Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Nathaniel Rateliff réveille Stax

Avec son groupe The Night Sweat, le soulman de Denver excelle dans le rock groovy aux sonorités vintage...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 19 mars 2018
Réagir
Qobuz

Ça n’est guère un hasard si Nathaniel Rateliff est locataire chez Stax. Avec son groupe The Night Sweats, le natif de Denver s’impose au fil des années comme un ambassadeur sérieux et habité de cette soul moite et sudiste comme on la pratiquait sur le fameux label de Memphis à la fin des années 60.

Avec sa virtuosité instrumentale, l’âme de ses chansons, la fougue de leur interprétation et l’organe de prêcheur du maître de maison, Tearing At The Seams glorifie l’esprit d’un vaste patrimoine allant d’Otis Redding à Van Morrison, en passant par Booker T. & The MG’s, Ray Charles et Creedence Clearwater Revival.

Comme prévu, la rythmique turbine à mille à l’heure, les cuivres sont incandescents au possible et la voix de Rateliff est un râle furieux connecté aux tripes de son proprio ! Ce gang-là ne se soucie guère de regarder dans le rétro et assume sa vision rétro assez jouissive.





ECOUTEZ TEARING AT THE SEAMS DE NATHANIEL RATELIFF & THE NIGHT SWEATS SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters