Les crimes de Marissa Nadler

Avec "For My Crimes", l'Américaine magnifie le folk gothique onirique...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 30 septembre 2018
Réagir
Qobuz

Il pleut tant de prêtresses folk, qu'on ne sait plus où les caser. Dans ce trop-plein, Marissa Nadler sort du lot. Et depuis un certain temps même… La songwriteuse de Washington n'en est pas à son premier essai puisque For My Crimes, qui vient de paraître, est déjà le huitième. Un disque superbe, aux cambrures gothiques, où cette digne héritière de Joni Mitchell excelle dans des ambiances oniriques que ne renierait pas Hope Sandoval de Mazzy Star.

Cet album pour jouer à saute-moutons avec les nuages noirs a été co-produit et arrangé par le troublant Lawrence Rothman (dont The Book of Law auquel elle participa fut Qobuzissime !) et permet à Nadler d’approfondir le thème éculé des relations amoureuses avec l’originalité de son regard décalé. Ce For My Crimes dont elle a peint la pochette, l’Américaine l’a conçu avec Angel Olsen, Sharon Van Etten et Kristin Kontrol, ainsi que Dana Colley (Morphine) au saxophone, Patty Schemel (Hole, Juliette & the Licks) à la batterie, Mary Lattimore à la harpe et Janel Leppin au violon. La B.O. parfaite d’un western gothique au ralenti.







ECOUTEZ FOR MY CRIMES DE MARISSA NADLER SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters