La lettre de Music & Opera N°9: la saison à venir à l'Opéra de Paris !

Par Music and Opera | Actualité | 1 juin 2016
Réagir
Qobuz

Il faut bien le dire au mois de juin 2016, avec le foot et la musique classique, Paris est la capitale du monde ! Laissons les amateurs de ballon rond collectionner les étiquettes autocollantes pour feuilleter un autre album tout aussi passionnant, celui de la future saison de l’Opéra national de Paris. Mine de rien, après une saison 15-16 parfaite avec la venue des meilleurs chanteurs sur le terrain, Paris reste le leader de son groupe en 2016-2017. Music & Opera livre pour Qobuz, ses pronostics sur les spectacles à ne pas louper…






Jonas Kaufmann © Julian Hargreaves - Sony Classical


LOHENGRIN


A tout seigneur, tout honneur… Le ténor de tous les superlatifs, le Zlatan du lyrique, le sublimissime Jonas Kaufmann vient non pas une mais deux fois cette saison. L’événement parisien est de taille avec, d’une part, la reprise des Contes d’Hoffmann d’Offenbach, production emblématique de Bastille signée Robert Carsen où le grand Jonas est très bien entouré (Sabine Devieilhe, entre autres). D’autre part, Lohengrin de Wagner étant l’un de ses plus grands rôles, il est inutile de préciser que les demandes de places dépasseront largement l’offre. Heureusement qu’il y a les enregistrements et Qobuz !

Réservez vite !



Franco Fagioli © Julian Laidig


ELIOGABALO


En ouverture de saison à Garnier, une fois n’est pas coutume, c’est une troupe invitée, l’excellente Cappella Mediterranea dirigée par l’excellent Leonardo García Alarcón qui propose une complète découverte, Eliogabalo de Cavalli. L’empereur Héliogabale, à la réputation sulfureuse est interprété par l’époustouflant contre ténor Franco Fagioli. Du baroque de haut vol et déjà sur le papier, un beau temps fort…

Réservez vite !



Anja Harteros © Bettina Stöß


TOSCA


Disons le tout net, Tosca c’est : un chef d’orchestre, une Tosca, un Mario et un Scarpia ! Et si on n’a pas les meilleurs chanteurs du monde, il faut passer son chemin. Aussi, quand un trio de rêve (la sublime Anja Harteros, un Marcelo Alvarez tout en nuances face au plus noir des méchants, l’immense Bryn Terfel), il faut juste courir réserver ses places, c’est tout !

Réservez vite !



Sabine Devieilhe © Jensupaph


DIE ZAUBERFLÖTE


Il y a des chefs-d’œuvre qu’il faut voir au moins une fois dans sa vie comme la Flûte enchantée de Mozart mais après la énième représentation, le mélomane averti se lasse parfois et c’est dommage. La production moderne de Robert Carsen à l’affiche de Bastille est une très belle réussite. L’intérêt de cette reprise est double car il permet également d’entendre une distribution parfaite de jeunes et talentueux chanteurs comme Stanislas de Barbayrac, Florian Sempey, Nadine Sierra et Sabine Devieilhe.

Réservez vite !

© Agathe Poupeney/Opéra national de Paris


BALLET RAVEL


Paris, c’est aussi une des plus belles compagnies de ballet au monde. Une soirée Ravel regroupe des chorégraphes incontournables comme Robbins et Balanchine et l’une des plus grandes réussites récentes, le Boléro dans la chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet. Un parfait exemple de tradition lié à la modernité…

Réservez vite !



Anna Netrebko © Dario Acosta


EUGENE ONEGUINE


Il existe des interprètes rares qui par économie d’apparition ou avec un répertoire exclusif deviennent rapidement des légendes. Peter Mattei est un artiste de cette trempe. Considéré comme le plus grand Eugene actuel, à Paris il est divinement accompagné par deux partenaires : Anna Netrebko et Sonya Yoncheva. Avec la seule évocation de ces deux noms, on mesure mieux la portée de l’événement.

Réservez vite !

Retrouvez la programmation complète et réservez vos billets pour l'Opéra national de Paris.


Pour écouter la playlist Music&Opéra de Paris




Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters