Ecoutes en Hi-Res/24 bits-44,1 kHz de "la Home box", le nouvel opus de Laurent Garnier !

Tous les DJ le respectent, les artistes mondiaux l'adorent, le public de la scène French Touch et de la musique électronique sait ce qu'il a apporté à ces univers, et revoici donc Laurent Garnier à nouveau lancé sur les rails de la dance, du groove et de l'éclectisme intelligent. Qobuz a jeté ses tympans dans le mêlée de la version Hi-Res de son nouvel album et vous dit ce qui se passe côté "vibe"en 24 bits/44.1 kHz.

Par Patrick-Pierre Garcia | Yes Masters ! | 24 mai 2015
Réagir
Qobuz

Si il y a un bien un artiste de la French-Touch que Qobuz respecte et adule, il s'agit de Laurent Garnier. Défricheur, roi du sample et de la danse expérimentale bien née, il fait les belles heures du label F Communications (dont il est le co-fondateur) et a notamment connu de larges succès avec ses albums Shot in the dark et Tales of a Kleptomaniac. Mister Garnier a reçu une Victoire de la musique pour son album "30" (catégorie Musique électronique).

Avec un tel panégyrique, vous pensez bien que le nouvel LP du maestro ne pouvait pas passer inaperçu. La Home box est un melting pot savant où l'éclectisme se mêle à la création, depuis les nappes de synthés en passant par les percussions et des arrangements largement au-dessus de ceux créés par la plupart de ses confrères.

L'univers de Laurent Garnier ressemble plus à une invitation au voyage qu'à un ticket d'entrée pour une soirée Dance dans une discothèque branchée, et c'est ce que nous apprécions avec cet artiste, qui est également proche des univers de Etienne de Crecy ou encore de St Germain.

Qobuz a la joie de proposer la Home box en version Hi-Res 24 bits/44,1 kHz, et le Hi-Fi Guide s'est lancé dans des écoutes avec de vraies oreilles, juste après l'aval technique de notre cellule Qualité Hi-Res.

Laurent Garnier et sa Box dans nos oreilles :
L'album la Home box a été écouté à de multiples reprises via un lecteur Hi-Res haut-de-gamme Sony NWZ-ZX2 (Qobuzifié par chez nous) et un casque Denon 7100 (un régal).

Qu'est-on en droit d'attendre de l'écoute d'un tel album en Hi-Res 24 bits/44,1 kHz ? La réponse est simple : assister béa au travail de Laurent Garnier en termes d'utilisation des sons, de samples, des vinyles.

Le premier choc viendra de ENCHANTé, un anthem de près de 10 minutes qui permet à l'auditeur de plonger de facto dans l'univers de ce LP. Entre le grave qui descend les chaussettes, le clap funky sur la Stéréo, l'arrivée du synthé en second plan et la multitude de sons, on n'ose imaginer la bouillie que ce serait en MP3, alors que là, le rendu fait doucement grimper les niveaux, donne l'occasion de se délecter des samples (voix, instruments), et des Breaks avant que la lourde rythmique ne redémarre.

Le gazouillis électronique de The Rise & The Fall of the donkey dog est également une belle surprise avec une Stéréo qui fait joujou avec l'auditeur et une "pression" audio en montée de dynamique permanente, jusqu'à l'explosion oppressante des synthés façon bataille à la Star Wars.

I'm going home est un peu plus classique techniquement, plutôt ambient-dance-lounge, truffé de petits effets Stéréo et de quelques finesses dans les canaux.

Le lancinant anthem électronique Revenge of the Lol Cat marche sur les pas techniques de The Rise & Fall en faisant monter la pression des synthés et des effets Stéréo au fil du morceau. C'est assez impressionnant de maîtrise, de mixage et de travail sur la mise en scène sonore - qu'il est souhaitable d'écouter au casque.

M.I.L.F reprend la recette technique qui vise à laisser de l'espace entre la rythmique et les sons qui s'y installent, le tout avec une Stéréo bien vue, et bien entendue.

Le morceau Bang donnera l'occasion aux fans de "gros son" de tester leur subwoofer tant il appuie dans le bas spectre, tout en ne nuisant pas au reste des fréquences (synthés et samples). C'est un pur anthem de clubbing à la Laurent Garnier !

Notre coup de c?ur technique va à Boom remixé par Traumer. En sus d'un grave d'une puissance dramatique (OMG !), les percussions et l'arrivée de synthés, des bruitages, des samples et de toute la magie Garnier explosent en Hi-Res.

En résumé, on a affaire à une expérience assez étonnante car, si la texture audio générale n'est pas aussi "finaude" que celle de certains enregistrement de musique plus sage, cet opus 2015 de Laurent Garnier sait faire la part belle à la dynamique, à une Stéréo ample et à une mise en avant des "trouvailles" sonores (bruitages, samples, etc).

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters