Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Dawn Landes s'attaque à Nashville

La folkeuse signe un superbe disque 100% country avec le grand producteur Fred Foster...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 17 septembre 2018
Réagir
Qobuz

Lorsqu’elle ne publie pas de disques sous nom, Dawn Landes s’amuse avec des gens aussi variés que Sufjan Stevens, Nico Muhly, Norah Jones, Will Oldham, Andrew Bird et même Laurent Voulzy ! Avec Meet Me At The River paru hier, la songwriteuse du Kentucky, active depuis 2002, ajoute un nouveau trophée à son tableau de chasse : Fred Foster. LE Fred Foster, légende de la production country ayant travaillé avec Willie Nelson, Merle Haggard, Ray Price, Roy Orbison, Dolly Parton, Kris Kristofferson, Tony Joe White, Billy Joe Shaver et quelques autres mythes de ce calibre.

A 87 ans tout de même, le maître a donc accepté de sortir de sa retraite et de s’asseoir derrière la console de l’album de Landes et, mieux encore, de lui booker une équipe de musiciens 5 étoiles parmi lesquels le batteur Eddie Bayers, l’harmoniciste Charlie McCoy, les pianistes Bobby Wood et Steve Nathan, le mandoliniste Bobby Terry, le guitariste John Willis, le violoniste Larry Franklin, le joueur de pedal steel Russ Pahl, le bassiste Larry Paxton et même le chanteur Bobby Bare, pour le duo I Don't Dance

Après des débuts très ancrés dans le folk, tendance Cat Power en chemise à carreaux, Dawn Landes a mis de plus en plus en avant son adoration pour la country music. Mais avec son album Sweet Heart Rodeo enregistré en 2010 dans son studio de Brooklyn, elle avait réussi la synthèse parfaite de ses multiples lubies, qu’elles viennent de paysages des Appalaches ou du pavé new-yorkais. Comme une macadam cowgirl du troisième millénaire…

Cette fois, grâce ce disque « 100% Nashville », elle plonge corps et âme dans la country en se concentrant sur sa force : son écriture. Adossé contre une B.O. d’Américana authentique et sans fioriture, elle montre un vrai don de composition en s’inspirant de ses héros de plume, Hank Williams, Hank Cochran, Dolly Parton et Lucinda Williams. A l’arrivée, une délicieuse cuvée 2018 que Dawn Landes a tirée au Sound Emporium, mythiques studios construits en 1969 par “Cowboy” Jack Clement et dans lesquels sont passés notamment Merle Haggard, Johnny Cash, Taylor Swift, Patty Griffin, Willie Nelson, Kenny Chesney, Alabama Shakes, Jason Isbell et bien d’autres…







ECOUTEZ MEET ME AT THE RIVER DE DAWN LANDES SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters