Catégories :

Clara Schumann : Wonderwoman et la composition

La pianiste Clara Wieck, mieux connue sous son nom d'épouse Clara Schumann, fut aussi une compositrice majeure. Contrairement à Fanny Mendelssohn ou Alma Mahler, elle n'a pas été obligée de mettre sa créativité en sourdine. Mais sa carrière d'interprète a pris le pas sur ce que nous savons de sa musique.

Par Elsa Siffert | Vidéo du jour | 10 août 2019
Réagir
Qobuz

Le bicentenaire de la naissance de Clara Schumann, née en 1819, donne l'occasion de se plonger dans ses œuvres. La jeune pianiste anglaise Isata Kanneh-Mason lui consacre ainsi son premier enregistrement en réunissant des partitions qui retracent la carrière créatrice de celle qui fut bien plus que l'épouse de Robert Schumann.

Ne croyez pas que le titre Romance de ce premier album cache une collection d'œuvres mièvres. Dans l'Allemagne romantique, le terme a toute la profondeur de la littérature alors en ébullition : la Romance, la Fantaisie et le Nocturne convoquent la puissance de l'imaginaire, en particulier l'invention dont il est capable lorsque l'esprit rêve.

Le disque s'ouvre avec le très beau Concerto pour piano, Op. 7, créé par la compositrice elle-même à l’âge de seize ans et sous la direction de Felix Mendelssohn. L’orchestration du concerto est peut-être un peu sommaire. En revanche, ses idées musicales sont inspirées et originales, et l’exceptionnelle difficulté de la partie soliste témoigne de la grande virtuosité qui était celle de Clara.



Outre ce concerto de jeunesse, cet album permet de suivre le cours sonore de la carrière de Clara : ses trois admirables Romances, Op. 11, celles pour violon et piano (Op. 22), ses transcriptions de deux des Lieder de Robert Schumann mais aussi la grande Sonate en sol mineur de ce dernier. Tout à la fois hommage et amour, les transcriptions de Clara font chanter le piano et déploient un univers sans parole où seule la musique fait loi, comme ici dans Mondnacht.



Écoutez CLARA SCHUMANN sur QOBUZ

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters