Coluche, c'était l'histoire d'un mec...

Il y a 30 ans, Coluche sortait sa plus mauvaise blague...

Par Clotilde Maréchal | Vidéo du jour | 19 juin 2016
Réagir
Qobuz

Le 19 juin 1986, sa Honda percute un semi-remorque benne sur la route d’Opio dans l’arrière-pays niçois. Au sommet de sa gloire, Coluche tire violement sa révérence à seulement 41 ans… Il restera l’une des personnalités les plus populaires de son temps, vénéré par ses fans, détesté par ses détracteurs. Novateur dans son utilisation du sarcastique comme du grossier, Coluche appliqua son humour ravageur sur tous les sujets possibles et imaginables. Une liberté de ton et d'expression qui n’avait jamais été utilisée de la sorte jusqu’ici. Tabous, valeurs morales et politiques de la société, son vitriol n’épargnait rien ni personne. Coluche ne se limitera pas aux planches du music-hall et de la scène purement comique. Il touchera en effet au 7e Art (il décroche le César du meilleur acteur en 1984 pour son rôle dramatique dans Tchao Pantin), à la politique (il se présente à l'élection présidentielle de 1981 avant de se retirer) et au caritatif (les Restos du Cœur qu’il fonde en 1985). Son ton singulier manque évidemment à notre temps agité…







Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters