Hank, le Shakespeare hillbilly

Quelle idée de casser sa pipe un 1er janvier… C’était il y a 66 ans...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 1 janvier 2019
Réagir
Qobuz

Ce 1er janvier 1953, Hank Williams devait se produire à Canton, dans l’Ohio. La météo l’empêcha de prendre l’avion... Hiram King Williams, Hank pour les intimes, loua les services d’un chauffeur et, avant de quitter le vieil Andrew Johnson Hotel de Knoxville dans le Tennessee, s’injecta de la morphine… On retrouvera son corps à l’arrière d’une Cadillac, sans bouteille de whisky à la main contrairement à la légende… A ses côtés, juste quelques canettes de bière et des paroles de chansons griffonnées sur un bout de papier…

Bien plus qu’un géant de la country music, Hank Williams, alias le Shakespeare hillbilly comme le surnommèrent certains, fut avant tout l’auteur des plus belles chansons de la musique populaire américaine du XXe siècle. Des perles de désespoir et de maux à l'âme qui influenceront d’autres géants comme Dylan, Leonard Cohen et des milliers d'autres...





TÉLÉCHARGEZ LES ALBUMS D'HANK WILLIAMS SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters