Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Deva Mahal, seul à soul

La fille de Taj Mahal embarque le blues sur des sentiers soul...

Par Clotilde Maréchal | Vidéo du jour | 23 mars 2018
Réagir
Qobuz

Le blues, elle a ça dans le sang depuis toujours. Lorsque votre père n’est autre que Taj Mahal, nul besoin de faire un dessin pour percevoir la substantifique moelle de cette musique éternelle… Reste donc à exister artistiquement, une fois le cordon coupé. Et de ce côté-là, Deva Mahal existe très bien, loin de son illustre paternel.

Avec une voix directement branchée dans les tripes, la soul sister signe un premier album aussi énergique que classieux. Produit par Scott Jacoby (Vampire Weekend, José James, Coldplay) et Jarrett Wetherell, Run Deep garde un œil sur l’héritage bigarré de Taj Mahal tout en apportant un élan bien plus groovy, gospel et viscéralement soul. Même si ce beau disque est une première, Deva Mahal a passé des années à se faire la main aux côtés d’artistes aussi divers que TV On The Radio, Sharon Jones And The Dap Kings, Maceo Parker, Bettye LaVette, les Roots, Cyndi Lauper et Fat Freddy’s Drop. Composé de ses propres chansons, Run Deep se referme sur une reprise de Take A Giant Step écrit en 1966 par le tandem Carole King/Gerry Goffin pour les Monkees et revisité, trois ans plus tard, par un certain Taj Mahal…



ECOUTEZ RUN DEEP DE DEVA MAHAL SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters