Lambchop passe à l'Auto-Tune

Comme sur son précédent album, Kurt Wagner fusionne country alternative et électro. Fascinant.

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 25 mars 2019
Réagir
Qobuz

Pour ses fans, Kurt Wagner est un génie. Pas uniquement pour eux… Depuis 1990, Lambchop, son vrai-faux groupe dont il est le cerveau (et parfois même la tête, les bras et les jambes), excelle sur les sentiers de la country indie crépusculaire, à peine jazz. Tout au long de sa douzaine d’albums, Wagner peint par touches légères, par non-dits sortis de sa voix de crooner timide, cette Amérique autre. Celle qui superpose une toile d’Edward Hopper et un tirage de William Eggleston. Le climatique et l'onirique suintent de chaque phrase susurrée par le songwriter de Nashville, de chaque vignette génialement ciselée…

En 2016, Lambchop osait ouvertement l’électronique sur l’album FLOTUS (For Love Often Turns Us Still). Voix passée au Vocoder ou porté par de l’Auto-Tune et sonorités électro n’empêchaient guère l’ensemble de sonner luxueusement comme toujours avec Lambchop. Juste que cette fois, le changement stylistique était impressionnant et l’on imaginait Wagner ayant passé son été à écouter 22, A Million de Bon Iver mais aussi Future, Drake et quelques autres…

Trois ans plus tard, This (is what I wanted to tell you) qui vient de paraître sur le label City Slang enfonce le clou. A ses débuts, Kurt Wagner innovait et établissait certaines règles de ce que l’on appelait alors la country alternative. Aujourd'hui, il fait évoluer le genre en le lardant de sonorités urbaines racées. Rien d’opportuniste ici, le bonhomme a 60 ans passés ne fait pas du jeunisme ridiculement déplacé. Pas le genre de la maison… Il cuisine plutôt une country électro servie en espuma avec l’aide de Matthew McCaughan (de Bon Iver et Hiss Golden Messenger) qui a produit et co-écrit ce disque fou avec lui. Fou mais surtout étonnant.





ECOUTEZ THIS (IS WHAT I WANTED TO TELL YOU) DE LAMBCHOP SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters