Anne Paceo, baguettes magiques

La plus éclectique des "batteuses de jazz" hausse la voix...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 31 janvier 2019
Réagir
Qobuz

Toujours là où on ne l’attend pas, Anne Paceo surprend à chaque album, étonne à chaque projet. Au point d’être à l’étroit dans ses réducteurs habits de « batteuse de jazz ». Et son nouveau disque, Bright Shadows, confirme joliment tout ça... Avec elle, les genres n’ont jamais été aussi joliment apatrides. Tout l’inspire, tout la motive, tout la nourrit. Le jazz évidemment mais aussi la pop, la chanson, la musique électronique, les musiques du monde et le blues sont sources d’inspiration.

« Je n’ai jamais aimé les frontières entre les styles, insiste Anne Paceo. Ce sont les disquaires qui ont inventé ces cases, mais la musique, elle, dépasse tout ça. L’important est qu’elle parle au cœur, à l’âme, qu’elle provoque des émotions, qu’elle fasse voyager, qu’elle inspire. »

Avec les voix d’Ann Shirley et de Florent Mateo et ses fidèles complices Pierre Perchaud à la guitare, Christophe Panzani au saxophone et Tony Paeleman aux claviers, Paceo a conçu un feu d’artifice aussi bien chanté que rythmique. Et ne jamais réussir à étiqueter la musique de cet éclectique Bright Shadow est un atout renforçant le mystère de chacun de ses poèmes.





ECOUTEZ BRIGHT SHADOWS DE ANNE PACEO SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters