Les bons tuyaux de Kit Downes

Le Britannique qui revisite l’orgue d’église chez ECM...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 23 janvier 2018
Réagir
Qobuz

Kit Downes n’est pas un organiste d’église comme les autres. Egalement pianiste, le Britannique jongle avec les tuyaux de manière bien singulière. Même si Obsidian paraît chez ECM, difficile pour autant de parler de jazz. D’ailleurs sur le label munichois, on ne parle pas exclusivement jazz… Depuis quelques années, Downes revisite en fait l’orgue d’église, explorant ses possibilités soniques et ses singularités idiomatiques, à travers des improvisations mettant en valeur à la fois l’aspect mélodique et la richesse de timbre de cet instrument.

En novembre 2016, le producteur Sun Chung a suivi Kit Downes dans trois églises anglaises. Deux dans le Suffolk, une à Londres. Dans ces lieux aux acoustiques très différentes se trouvent des orgues aux caractères très marqués. Une façon pour lui d’agrandir là aussi sa palette. Tout est couleurs ici, dans les méandres de compositions et d’improvisations apatrides mais entêtantes. Dans sa faculté à dérouler de solides fils narratifs. Seul sur la quasi-totalité de l’album, Downes est rejoint l’espace d’un morceau (Modern Gods) par le saxophoniste ténor Tom Challenger. Un superbe ovni discographique.



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters