Omer Klein à la mer

Avec "Radio Mediteran", le pianiste israélien envoie une belle lettre d’amour à la Méditerranée...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 1 mars 2019
Réagir
Qobuz

Avec son don narratif unique et sa précision harmonique sans faille, Omer Klein fait principalement des étincelles en trio. Comme souvent chez ses confrères compatriotes, la sémantique du jazz croise celle des musiques folkloriques. Le pianiste israélien installé en Allemagne peut surtout passer d’une certaine forme de mélancolie romantique à un groove au swing robuste et quasi funky. Élève de Danilo Pérez et parrainé par John Zorn, il écrit avec le bien nommé Radio Mediteran qui paraît aujourdhui, une sorte de lettre d’amour à la Méditerranée.

Avec l’aide de sa fidèle rythmique composée d’Haggai Cohen Milo à la contrebasse et Amir Bresler à la batterie, il plonge ses compositions originales dans des sonorités venues de Tunisie, de Bulgarie, de Turquie, du Moyen-Orient, de la Libye, du Maroc et d’autres pays méditerranéens. « Mon groupe et moi entretenons une relation très personnelle avec la mer Méditerranée car nous avons grandi tout près d’elle. Après nos concerts, Haggai, Amir et moi écoutons souvent de la musique à l’hôtel. Celle venant d’Afrique du Nord, des Balkans ou du monde arabe. Ce constat a été le point de départ de ce disque. »

Sans règle et loin des sentiers battus, Radio Mediteran n’est pas pour autant un opus folklorique. « Je ne voulais pas imiter cette musique, mais essayer de l’absorber et de lui donner un nouveau contexte personnel afin de créer, je l’espère, un genre nouveau. » Là où les trois hommes réussissent leur pari, c’est dans leur capacité à faire comprendre qu’il existe davantage de choses qui relient les hommes que de choses qui les séparent.

« C’est mon message politique, insiste Omer Klein. Notre histoire démontre que les multiples cultures méditerranéennes nous ont influencés de façon positive et nous ont enrichis. » En intégrant quelques synthés analogiques mais aussi des percus, son trio ajoute un élément pop à sa musique. Le jazz joué par les musiciens de cette génération abat de plus en plus de frontières sans pour autant couper totalement les ponts avec une certaine tradition. Avec cette philosophie dans un coin de sa tête, Radio Mediteran est une vraie réussite.






ECOUTEZ RADIO MEDITERAN DE OMER KLEIN SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters