Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Anthony Joseph, sa sainte Trinité

Il signe un magnifique album festif enregistré sur son île natale...

Par Benjamin MiNiMuM | Vidéo du jour | 22 septembre 2018
Réagir
Qobuz

Après avoir axé son précédent et sixième album (Carribean Roots) sur l’ensemble des Caraïbes, le poète Anthony Joseph a réalisé l’un de ses rêves les plus chers : enregistrer sur son île de naissance, Trinité. Capté dans un studio de Sans Souci (pointe nord-est), People of the Sun qui vient de paraître est une fête aussi intense que le carnaval qui, chaque année, occupe le pays pendant un mois de préambule et une semaine de défilés, durant lesquels les musiques euphorisantes du pays explosent partout et à tout instant. Pour l’occasion, son hip-hop jazz funky s’est drapé de toutes les vibrations vivantes en lui et dans le cœur et l’âme de ses invités. Spirituelles d’abord, avec le chant profond de l’olorisha (prêtresse de la Santeria) Ella Andall sur le Milligan (The Ocean) d’ouverture. Dès Sans Souci (Totem), qui le suit, résonne l’instrument fétiche de Trinité-et-Tobago, le steelpan, percussion originellement fabriquée à partir de bidon de pétrole et jouée en orchestre pouvant atteindre une centaine de musiciens.

Ici, le célèbre arrangeur de l’orchestre d’acier Phase II Pan Groove, Lennox "Boogsie" Sharpe est aux commandes. Plus loin, il cède ses baguettes à Mikhail Salcedo, sur Bandit School, Suffering (This Savage Work), He Was Trying et On The Move. Bandit School est aussi l’occasion d’entendre les activistes lumineux du rapso (rap + calypso) Wendell Manwarren et Stanton Kewley de 3Canal, qui nous convaincraient presque de rejoindre leur école alternative. Le rapso revient aussi apporter sa sagesse avec l’un des pionniers du genre Brother Resistance, sur Dealings. L’album se clôt par le morceau-titre sur un featuring du meilleur chanteur de néo-soul de Trinité, John Francis. Anthony Joseph, ses invités et son groupe, augmenté de l’étourdissant saxophoniste, percussionniste et arrangeur britannique Jason Yarde, retracent avec énergie en vers, notes et climats une quête puissante et colorée de l’essence de la vie.





ECOUTEZ PEOPLE OF THE SUN D'ANTHONY JOSEPH SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters