Quand Branford Marsalis invite Kurt Elling...

L'album raffiné du saxophoniste et du chanteur...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 15 juin 2016
Réagir
Qobuz

Chacun dans sa catégorie est un maître. Leur union, le temps d’un album entier intitulé Upward Spiral, est donc un plaisir non dissimulé… Le saxophoniste Branford Marsalis convie ici le chanteur Kurt Elling à revisiter un vaste et beau répertoire, assez éclectique, dans lequel on croise notamment Gershwin (There's a Boat Dat's Leavin' Soon For New York), Sonny Rollins (Doxy), Frank Sinatra (I’m A Fool To Want You), Antonio Carlos Jobim (So Tinha de Ser Com Voce), Sting (Practical Arrangement) ou bien encore, plus étonnant, Chris Whitley (From One Island To Another) ! Avec également le pianiste Joey Calderazzo, le contrebassiste Eric Revis et le batteur Justin Faulkner, Upward Spiral comprend aussi quelques compositions originales. A l’arrivée, le disque touche et émeut car il ne joue jamais la carte du rétro. Voilà en effet un enregistrement qui, même s’il puise son inspiration dans des musiques du siècle passé, est bien de son temps. La conversation qu’établissent l’ainé des frères Marsalis et Elling est d’une profondeur impressionnante. Pas d’esbroufe virtuose de part et d’autre, non. Juste la musique à l’état pur et l’art de converser et d’improviser… Finalement assez peu nombreuses, les collaborations entre saxophonistes et chanteurs ont déjà laissé de belles traces (Nancy Wilson et Cannonball Adderley, John Coltrane et Johnny Hartman), et force est de reconnaitre que cet enregistrement qui parait en 2016 peut les rejoindre aisément.



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters