Méga-test avec vidéo du Qobuzissime baladeur Cowon Plenue 1 (999 €) : en plein dans le presque mille !

Véritable marque-star en Asie, Cowon est restée curieusement hors du marché des baladeurs compatibles audio 24 bits, à tel point que ses fans se demandaient si l’entité n’était pas atone. Que nenni, elle a laissé mijoter son met "Hi-Res" pendant 2 années. La longue période de gestation est-elle synonyme de naissance d’une Formule 1 ou d’une voiture balais ? Qobuz répond sans détour.

Par Patrick-Pierre Garcia | Bancs d'essai | 19 novembre 2014
Réagir
Qobuz

Pour nos lecteurs qui ne connaîtraient pas la marque Cowon, sachez qu?il s?agit d?une société coréenne ayant pignon sur rue depuis des lustres dans l?univers de l?audio. A l?instar d?un iRiver, elle se voit fort populaire en Asie. On trouve ses produits à Tokyo ou à Hong Kong, et Cowon dispose dans son panégyrique de baladeurs « qualité CD » aussi célèbres et célébrés que le fameux J3, pour ne citer que ce best-seller.

Curieusement, le fabricant s?est montré fort discret depuis 2 ans, renouvelant que peu sa gamme, et surtout, ne progressant techniquement qu?à petits pas timides. Alors que ses concurrents affûtaient leurs couteaux libellés Hi-Res (audio-HD/24 bits), Cowon faisait la sourde oreille. En vérité, et dans un tout relatif secret d?alcôve, la marque préparait depuis des mois son premier baladeur compatible avec les fichiers audio 24 bits !

Un modèle haut de gamme, sinon rien !

Alors que Cowon s?est souvent illustré par la mise en vente de baladeurs aux prix encore « raisonnables », et surtout d?un brillant rapport qualité/prix, son premier modèle Hi-Res tape directement dans le haut de gamme en étant positionné en France à 999 ?, soit plus onéreux que le premier prix Astell&Kern (AK100 II) ne disposant que d'un seul DAC (convertisseur audio numérique/analogue), et permettant de surcroit la connexion Wi-Fi et Bluetooth. Surprise surprise....

Ci-dessous, la vidéo Full HD commentée très et trop bavarde de PP Garcia dans les rues de Taipei qui vous parle du Cowon Plenue 1.



Le Cowon Plenue 1 est un modèle Hi-Fi brut, déconnecté d'internet !
Beau, il l?est. Imposant et assez lourd, également (173 g). Le Plenue 1 impressionne par la dimension de son écran AMOLED atteignant presque les 10 cm. Construit autour d?une coque monobloc du plus bel effet, l?objet ne se laissera pas oublier aisément. Et c?est volontaire. Fine fleur de l?art, il s?agit d?une bestiole Hi-Fi, et fière de l?être. Elle est à ce point tatouée Haute Fidélité / haut-de-gamme qu?elle en a oublié le Wi-Fi et le Bluetooth. Pourquoi ? Pour ne laisser la place qu'au plaisir du son diffusé par un objet déconnecté du monde "extérieur".

Qobuz pense également que Cowon a pris la décision de faire l?impasse sur le Bluetooth, dont on sait que son actuelle limitation en termes de débit numérique ne rime pas avec audio HD/24 bits. Il s?agit d?un choix atypique qui a déjà dérouté plus d?un consommateur, surtout sur un produit qui se veut le fleuron 2014 d?une gamme Hi-Res en devenir. On a donc affaire à un baladeur Hi-Fi brut, clos dans son écosystème, et assumé comme tel.

Un DAC unique et une « remasterisation » du signal numérique.
Seconde surprise, qui ne rime pas forcément avec indigence des dB à tous les étages, l?architecture numérique n?intègre qu?un seul et unique DAC, et ce, contrairement à d?autres bestioles qui titillent son tarif syndical et qui en proposent deux. Pour mémoire, la présence de deux DAC (un par voie) est considérée par les hifistes comme peu ou prou le « gage » d?une excellente diaphonie entre les voies, rimant avec espoir d?une aération maximale de la scène sonore (exemple de l?Astell&Kern AK240).

Cowon n?a pas retenu cette solution, et s?est offert un seul et unique DAC de marque Burr-Brown (PCM1792A), fruit d'une des marques phares en la matière. La suite des opérations est réjouissante en soi avec la présence d?un excellent circuit de correction de l?horloge numérique du signal audio (TCXO)/jitter de phase. En clair, il s?agit d?un "anti-jitter" global très évolué dont l?essence est de « recaler » le flux binaire afin de réduire la distorsion harmonique totale (DHT) qui, dans le cas présent est désormais inexistante, à la limite du mesurable (0,0006%).
Cinquante réglages audio et une interface polymorphe sublime, avec vu-mètres !
Le Plenue 1 a tout ce qu?il faut en magasin pour mettre la tannée à de nombreux concurrent en offrant pour débuter un menu/interface superbe ! (photos dans cette page). Décoré de vu-mètres d?époque, ce menu peut prendre divers « looks » selon les réglages des paramètres. Le résultat visuel est percutant au possible, et prend justement des allures de « véritable » baladeur Hi-Fi propre sur lui.

En pénétrant dans les réglages, on découvre une caverne d?Ali Baba : réglages audio perso, égaliseur graphique, 50 actions possibles sur le son, mode sans intervalle, modes de lecture à gogo, etc. D?un tapotage sur l?écran, on a accès à des infos techniques sur la chanson en cours de lecture, sur la liste de lecture, sur les dossiers contenus sur le Cowon?Le menu est clair, précis et en jette.

Concernant l?autonomie, le fabricant annonce 8 h 30 de souffle, soit une valeur moyenne. Muni d?un slot pour carte SD, il peut faire grimper sa capacité de 128 Go en sus de la sienne, qui est également de 128 Go en natif. Il offre une compatibilité avec les fichiers audio Hi-Res, et ce, dans la plupart des formats courants. Pour notre part, il a fait le difficile avec l?ALAC 24 bits (Apple), refusé d?entrée de jeu.
Sur le terrain : un des meilleurs, donc Qobuzissime enjoué !
La prise en main relève de l?expérience tant le Plenue 1 est une sacrée bête. Fignolé avec classe, on sent la noblesse à tout rompre. Le menu et l?inventivité de l?interface (dont on peut changer le look a volonté) sont absolument craquants.

Alors, qu?en est-il de la qualité audio ? C?est tout simple, on a affaire à un métronome, une espèce de machine de guerre d?une précision plutôt diabolique qui cadence avec talent chaque morceau analysé avec soin. L?homme qui écrit ces lignes travaille souvent avec l?Astell & Kern AK120, et ce Plenue s?y apparente en grande partie en termes de qualité de retranscription. Il délivre un son riche, avec une belle réserve de puissance (2 Vrms/3 ohms), dont la principale qualité est le détail. En ce sens, et au risque de couper les décibels en 4, il irait même « un peu » plus loin que les Astell & Kern AK100 (mono DAC) et AK120 (double DAC).

La retranscription est très « Hi-Fi », capable de monter dans les tours au gré de la dynamique ou bien offrir aux pianissimos de véritables moments de finesse soyeuse. Très agréable avec tous les types de musique, il permet de saisir les différences entre un fichier « 16 bits » et un autre en audio HD (dépend du fichier, évidemment). Il a pour qualité de donner vie aux sons en les éloignant d?une sensation binaire qui nuirait à leur épanouissement. Mono-DAC de son état, il ne démérite pas, et assure notamment un parfait contrôle de la retranscription grâce à la somme de réglages proposés.

Bref, en deux mot comme en 999, ce Cowon Plenue 1 en a dans les circuits car son paternel l?a pensé Hi-Fi pure, et rien d?autre. Qobuz ne va pas s?en plaindre.
Les jets de fleurs empressés !
- Qualité de la fabrication, objet noble
- Excellente retranscription audio générale
- Finesse dans le détail, diaphonie
- Interface, menu, somme de réglages
- Taille de l?écran
- Dynamique, réserve de puissance
- Rendu du grave, qualité dans l?aigu

Viens chercher ta claque, et avec élan !
- Prix
- Pas Bluetooth, pas Wi-Fi
- Capricieux les fichiers ALAC/pas de lecture
- Pas utilisable en DAC externe

PS : Cowon assure qu'une mise à jour permettra de régler le problème de la compatibilité capricieuse avec les fichiers ALAC (Apple Lossless) en 16 et 24 bits.
Caractéristique du fabricant
Lecteur audio compatible 24 bits/Hi-Res, DSD audio et DXD, rapport signa/bruit : 120 dB, distorsion harmonique totale de 0,0006%, mono-DAC Burr-Brown PCM1792A, horloge TCXO, diaphonie : -136 dB, puissance : Vrms/3 ohms, PCU Cortex double core, compatible FLAC WAV AIFF ALAC APE MP3 WMA OGG, mémoire interne 128 Go + carte SD de 128 Go, écran AMOLED 3,7 pouces, batterie 8 h 30, sortie casque et sortie optique. Poids : 173 grammes

Prix : 999?

www.cowon.fr

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

PP Garcia pour Qobuz
Twitter @ppgarcia75

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters