

Le haut-parleur de grave-médium est un modèle de 13 cm de diamètre à membrane en cellulose. Son châssis en métal embouti reçoit un aimant de 8 cm de diamètre.

Le tweeter à dôme en tissu enduit de 25 mm de diamètre possède un aimant de 7 cm de diamètre.


Le coffret est réalisé en médite de 16 mm d'épaisseur, ce qui est suffisant par rapport à ses dimensions. De plus, les parois du compartiment réservé à l'électronique apportent un supplément de rigidité.

Le volume du haut-parleur de grave-médium, qui est accordé en bass-reflex avec évent en face arrière (attention au positionnement des enceintes donc, éviter de les placer près d'un mur ou en encoignure, à moins de vouloir beaucoup de niveau dans le grave, mais au risque que celui-ci soit un peu boursoufflé), est amorti par une bonne quantité de laine de polyester.

La face arrière

Comme nous le disions en début d'article, l'ensemble de l'électronique est logé dans la partie inférieure de l'enceinte droite.

Hormis l'indispensable cordon secteur et son interrupteur (enfin, pas sur les enceintes de manière générale...), on trouve sur la plaque technique le bornier pour le raccordement de l'enceinte gauche, un bouton de réglage de volume, un sélecteur permettant de choisir comme source la liaison Bluetooth ou un appareil raccordé en analogique, soit sur la prise Jack 3,5 mm (pour un baladeur par exemple) soit sur de classiques prises Cinch.

Un radiateur à ailettes en aluminium se charge d'évacuer les calories dégagées par les amplificateurs de puissance logés dans la boîte.

L'électronique

Fidèle à ses habitudes, Advance Electronic équipe l'alimentation de l'électronique d'un transformateur toroïdal de dimensions respectables sachant que la puissance totale est de 2 x 50 W.


- Le filtrage des tensions symétriques d'alimentation est assuré par deux condensateurs de 4700 ?F/25V et l'amplification est confiée à deux fois deux amplificateurs intégrés LM1875 de National Semiconductor en montage ponté permettant de délivrer les 50 W annoncés alors que chaque module LM1875 ne délivre que 25 W en configuration simple.


- Sur la carte ci-après se trouve la partie réception et décodage Bluetooth aptX ainsi que différents traitement du signal (préamplification, réglage de volume, sélection Bluetooth ou source analogique).


- Le cliché ci-dessous permet de voir en gros plan le module de réception Bluetooth aptX, fabriqué, comme il se doit par Cambridge Silicon Radio (CSR) qui a racheté la société irlandaise Audio Processing Technology qui est à l'origine du système aptX.


Utilisation et écoute

Pour utiliser ces enceintes en liaison Bluetooth aptX, il convient de les appairer avec le dispositif émetteur, par exemple, son smartphone aptX ( appareils compatibles aptX ), si on en possède un, ou alors un PC avec Windows 8 puisque celui-ci intègre le protocole aptX et que l'application Qobuz pour ce système d'exploitation prend en compte cette possibilité.

Cependant, tout le monde ne possédant pas de smartphone aptX ou Windows 8 sur son ordinateur, y compris votre serviteur, nous avons opté pour l'utilisation d'une clef Bluetooth aptX (modèle Avantree DG40 Bluetooth 4.0) et vous donnons la marche à suivre.

- Après avoir installé le logiciel fourni avec la clef, ouvrir la fenêtre d'icônes cachées


- En cliquant sur l'icône Bluetooth, choisir le périphérique Bluetooth à ajouter (périphérique audio/vidéo)


- Ajouter le système Air 70


- Le système Air 70 est ajouté aux périphériques Bluetooth


- Dans Foobar2000, par exemple, configurer la sortie audio dans les Préférences.
  Dans notre cas, KS : Bluetooth Stéréo Audio


- Avec l'application Qobuz, le système Air 70 peut également être choisi dans les Préférences.


On notera aussi que dès la mise en marche des Air 70, celles-ci établissent automatiquement une connexion avec l'ordinateur, et sans coup férir.


Ou alors le testeur de Qobuz (enfin le plus ancien puisque nous sommes deux maintenant) est particulièrement bien disposé à l'égard du Bluetooth aptX ou alors les enceintes Advance Acoustic Air 70 offrent vraiment de très bonnes prestations sonores, parce qu'il n'y a pas à se poser de questions, ça fait de la très bonne musique...

On savait depuis longtemps que les électroniques Advance Acoustic, tout comme les enceintes, connaissaient la musique et nous ne sommes donc pas surpris que la fusion d'une électronique de la marque avec une enceinte de la marque connaisse aussi sa partition sur le bout des décibels.

Ainsi, en liaison Bluetooth aptX, à l'écoute du sublime Sanctus de Charles Gounod ou du plus connu et néanmoins magnifique Minuit Chrétiens d'Adolph Adam, extraits de l'album Les 100 Plus Beaux Airs de Roberto Alagna, ce sont de grands moments de bonheur musical que nous apporte la restitution sonore des enceintes Air 70.

Soit, les timbales du Sanctus de Gounod manquent d'un peu d'impact, on ne le reprochera pas à un boomer de 13 cm, mais quoi qu'il en soit, chaleur, présence et ampleur sont surprenantes de la part de ces enceintes compactes et la voix de Roberto Alagna bénéficie d'une bonne définition sans que l'on note de chuintements lors des forte, même en poussant le volume, car ces enceintes ne se font pas prier pour délivrer des niveaux sonores élevés.

Dans un autre genre musical, on note toujours cette chaleur, cette présence et cette restitution très agréable, avec une guitare aux aigus délicats (tweeter à dôme tissu oblige), à l'écoute du tube The Partisan de l'album The Best Of Leonard Cohen où la voie grave et mélancolique du chanteur acquiert un supplément de profondeur.

En liaison analogique, l'écoute de la version Studio Masters 24 bits à 96 kHz d'Alborada del gracioso, extrait de l'album ?uvres orchestrales (Volume 1) de Ravel par l'Orchestre National de Lyon dirigé par Leonard Slatkin, confirme les bonnes aptitudes de ces enceintes en termes d'espace sonore et de suivi de dynamique mais gare au niveau dans le grave qui est par moment très important dans cet enregistrement et sollicite rudement les boomers, mais les petites Advance Acoustic Air 70 se montrent vaillantes !

En conclusion. Nous avons particulièrement aimé ces enceintes Advance Acoustic Air 70 pour leur restitution sonore très agréable même si elles présentent une limitation naturelle dans les basses fréquences. Equipées d'une liaison Bluetooth aptX leur offrant une grande souplesse d'utilisation, il suffit de les appairer avec un périphérique Bluetooth compatible, et hop !, elles restituent avec une qualité "quasiment CD" les fichiers audio 16 bits à 44,1 kHz non compressés qui y sont stockés, et on peut même leur raccorder une source analogique. De plus, leur prix est vraiment canon. Ca mérite bien un Qobuzissime, non ?


Spécifications
Guide de démarrage rapide
Site Advance Acoustic
Contact